Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

sky crawlers

THE SKY CRAWLERS - L'ARMEE DU CIEL

Sans dégâts dès : 10 ans - Âge conseillé : 15 ans

DUREE
117 minutes
MONTAGE

Film d'animation de 2008. Introduction impressionnante dans le ciel, un combat d'avions, bruit de moteur, mitraillette, puis un générique avec une petite musique planante.

L'intrigue se dévoile lentement, petit à petit. Mélange d'images de synthèse avec une animation classique.

MESSAGE

Beaucoup d'informations autour de la guerre. Une guerre propre n'existe pas, au final des personnes souffrent et meurent. Les soldats ne sont que des marionnettes aux mains de leurs supérieurs, et il y a des instances tout en haut que l'on ne peut pas contacter. Les soldats sont le plus souvent des enfants. Fantasme du soldat parfait, d'un humain reformatable, remodelable, prêt à tuer. Comparaison entre les entreprises et l'armée.

Progression, autonomie. Un message pour la jeunesse japonaise (et peut-être mondiale), ne soyez pas de simples consommateurs passifs, soyez acteurs de votre vie, osez devenir adulte, évoluer. S'affirmer.

Sexualité. Relations entre les sexes compliquées. Il y a des femmes avec qui c'est dangereux de coucher, les prostituées c'est plus facile. Chagrin d'amour.

Être différent. Même si c'est la même route, on peut y vivre des choses différentes. Nécessité de croire que l'on peut changer les choses, que l'on peut résoudre les problèmes.

Sens du sacrifice. Être prêt à donner sa vie pour la mission.

Santé. Ne pas fumer. La cigarette est bien présente dans l'animé, elle semble être utile durant les moments compliqués. Arrêter de fumer semble être à la fin, signe d'un renouveau.

Quête existentielle. Besoin d'oublier, de refouler. Sens de la vie. Tentative de tuer le père.

Quête identitaire. Critique d'un univers déshumanisé, de la manipulation de l'identité.

Mort. La mort est bien présente.

SCENES DIFFICILES

Les problématiques sont adultes. Rapport à la femme, à l'enfant. Sens de la vie et questions existentielles (qui suis-je, comment fonctionne ma mémoire, mes pensées). Prostitution. La mort d'un personnage occupe une bonne partie de l'intrigue de l'histoire. Le suicide, le meurtre par amour sont présents. C'est la guerre, il y a des morts. La fin de l'histoire est très dure aussi.

Complexité. Le scénario n'est pas facile à comprendre, on saisit les choses petit à petit. Film lent et psychologique. Avec des pointes mélancoliques.

VOCABULAIRE
Classique. En japonais, il y a beaucoup de subtilités concernant les rangs sociaux que l'on ne trouve pas en français.

Commentaires. Un film complexe qui dénonce ce que l'on peut mettre en place pour préserver la paix, qui dénonce l'hypocrisie et l'utilisation d'êtres humains pour faire fonctionner un système. Un film qui pourrait être vu en classe chez les plus grands pour y découvrir les critiques d'une société aliénante. Ici une critique intéressante.

Thèmes. Guerre. Aviation. Autonomie. S'affirmer. Sexualité. Sacrifice de soi. Différence. Santé. Quête identitaire. Mort. Chagrin d'amour.