Quels films pour nos enfants ?

Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

La série Shin-chan

CRAYON SHIN-CHAN

Sans dégâts dès : 11 ans - Âge conseillé : 13 ans

 

DUREE
7 minutes par épisode
MONTAGE

Série d'animation de 1990. Le caractère design est bien particulier et proche du trait du manga qui a inspiré la série. Même si souvent les épisodes peuvent se voir indépendamment, il y en a qui se suivent clairement et des personnages nouveaux vont arriver au fil des saisons. Il peut y avoir des effets de rêve.

MESSAGE

Naissance. On va voir la maman enceinte, son arrivée à la maison, Shin-chan est fier d'être devenu grand-frère.

Éducation. Monde de l'enfance. Avec un garçon terrible qui charrie les adultes et fait des bêtises. Nettoyer quand on attend une visite et autres tentatives de l'adulte de l'éduquer.

Consommation. La mère est faible, elle succombe aux tentations de la consommation, elle garde les sous du foyer pour s'acheter des choses pour elle, c'est surtout avec elle que réagit l'enfant.

Travail monopolisant. Le père est toujours au travail (famille japonaise type). Il peut y avoir des conflits entre les parents.

Relations entre camarades de classe. On nous présente différents types, un jeune garçon, plutôt mignon intelligent mais solitaire, un autre plutôt avec un retard mental, des jeunes filles. Shin-chan est souvent le rigolo du groupe, il est très moteur et fait agir les autres. Équipe. Faire partie d'une bande de camarade.

Manipulation. Chantage: "je dis tout à papa que tu as dépensé l'argent de la nourriture pour une robe", ou dire que le père a reçu une lettre d'amour. Shin-chan va énerver sa mère devant sa soeur, parce qu'il sait qu'elle ne peut pas le taper devant elle. Savoir gérer son monde.

Relation à l'autre sexe. Une des maîtresses est célibataire désespérée (elle saute un peu sur tous les hommes qu'elle croise). Shin-chan peut draguer une adulte. Le papa de Shin-chan a une collègue de bureau qui se rapproche de lui (ça le met dans tous ses états, il est tout content), il peut rêver en espérant une relation extraconjugale. Shin-chan est intéressé par les bisous des parents pour apprendre. Au niveau visuel, au pire c'est la mère qui perd sa robe et la voisine qui voit son slip transparent. Petits camarades de Shin-chan qui voulaient voir la maman donner le sein (il y en a un qui se fait traiter d'obsédé). Shin-chan se permet différents commentaires sur les fesses de sa mère (trop grosses) et ses seins (trop petits). Tomber amoureuse d'une grande. Il peut y avoir des paroles bien explicites "Toutes les jeunes mamans canons qui balancent leurs fesses dans les allées du parc", "le poster géant de miss décembre m'en a appris plus qu'une année entière d'école maternelle", "lorsque vous avez ouvert la porte, j'ai atteint la puberté".

Aliénation de la télévision. Shin-chan est intéressé par des programmes TV, et a des héros qu'il apprécie beaucoup.

Humour pipi caca. Shin-chan aime montrer ses fesses (invente la danse des fesses à l'air). Il peut faire pipi sur un camarade sans complexe. Parler de pet. Chanson (caca dans le caniveau et pipi dans l'herbe).

Pas d'adulte responsable. On ne peut pas s'identifier aux adultes de la série.

Différents thèmes par épisode. Première journée dans le parc, avec difficulté d'intégration. Arnaque au supermarché (les vendeuses de produits dans les grands magasins qui savent appâter le client ou les réductions de 18h30). Ne pas apprécier que le père ne tienne pas sa promesse. Commencer une collection.

Japon. Cela nous donne une idée de la vie dans une famille japonaise (plutôt humour).

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Enfants perdus dans une grotte, crainte du noir. La traversée d'un pont vertigineux. Tristesse, départ d'un camarade de classe.

Malaise. Il peut y avoir des situations embarrassantes (quand Shin-chan est au courant d'une lettre d'"amour" qu'a reçu son père. Quand le père a honte parce que son fils fait croire que sa femme l'a quitté ou qu'il a perdu son travail). Bêtises. Shin-chan accumule les bêtises, on peut peut-être se sentir mal pour ceux qu'il arnaque, ses bêtises (un vendeur qui va perdre sa place parce que la garnement a pris les 50% et mis sur tous plein de produits. Faire tomber une glace sur le nouvel ensemble de la mère. Dire des choses vraies, mais qui mettent mal à l'aise).

Punitions. Sous forme de gag, la mère est souvent fâchée contre son fils. Il va recevoir des coups, elle peut l'ignorer, ne pas lui donner des sucreries.

Dénigrement. Parents souvent moqués.

Humour adulte. Humour noir: de la maîtresse (enfant qui pleure et la maitresse qui dit qu'il va falloir enlever l'oeil et qu'elle pourra faire la manche, et cacher toutes sortes de bonbons dans le trou où il y avait l'oeil). Shin-chan et sa mère qui se dénigrent parmi, nouvelle maman en peluche. Maman qui se demande si elle a bien fait de prendre la garde en regardant son fils dormir.

VOCABULAIRE
Langage parfois jeune (pauvre type, gonzesse, dégueulasse).

Commentaires. Un petit garçon proche de Bart Simpson, à la japonaise. Série pleine d'humour pinçant et plutôt fin, même si beaucoup de gags en japonais n'auront pas pu être correctement traduits. La relation entre l'enfant et ses parents, et les nombreuses réflexions autour des relations hommes-femmes en font une série plutôt adaptées aux plus que 10 ans (même si au niveau visuel, on pourrait imaginer qu'un tout petit pourrait la voir, sauf qu'il y a souvent les parents fâchés ou gênés. Des attitudes parfois exagérées de la mère peuvent surprendre ou inquiéter). Il existe de nombreux films, mais pas vraiment facile à trouver en français.

Thèmes. Asie. Naissance. Éducation. Consommation. Télévision. Travail monopolisant. École. Manipulation. Intérêt à l'autre sexe. Drague. Obsédé. Équipe.