Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Shaun le mouton, le film

SHAUN LE MOUTON : LE FILM

Sans dégâts dès : 6 ans - Âge conseillé : 7 ans

 

DUREE
85 minutes
MONTAGE

Film en stop motion de 2015. Générique avec la jeunesse des personnages. Rythme qui peut être rapide. Effets d'ellipses. Plusieurs choses en parallèle. Générique épilogue, gag de fin.

MESSAGE

Se décentrer. Il n'y a pas que les humains qui sont intelligents et qui ont le droit de profiter de la vie. Les animaux sont aussi des êtres vivants qui ont leur intelligence.

Protection des animaux. Animaux à adopter. Il ne faut pas hésiter à aller dans la fourrière pour adopter des animaux et les plus moches sont peut-être les plus gentils.

Foyer. On est surtout bien avec les siens, à la maison. On peut parfois en avoir assez de la routine, d'un cadre toujours identique, de devoir suivre ce que l'on nous demande de faire, mais Shaun, comme l'enfant qui doit obéir à ses parents, va vite réaliser que son fermier est important pour lui et qui lui manque (c'est grâce à lui que sa vie est agréable). Importance de la famille.

Protection. Prendre soin de l'autre. On a tous droit à de l'attention. Celui qui nous garde est aussi protecteur. Importance de soigner les handicaps (la petite chienne va avoir un appareil dentaire pour soigner sa malformation).

Liberté. Critique de la contrainte, besoin de faire ce que l'on veut, de se sentir libre, mais on réalise que celui qui dirige est souvent nécessaire, et que sans lui on ne peut pas s'en sortir. Chacun à sa place. Les moutons n'ont rien à faire dans une ville, mieux vaut qu'ils restent dans leur pâturage.

Fête. Faire la fête entre amis. Importance du plaisir. Il ne faut pas toujours être dans le travail, c'est important de parfois être dans le plaisir, de laisser respirer l'autre, sinon il en aura marre.

Esprit d'équipe. Solidarité. Projet commun, à plusieurs on se débrouille mieux (même s'il y a parfois des moments où il vaut mieux tenter de gérer les choses seul, ou sans toute une bande de moutons qui ne sont pas vraiment aidants). Coopération.

Leader. Il y a toujours besoin d'une personne qui maîtrise mieux le groupe et qui sait gérer les choses (comme ici Shaun). Amitié. Des liens peuvent apparaître dans des moments d'adversité.

Ingéniosité. Pour faire face aux problèmes, élaborer des choses, l'intelligence est un bon moyen de s'en sortir. Inventivité.

Critique de la conformité. On se moque des coupes de cheveux à l'identique. Les moutons sont tous différents. On n'a pas besoin d'être comme l'autre (vive l'individualité). Différence.

Terre d'accueil. L'expérience que font les moutons en arrivant dans la ville peut ressembler à ce que pourraient vivre des migrants en arrivant chez nous. Différence de classe. Un décalage qui rend bien compliquée l'adaptation. Les défavorisés doivent se débrouiller dans un environnement hostile, risque de pauvreté. Revalorisation du rural. La campagne est bien plus accueillante que la ville.

Critique de la mode. On se moque de ceux qui suivent la mode, du besoin d'avoir une apparence stylisée. Le look n'est pas important, on se moque de ceux qui ne pensent qu'à leur coiffure.

Star-système. Critique de la star. Il ne faut pas se laisser impressionner par ceux que l'on met sur un piédestal, ce sont des humains comme nous.

Secourir l'autre. On peut mettre de l'énergie pour retrouver quelqu'un que l'on a perdu. Entraide.

SCENES DIFFICILES

Mise en danger. Le chien ne parvient pas à arrêter la caravane où est enfermé son maître, elle risque de se faire heurter par un train, elle risque des accidents et de finir par heurter un mur. La fourrière ressemble à une sombre prison, les animaux enfermés parodient des prisonniers (tatouage sur les doigts, haltère avec os, minerve, ... allant même à parodier l'Hannibal Lecter du silence des agneaux). Quelqu'un est dans l'obscurité, on craint les grognements. Un chien immobile les yeux cernés de rouge est effrayant. L'homme de la fourrière est très en colère, il veut utiliser un appareil qui crée des décharges contre les animaux. On craint qu'il découvre les animaux qui ont créé un cheval géant pour s'y cacher, il parvient à les trouver, il leur tire dessus avec son appareil électrique. Course poursuite, le méchant parvient à s'accrocher à la caravane, mais on ne sait pas où il est. Réapparition du méchant, on le voit en contre-jour avec une faux, les animaux ont peur et s'enferment dans une grange, il va utiliser une machine style pèle de chantier, il a les yeux cernés de rouge, fou de colère, on voit le toit se faire lacérer par la pèle, il veut envoyer la grange dans un précipice. Le fermier tente d'aider, il va se retrouver suspendu au-dessus du vide, maintenu juste par des rubans. Shaun parvient à sauver tout le monde, mais est capturé et est lancé vers le précipice.

Personnage agressif. L'homme de la fourrière va générer des tensions, les animaux le fuient durant tout le film. On va le voir très agressif durant une longue séquence, plutôt violente (dix minutes) à la fin du film.

Malaise. Les animaux prennent le pouvoir, le fermier est enfermé dans une caravane qui se dirige vers la ville, les cochons occupent la maison et font des bêtises à l'intérieur. Différents moments où les animaux sont déguisés en humain, on craint qu'ils soient découverts (moment stressant où le chien déguisé doit opérer une personne, on le voit sortir une scie, un scalpel. On craint que le petit mouton mange un gâteau et fasse repérer ses amis qui mangent au restaurant déguisés. Un fil d'un habit est tiré et on voit petit à petit apparaître Shaun, qui va finalement se faire prendre.). On espère que le chien puisse prendre des clefs pour s'échapper. Lettre d'adieu, la moche petite chienne repart toute seule dans la nuit, elle risque de se faire écraser par un bus.

Tristesse. Devoir retrouver le fermier parce que cela ne va pas sans lui. La gentille chienne laide n'est pas adoptée, on la voit verser des larmes. Shaun arrêté est emmené loin de ses amis, on voit son regard triste. Shaun voit le fermier, mais il est enfermé et ne peut pas le rejoindre. On se moque de la chienne qui mange comme une cochonne à cause de ses dents malformées. Les animaux retrouvent le fermier qui les rejettent, ils ne comprennent pas pourquoi et on voit Shaun la larme à l'oeil, sentiment d'abandon, avec les moutons qui tentent de trouver un endroit pour dormir, avec une musique triste.

Dénigrement. Un film qui va parfois se moquer de l'humain pour faire rire. Un film qui dénigre certains personnages, comme la star qui est tondue, un vieillard qui attend qu'on vienne le récupérer dans le bureau des objets trouvés, l'homme de la fourrière qui drague un mouton déguisé, on éjecte une vieille dame pour faire passer une star.

VOCABULAIRE
Il n'y a pas de dialogue. Il y a des moments où la lecture est importante (ce qui est noté sur un bus et surtout sur le dossier médical du fermier).

Commentaires. Film plus stressant et complexe que la série Shaun le mouton. Il y a clairement des moments qui ne sont pas adaptés pour les touts petits, parodie de milieu carcéral, longue scène finale où les animaux ont peur et où c'est sombre et tendu. Les touts petits peuvent continuer de regarder la série Voici Timmy. Cela reste un film de qualité où les parents vont aussi pouvoir prendre du plaisir.

Thèmes. Ferme. Sans paroles. Se décentrer. Foyer. Protection. Liberté. Handicap. Fête. Leader. Coopération. Coopération. Équipe. Inventivité. Différence. Apparence. Star-système. Différence de classe. Animaux anthropomorphes.