Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Simsala Grimm

SIMSALA GRIMM

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 8 ans

 

DUREE
25 minutes par épisode
MONTAGE

Série d’animation de 1999. On retrouve dans chaque épisode toujours les mêmes deux personnages, le début de chaque épisode est toujours identique. On peut constater que la deuxième saison a été faite sur palette graphique, les couleurs de personnages et l'animation sont légèrement différentes.

MESSAGE

Nouvelle perception d’une oeuvre classique. Intégration de deux personnages dans des contes, ils participent au déroulement de l’intrigue, ils ont des interactions avec les héros. Approfondissement de contes. Le vaillant petit tailleur, le loup et les sept chevreaux, Tom Pouce, Hansel et Gretel, le chat botté, Oustroupistache, les Musiciens de Brême, les six cygnes.

Soutenir l’autre. On voit deux gentils petits personnages (Yoyo et Doc Croc) aider à chaque fois les héros des contes. Ils sont sympathiques et sont intéressés à aider sans contrepartie.

Groupe complémentaire. Les deux compères qui visitent les contes ont des capacités différentes, un intellectuel et un aventurier. Coopération.

Amour et relationnel. Le plus souvent dans les contes, les histoires sont des introductions à l'âge amoureux, des conseils pour bien faire.

Nombreux thèmes propres à chaque épisode. En dehors du thème amoureux, on parle aussi de vaillance, importance des parents, éducation.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Les personnages auront peur de différents méchants (gros géant agressif. Licorne qui charge. Gros sanglier noir agressif. Loup à grosses dents. Sorcière). Ils vont devoir affronter des problèmes (traverser un rideau de ronce, loup qui surgit dans la maison et qui s'empare de tous les enfants). On voit Raiponce et le prince se transformer lentement en pierre. Belle-mère qui enchaîne des enfants qui lui font tourner la roue du moulin.

Parent maltraitant. Les contes mettent souvent en scène des enfants ou de jeunes adultes en prise avec des adultes agressifs, et ce sont souvent les belles-mères. Une vision du parent dénigrant ou peu protecteur.

Malaise. Les femmes sont souvent exploitées, Raiponce maltraitée par une sorcière qui l'a enfermée dans une tour et qui veut qu'elle apprenne à devenir sorcière. Prince qui perd la vue. Raiponce retrouve ses parents, mais ils sont transformés en statue de pierre, elle risque le même sort. Enfant transformé en cerf qui risque de se faire tuer par des chasseurs. Pathétique père d'Hansel et Gretel qui laisse ses enfants avec sa vilaine femme criarde et agressive, elle va les abandonner dans la forêt.

Peur. Image de loup grognant dans l'eau. Sombre forêt avec effets d'éclair et arbre en forme de monstre.

Représentation de l'adulte moqué. Doc Croc, le petit héros responsable est un peu dénigré, il est la voix de la raison, mais est souvent montré comme dépassé ou peureux, ennuyeux par rapport à Yoyo beaucoup plus festif.

VOCABULAIRE
Classique, quelques chansons par épisode.

Commentaires. Un prétexte de revisiter les contes, avec deux personnages qui traversent l'histoire à chaque fois, ils amènent un peu d'humour et réduisent les tensions propres à tous ces contes, mais les histoires restent horribles et tendues, mieux vaux un accompagnement pour les plus jeunes. Difficile de retrouver les messages de ces histoires avec ces nouveaux intervenants et avec la grande quantité d'informations, les gags en tout genre qu'il peut y avoir dans un animé de 25 minutes.

Thèmes. Conte. Aider l'autre. Coopération. Intérêt à l'autre sexe. Animaux anthropomorphes.

Un film a été imaginé à partir de cette série, mais l'apparence a radicalement changé. Cendrillon et le Prince (pas trop) charmant.