Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

sergent moustache

SERGENT MOUSTACHE

Sans dégâts dès : 3 ans - Âge conseillé : 4 ans

 

DUREE
10 minutes par épisode
MONTAGE

Série d’animation de 2003. Une introduction nous présente un poste de police avec une petite fille qui parle avec son père policier. Il s’ensuit toujours un rêve du chat en rapport avec le thème qui était abordé dans la discussion. Puis un retour à la réalité, avec les humains qui parlent de ce qui s’est passé durant le rêve du chat.

MESSAGE

Police. On nous montre que le père apprécié de Cathy que l’on voit à chaque début d’épisode est un policier. On entend parler de ce qu’il fait au travail. Protection. Une des fonctions de la police, c’est de protéger, aider la population.

Chat. Le mignon petit chat du commissariat rêve de grandes choses (on peut avoir l'impression qu'il comprend tout ce qu'on dit).

Imagination. Un animé qui fait comme si l’épisode était une forme de jeu symbolique. Il montre au spectateur que l’on peut utiliser les peluches pour jouer des scènes.

Découverte. Chaque épisode nous fait découvrir une problématique principale. Différents thèmes par épisodes (vol de bicyclette. Sécurité routière. Fête foraine. Inspection du lieu de travail).

Fainéant. Le chef n’est pas très motivé, il a tendance à faire faire son travail aux autres et se jouer minimaliste.

Responsabilité. Travail bien fait. Le sergent moustache a des devoirs qu’il doit accomplir, il doit gérer son emploi du temps. Son chef ne doit pas se défiler (il a tendance à faire faire le travail au sergent qui est celui qui est le plus performant).

Aider l’autre. La police est toujours sollicitée pour aider.

Rêve. Le chat rêve qu’il se transforme avec tous les doudous en policier. Il peut ainsi parler et vivre des aventures extraordinaires (pour un chat). Le rêve utilise des infos glanées dans le monde éveillé.

Temporalité. Le spectateur doit combler un moment dans le temps. Entre l’introduction et la fin de l’animé, il doit imaginer ce qui s’est passé pour les personnages humains.

Femme performante. Le papa policier a une femme comme chef, elle semble sympa, et il ne discute pas ses ordres. La petite fille est bien dynamique.

Disponibilité. On voit bien que la police est directement atteignable au téléphone et doit être disponible immédiatement.

Vélo. La girafe se déplace toujours en vélo.

Équipe. Il y a plusieurs personnes au commissariat de police, elles forment une équipe, on les voit tous aider. On voit que les collègues ont des caractères différents et qu'il faut faire avec.

SCENES DIFFICILES

Malaise. La police doit réagir rapidement à de petits problèmes (aider une personne qui risque de tomber du toit, un exposé important qui s’envole par la fenêtre, croire de s’être fait voler son vélo). Le sergent moustache fait un tour en train fantôme, on le voit avoir peur d’une araignée, d'un fantôme qui bouge (et effet de décor avec monstres) (mais ça reste gentil). Anabelle se retrouve sur un bateau qui dérive sur une rivière, elle a peur, car elle ne sait pas nager. Craindre une limace géante. Singe kleptomane. Bêtises. Maladresse des policiers qui peuvent faire des bêtises, surtout Annabelle la girafe qui ne maîtrise pas tout, craindre avoir affaire à un dragon et mouiller toute la communauté qui se baladait en train La petite souris récupère le marteau, son possesseur croit qu’il a été volé.

VOCABULAIRE
Classique.

Commentaires. Une petite série qui comporte beaucoup d’informations, les plus jeunes auront de la peine à tout saisir, mais elle ne montre pas d’agressivité ou de grandes difficultés, tout y est mignon.

Thèmes. Police. Chat. Animaux anthropomorphes. Protection. Imagination. Découverte. Responsabilité. Aider l’autre. Rêve. Temporalité. Femme performante. Équipe.