Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

spiderman 1 le film

SPIDER-MAN

Sans dégâts dès : 13 ans - Âge conseillé : 13 ans

 

DUREE
121 minutes
MONTAGE

Film de 2002. Quelques effets en images de synthèse impressionnante à l'époque, mais on devine encore les incrustations, les suites feront mieux. On va suivre Peter Parker, mais aussi Osborn, le méchant de l'histoire en parallèle.

MESSAGE

Chagrin d'amour. Être amoureux de sa voisine, ne pas lui oser déclarer sa flamme et voir voir d'autres garçons la draguer (elle sort avec le bad-boy du collège) (puis avec son meilleur ami), elle ne le voit que comme un gentil ami, c'est difficile pour lui.

Timidité. Importance d'exprimer ses sentiments. La demoiselle a aussi besoin de comprendre que l'homme s'intéresse à elle, une timidité nuit à la relation amoureuse.

Drague. Vouloir frimer devant les filles. Gagner de l'argent pour se payer une voiture. Apprécier l'homme fort. Une femme craque quand on la sauve.

Apprécier l'homme qui prend soin de soi. Mary-Jane avoue son amour à Peter, réalisant qu'il avait toujours été là pour elle. Femme faible. Ici, la demoiselle est juste bonne à être jolie et à être sauvée.

Sens des responsabilités. On doit faire le bien, ne pas être inactif quand on voit des malversations. Peter Parker va devenir Spider-Man, un héros qui lutte contre le mal. Fréquentation. Choisir la bonne voie. Peter Parker ne va pas succomber à la proposition du bouffon vert, il ne va pas suivre le mauvais chemin. Sacrifice de soi. Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. Parker met sa vie sociale de côté, n'accepte pas l'amour de Mary-Jane et préfère plutôt être un héros que lui-même.

Héroïsme. Devenir un héros pour combler le vide ou réparer une faute. Basse estime de soi. Un jeune adulte se sent insignifiant et va petit à petit réussir à s'affirmer. S'affirmer.

Injustice. On critique le dénigrement auquel doit faire face Spider-Man, mais les braves gens sont de son côté. Il ne faut pas rejeter ce qui n'est pas comme nous (ça peut nous sauver). Critique du harcèlement à l'école. On voit de gros bras qui bousculent Peter Parker, on les voit se moquer de lui. On voit un enseignant qui tente de faire la discipline.

Amour parental. Importance des parents. Nécessité de l'affectivité. Éducation, et bons conseils, l'entourage de Peter est plein d'amour et d'attention. On met bien en évidence chez les Osborn l'importance de la reconnaissance du père.

Deuil. Mort d'un parent, se sentir responsable, se trouver un moyen de dépasser la souffrance. Mort. On ne cache pas que nos proches peuvent finir par mourir.

Explication de la méchanceté. On nous montre que c'est la souffrance qui génère l'agressivité, un homme déchu peut commettre des choses affreuses. Maladie psychique. Double personnalité de Osborn, qui devient le Bouffon Vert à différents moments.

Danger de la science. Critique des recherches motivées pour l'armement. Ce que veut l'armée ce sont des soldats puissants, des armes, on voit que cela peut générer des problèmes, surtout quand cela influence l'organisme des humains. Critique des risques pris dans la recherche scientifique, l'utilisation de cobaye humain.

Critique de la presse à scoop. On voit que le rédacteur en chef a une position négative et qu'il critique les exploits de Spider-Man, un journaliste peut ainsi modifier une opinion.

Difficulté de trouver du travail. Devoir être serveuse en attendant de pouvoir être une actrice célèbre.

Religion. Les grands-parents de Peter sont croyants, quelques allusions à Dieu. On voit la tante faire une prière.

Critique du profit dans les entreprises. Le grand-père de Peter se fait renvoyer de son entreprise. On voit que les savants sont prêts à prendre des risques pour parvenir à garder des contrats. Un conseil d'administration qui souhaite expulser le patron de la société pour pouvoir la vendre. Cupidité.

Respect de la loi. La police ou les pompiers sont revalorisés.

Injustice. On voit le pauvre Peter qui est un héros et pourtant il ne lui arrive que des malheurs, il n'est pas bien considéré.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. On voit une araignée descendre sur Peter, le piquer. Norman dans un nuage vert a des spasmes, les yeux révulsés, il semble être inconscient, son collègue va à son aide, mais il se retrouve pris à la gorge par Norman le visage haineux. Parker envoie un plateau-repas contre Flash, un élève balèze sans faire exprès, il craint les représailles. Parker va se battre contre un catcheur musclé, tout le monde lui dit qu'il risque de se faire démolir, il se retrouve dans une cage verrouillée, on le voit se faire frapper plusieurs fois par une chaise, il est pris par les pieds et jeté contre les barreaux. Le bouffon vert envoie une bombe qui fait tomber un balcon où se trouve Mary-Jane, scène de destruction où on voit une autre bombe tuer des hommes les transformant directement en squelette. Long combat de Spider-Man contre le bouffon vert. Le bouffon arrive dans le bureau de Jameson, le prend par le cou, endort Spider-Man. Des hommes agressent Mary-Jane dans la nuit, notre héros vient à son secours. Bébé dans une maison en feu, la mère est en pleur, Spider-Man met du temps pour ressortir, grosse explosion où on craint qu'il soit mort. Personne en pleur dans la maison en feu, c'est le bouffon déguisé qui frappe l'araignée qui venait le secourir. Dangereuse chute de Mary-Jane, qui crie. Combat impressionnant, avec Spider-Man qui se fait attaquer quand il tente de sauver des gens, une bombe explose et déchire son masque, on le voit saigner, coups impressionnants, au ralenti, on a mal pour lui, tout semble perdu, le bouffon lui renvoie qu'il va tuer sa petite amie lentement.

Malaise. On se moque de Peter qui court après le bus, personne ne l'accepte à côté de lui, quelqu'un lui fait un croche-pied. Il croit que la jeune fille le salue, il lui dit bonjour quand c'était en fait ses copines qu'elle saluait. On voit Peter tomber à terre, effet de rêve avec flash tête-de-mort, sorte de cauchemar et musique stressante, araignées. Père qui insulte sa fille "tu es une traînée, tu seras toujours une traînée". On voit différents malfrats commettre des vilénies, attaque d'un fourgon, vol à main armée. Jeu d'acteur où l'acteur joue en alternance Osborn et le bouffon vert, il est inquiétant. Peter se cache, il ne veut pas que sa famille le voie en costume de Spider-Man, il y a le risque qu'Osborn le trouve, et s'il parvient à se cacher, Osborn va réaliser durant le repas que la blessure qu'à Peter au bras est la même que celle qu'il a infligée à Spider-Man, il va comprendre qu'il peut s'en prendre à sa famille, puis on réalise que même Mary-Jane est en danger. Souffrant de la mort de son père, l'ami de Parker jure qu'il va se venger de Spider-Man, en le prenant dans ses bras. Mary-Jane avoue son amour à Peter et qui l'embrasse, mais celui-ci lui dit qu'il ne peut que lui offrir que son amitié, elle pleure.

Maltraitance. Le bouffon laisse tomber Mary-Jane en même temps que beaucoup d'enfants, sadique il lui demande de faire un choix dans le sauvetage. On voit bien que le bouffon vert ment à Peter et qui va le trahir, il lui envoie son vaisseau contre, mais c'est lui qui va se faire transpercer, maintenu à un mur par des lames, du sang à la bouche, il pense à son fils juste avant de mourir.

Visuel effrayant. Peur soudaine, avec un flash de la tête de Osborn yeux révulsés. Tante May qui se fait attaquer durant une prière, flamme et rire sardonique, c'est plutôt effrayant surtout qu'on voit que la vieille femme a très peur.

Tristesse. Parker voit son oncle mourir devant lui, tué par un voleur qu'il réalisera avoir laissé partir quelques heures auparavant, il va culpabiliser, se sent responsable. Le père dénigre la petite amie de son fils, lui renvoyant qu'elle est juste belle et qu'il doit conclure avec elle et la virer.

Morts. En dehors du décès tragique de l'oncle Ben, il y a celle de son meurtrier (poursuite du voleur dans la nuit, il tire avec son pistolet, Peter est furieux, il ne retient pas l'homme qui tombe par la fenêtre et s'écrase au sol). Mort de militaires, tués par le bouffon vert ricanant.

VOCABULAIRE
Classique, très nombreuses chansons.

Commentaires. Un héros qui va passer par différentes souffrances, rien ne sera facile pour lui, un premier film qui n'est pas pensé pour les enfants. Cette trilogie de Tobey Maguire qui plaira aux amateurs de la bande dessinée, on retrouve bien l'idée de ce jeune adulte décalé qui trouve petit à petit le sens des responsabilités. Quelques publicités (à moitié) cachées.

Thèmes. Superhéros. Chagrin d'amour. Timidité. Drague. Responsabilité. Fréquentation. Sacrifice de soi. Estime de soi. S'affirmer. Harcèlement. Injustice. Amour parental. Danger de la science. Deuil. Mort. Presse. Cupidité. Injustice.

Dans la série des Spider-Man, le destin d'un héros est la suite de The Amazing Spider-Man. Ici le Spider-Man sorti en 2012. Vous pouvez trouver du dessin animé ici. Et comme l'homme araignée fait maintenant partie des films Marvels, avec Spiderman : Homecoming, en voici un petit panel (une série de films qui font partie d'un même univers. Certains sont un peu en parallèle des autres et peuvent se voir indépendamment, mais d'autres reprennent des personnages et d'anciennes intrigues. Ils sont disposés ici dans l'ordre de leur sortie au cinéma. Iron Man. L'incroyable Hulk. Iron Man 2. Thor. Captain America : First Avenger. Avengers. Iron Man 3. Thor : Le monde des ténèbres. Captain America : Le Soldat de l'hiver. Les Gardiens de la Galaxie. Avengers : L'Ère d'Ultron. Ant-Man. Captain America : Civil War. Des séries ont été déclinées à partir de ces films, c'est Agents of S.H.I.E.L.D. et Agent Carter. En dehors de ces films, il existe de nombreuses séries animées qui sont centrées sur ces héros Marvel. Avengers, l'équipe de super héros. Iron Man. Iron Man made in Japan. The Super Hero Squad Show. On peut aussi trouver des films d'animation. Avengers confidential. Hulk vs Thor. Hulk vs Wolverine. Iron Man, l'attaque des Technovores. Next Avengers. Planet Hulk. Thor et Loki, frères de sang).