Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

LES SCHTROUMPFS 2

Sans dégâts dès : 6 ans - Âge conseillé : 6 ans

 

DUREE
105 minutes
MONTAGE

Film de 2013 avec effets en images de synthèse de bonne qualité (les Schtroumpfs, mais aussi Azrael et autres). Quelques flash-back. Différentes intrigues se passent en même temps, il peut y avoir beaucoup d'informations à la minute. La suite du premier film, on n'explique pas vraiment ici d'où vient la relation entre les petits bleus et leurs amis humains.

MESSAGE

Quête identitaire. Crise existentielle. Se questionner sur ses origines, la Schtroumpfette qui provenait d'une famille mauvaise se demande si elle est vraiment bien intégrée chez ses amis bleus. Se questionner sur son monde.

Le bien et le mal. Ce qui compte c'est ce que l'on choisit d'être, ce que l'on veut faire de sa vie. Fréquentation. On est le produit de son éducation. Mal élevé, on risque de mauvais conseils et de faire des choses méchantes (mieux vaut avoir le Grand Schtroumpf comme papa que Gargamel).

Équipe. Entraide, courage. Faire partie d'un groupe où on est solidaire. Aller au secours d'un camarade. Intégration. Montrer à ceux que l'on a accueillis qu'ils font bien partie du groupe (faire attention de ne pas rejeter l'autre quand en fait on veut lui préparer un anniversaire). Découvrir l'amitié, oser se faire des calins, permet une intégration.

Optimisme. Voir les bonnes choses, même dans l'adversité. La Schtroumpf attitude, ce n'est pas de voir les problèmes, mais la solution.

Amour parental. Être accepté dans sa famille. Importance d'être aimé. Beau-père très présent, on le voit avoir besoin de se rapprocher de son gendre, remplacer son père disparu, créer du lien avec son petit fils. En mauvais père créateur, Gargamel rejette souvent ses créations, il n'hésiterait pas à les utiliser, leur faire du mal. Fratrie. Importance d'avoir une soeur (copine) pour passer du temps ensemble.

Éducation. On pardonne avec l'amour, on ne punit pas avec une fessée.

Stéréotype. Demoiselle en détresse. On a un peu ici le stéréotype de la petite blonde à sauver. Parents angoissés. On se moque gentiment des parents qui veulent que leurs enfants mangent sainement, craignent les allergies. Fille à draguer. Et quand Vexy arrive au village, elle se fait directement draguer.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Dans la création de la Schtroumpfette, on voit Gargamel mettre une forme de Schtroumpfs dans de la lave. La Schtroumpfette se fait envoyer dans le vortex où l'empoigne Gargamel, il va la menacer de la faire parler, c'est tendu. On l'entendra dire qu'elle a peur, qu'elle veut être sauvée. Gargamel s'en prend à la famille humaine, transforme le grand-père en canard, le père est envoyé dans les airs et risque d'être mangé par un Azrael géant. Risque que les Schtroumpfs se fassent attraper. Risquer de se faire écraser. Le canard risque d'être cuisiné. Les Schtroumpfs tombent de haut. Des Schtroumpfs risquent d'être vidé de leur fluide vital, un des sauveteurs reçoit des décharges électriques, ils vont tous être capturés et finalement vont souffrir, vidé petit à petit. Scène finale où la machine de Gargamel se fait détruire, où tout le monde est envoyé dans les aires.

Visuel effrayant. Transformation de la Schtroumpfette avec cheveux noirs qui devient méchante, qui attaque ses amis avec une baguette magique, fait apparaître Gargamel (en fait un rêve). Le laboratoire sombre de Gargamel (où les Schtroumpfs découvrent les cages que le sorcier a mises en place pour leur extraire le fluide). Le méchant Gargamel, qui est un sorcier grimaçant, mais assez parodique, risible.

Banalisation de la violence. On va rire des situations où peuvent souffrir des personnages (Gargamel coincé au coup dans le toit ouvrant de sa voiture ou se cognant contre la tour Eiffel, Azrael prit dans un filet).

Moqueries. On se moque en montrant des personnages stupides, comme Hackus, une des canailles, ou le sorcier.

Tristesse. La Schtroumpfette qui pense que l'on a oublié son anniversaire. Patrick rejette souvent le beau-père. La Schtroumpfette risque de passer du côté obscur, elle se lie d'amitié avec les canailles. Mort. On peut craindre la mort des deux créatures de Gargamel. Malaise. Gargamel reçoit la formule en faisant pression sur la Schtroumpfette.

Apparition soudaine. Une des créations sort de l'eau quand la Schtroumpfette regarde son reflet.

VOCABULAIRE
Classique.

Commentaires. Il ne faut pas espérer retrouver le charme des bandes dessinées, ici Gargamel est devenu une star de la magie et les blagues autour des tablettes et autres nouvelles technologies seront abondantes (oui même des Schtroumpfs spécialistes des réseaux sociaux), et effets de rots montrent le niveau, le scénario peine à trouver un rythme accrocheur. Des petits moments de tensions, mais rien de bien méchant.

Thèmes. Quête identitaire. Fréquentation. Intégration. Optimisme. Courage. Amour parental. Fratrie. Éducation. Équipe. Magie.

En dehors de la série classique, il existe il existe un premier film et des courts-métrages comme La légende du cavalier sans tête ou Les chants de Noël.