Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Sam et les monstres de feu, film pour les enfants

SAM ET LES MONSTRES DE FEU

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 8 ans

 

DUREE
70 minutes
MONTAGE

Film en images de synthèse de 2012. L’animation est bien fluide, mais la qualité se passe de trop de détails de structure et les visages humains sont parfois un peu bâclés. Impression de séquences qui se suivent sans beaucoup de liant. Il se passe plusieurs choses en même temps.

MESSAGE

Écologie. On risque des problèmes à cause du réchauffement climatique, ici ce sont de nouveaux organismes qui vont apparaître, et qui risquent de faire disparaître la vie sur la terre. L’humain qui ne jure que par la technologie va à sa perte.

Protection des animaux. Comprendre son milieu naturel. Il n’y a plus qu’un ours polaire, que l’on tente de remettre en liberté. Les arbres peuvent nous aider. Protection de la nature.

Danger de la science. Nature contre technologie. Nous sommes liés les uns aux autres. Danger d’une technologie qui peut être utilisée à mauvais escient, nécessité de retrouver le contact avec la nature pour s’en sortir. Critique d’une société qui peut imaginer des plantes vertes technologiques pour remplacer la nature. Décroissance. Il faudra éteindre les lumières pour se débarrasser des méchants.

Un petit peut beaucoup. On ne peut pas avoir confiance en certains adultes. Les enfants sont ceux qui peuvent changer le monde. Activisme.

Tolérance. Comprendre l’autre. Si on peut avoir des fonctionnements différents, c’est nécessaire de s’intéresser au monde de l’autre. En se fréquentant, on peut devenir ami, partager les mêmes points de vue et agir ensemble. Se décentrer. Découvrir de nouvelles personnes permet de se décentrer, de ne plus avoir que ses points de repère et de devenir un peu plus humble.

Différence. Intéressant de poser une héroïne avec un collier à spirale, ornement pourtant bien décrié, rendant les femmes vulnérables. Ici, on ne nous renvoie pas du tout cette image, et on accepte une coutume spécifique. Coutume.

Estime de soi. Nécessité d'être bien considéré par son père. Une mère peut plus facilement croire son fils qu’un père, mais cette confiance ou reconnaissance paternelle est importante pour le garçon (qui sans cela a trop besoin de se mettre en avant).

Critique d’une réponse armée. Les humains tentent de se tirer d’affaire en créant des cryobombes. Répondre à une menace par une autre menace, c’est dangereux, cela risque de mettre en danger les humains. Critique des politiques qui ne réagissent pas correctement et qui votent pour la bombe parce qu'ils ne sont pas bien informés, visent au plus pressé sans écouter les recommandations.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Sam tombe dans un trou, c’est très profond, on ne sait pas où il va atterrir. Gros vent inquiétant, satellite qui tombe en direction du héros qui a juste le temps de l’éviter. Sorte d’énergie qui rend vivant les choses technologiques et qui attaquent les humains (différents moments dans le film, les objets contaminés deviennent rouges, risquer de recevoir un camion sur la voiture, accident avec airbag. Sorte de robot monstre, bruit sourd. Yeux rouges menaçants. Grosses mains rouges qui tentent d’attraper tout ce qui bouge). Sol qui s’effondre pour laisser place à une base de lancement de missile, Luka tombe dans le trou, et si sa soeur va à son secours, il reste inanimé. Nora se retrouve entravée par des câbles, Sam et son père tentent d’arrêter les machines. On craint que Sam soit blessé après qu’un arbre lui tombe dessus.

Malaise. On peut se moquer des jeunes indigènes, de leurs apparences ou façons de vivre. Luka se retrouve seul dans la ville, risque de se faire écraser, perdu dans une ruelle. Un portable avec les preuves du danger de la bombe échappe plusieurs fois au héros, il tente de le récupérer, il se fait poursuivre par des agents de sécurité. Sam n’est pas cru par son père.

Tristesse. On voit la nature meurtrie, fleurs qui se désintègrent. L’arbre qui aidait les enfants est coupé.

Banalisation du rejet. Différents moments de moquerie pour faire rire, aux dépens de Sam.

VOCABULAIRE
Classique, mais avec un peu d’argot (mort qui tue, naze, bouffer de l’herbe). Chanson en Thaïlandais et Anglais.

Commentaires. Un film à vocation écologique. Un garçon de riche qui va apprendre qu'il ne faut pas tout miser sur la technologie et qui va découvrir l'amitié simple. Une synthèse qui ne va pas satisfaire les adultes, mais les enfants sont moins regardants, le montage n'est pas évident à suivre pour les plus jeunes, on doit suivre plusieurs personnages. Le film n'est de toute façon pas pensé pour les moins de 7 ans, avec confrontation à une menace qui risque de détruire la planète et nombreuses mises en danger.

Thèmes. Écologie. Nature. Protection des animaux. Force du faible. Estime de soi. Armes. Danger de la science. Différence. Se décentrer. Climat. Activisme.