Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

shrek 2

SHREK 2

Sans dégâts dès : 6 ans - Âge conseillé : 8 ans

DUREE
92 minutes
MONTAGE

Film en images de synthèse de 2004. L'introduction nous montre un prince charmant, puis le voyage de noces toute en ellipses de Shrek et Fiona. On suit ensuite beaucoup de personnages, dont un Shrek qui va être transformé en humain. Le rythme est plutôt rapide. Mini-gag au générique de fin.

MESSAGE

Thématique du mariage. Difficulté pour le beau-fils de ne pas correspondre aux attentes des beaux-parents. Scènes de repas tendus et hommes plutôt agressifs. L'amour pour l'autre demande parfois de faire attention à son conjoint. Importance des concessions dans le couple. L'amour vrai est désintéressé, n'est jamais égoïste. Critique du mariage arrangé, qui profite surtout au père (il faut prendre en compte le bonheur de son enfant). Toutes les princesses veulent vivre heureuses avec l'ogre qu'elles ont épousé. La femme a forcément conscience que son homme a beaucoup de défauts, mais elle les accepte. Couple.

S'affirmer. Ne pas accepter les pressions, besoin de liberté et de gérer sa vie.

Amitié entre potes. La question de l'intégration d'un nouvel ami. Difficulté de partager son amitié, jalousie quand un autre copain peut prendre sa place. Jalousie.

Apparence. Dépasser les prisons du conformisme. Quête identitaire. Dépasser l'apparence pour atteindre l'accomplissement de soi. Être heureux, c'est être libre.

Femme performante. Image de la femme plutôt "positive", en tout cas libérée, Fiona est une princesse courageuse et forte et qui peut aussi faire des pets.

Sacrifice de soi. Par amour, Fiona est prête à faire des sacrifices.

Critique du mythe du prince charmant. On montre la superficialité d'un bel homme, le lien à sa mère qui tire les ficelles.

Mort. La méchante meurt à la fin, la punition maximale.

Hyperactivité. L'âne, un personnage qui a toujours besoin de bouger et parler.

Sexualité. Même si c'est discret, on nous montre différents intérêts sexuels.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Différents moments de combats. Les lutins de marraine qui tirent à l'arbalète sur Shrek qui vole un élixir, une attaque de château fort. Violence. "La pomme empoisonnée" une taverne mal famée, avec un mercenaire payé pour tuer Shrek. Parodie d'une émission de télé-réalité, avec des chevaliers-policiers qui interceptent des bandits (en fait la gentille bande à Shrek), en se montrant brutaux.

Tristesse. Beaucoup de moments tristes en lien avec l'amour Shrek Fiona (quand l'ogre réalise que sa princesse attendait un prince charmant, quand il la voit dans les bras du prince, quand par amour il pense que c'est mieux de la laisser avec ce prince. Quand on pense que Fiona après avoir embrassé Charmant a été ensorcelée). Le sacrifice du géant bonhomme en pain d'épices lors de la bataille finale. La fausse mort du roi.

Différentes allusions sexuelles. Le cocher qui donne un coup de fouet un air malicieux. Trois demoiselles qui draguent Shrek. Homme heureux à le voir nu. Pinocchio qui porte des sous-vêtements féminins. Un travesti qui se jette sur prince charmant. On laisse sous-entendre des pratiques sexuelles pas toujours classiques. On ne cache pas les hommes efféminés, mais ils ne sont pas vraiment bien traités. Intéressant de voir que les problèmes d'identité sexuelle apparaissent dans ce film (un film critiqué par les chrétiens fondamentalistes américains qui n'aiment pas voir exposées de telles choses).

Beaucoup de moqueries. Et beaucoup de petites critiques. On se moque des tapis rouges et l'adulation des foules pour les stars. Critique du fast food, qui donne des jouets inadaptés, qui se cassent, et qui propose de la nourriture pas vraiment régime (Fat boy écrit sous l'enseigne). Exemple de faire un long voyage avec un âne hyperactif (les parents vont certainement retrouver des moments vécus et se rappeler pourquoi ils ont acheté un DVD portable pour ces trajets).

VOCABULAIRE
De nombreux termes style moyenâgeux (minois, chemin faisant, châtrer, pourfendre). Il peut y avoir beaucoup de débit à la seconde, beaucoup de jeux de mots, des effets divers. Beaucoup de morceaux de musique par des groupes connus.

Commentaires. Toujours autant de gags ou références que les jeunes auront de la peine à saisir (la petite sirène, l'anneau du Seigneur des anneaux, la pose de Marylin Monroe, Mission impossible). Le scénario est complexe, avec la transformation de Shrek en homme, le chantage que subit le roi dont les motivations ne sont pas faciles à saisir pour les plus jeunes.

Thèmes. Conte. Dragon. Princesse. Amitié. Jalousie. Apparence. Hyperactivité. Femme performante. Couple. Quête identitaire. Imposition parentale. S'affirmer. Sacrifice de soi. Intérêt pour l'autre sexe. Sexualité.

Différents gags centrés pets, même si c'est moins présent que dans le premier opus. Il existe un premier, deuxième, troisième et quatrième film, et quatre courts-métrages (3D, Noël, le Noël de l'âne et Halloween)