Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

RUDOLPH, LE PETIT RENNE AU NEZ ROUGE ET LE VOLEUR DE JOUETS

RUDOLPH, LE PETIT RENNE AU NEZ ROUGE ET LE VOLEUR DE JOUETS

Sans dégâts dès : 5 ans - Âge conseillé : 6 ans

DUREE
72 minutes
MONTAGE

Film d'animation en images de synthèse de 2001. L'animation est très carrée, on n'offre pas vraiment de détails, la qualité est médiocre. Un narrateur bonhomme de neige présente l'histoire. Flash-back. On a de la peine à saisir le sens des scènes qui se suivent.

MESSAGE

Tolérance. Thème de la différence. Ne pas être comme tout le monde, vouloir être comme tout le monde. Revalorisation de soi. Peu importe ce que les gens peuvent penser, on est comme on est.

Traumatisme qui crée le méchant. Ce méchant est intéressant, il prétend avoir de bonnes motivations. Il vole des jouets pour que les enfants ne les usent pas. Il prétend qu'il ne les abandonnera pas comme leur propriétaire. On réalise à la fin que c'est un nounours câlin qui a été traumatisé par l'abandon de son maître qui a grandi et qui l'a abandonné et jeté à la poubelle (style Toy Story). Récupération. Pourtant ce sort n'est pas une fatalité, le jouet peut finir par être gardé comme héritage de famille et être donné aux enfants des enfants.

Violence. Quand on perd quelqu'un d'important et que l'on ne résout pas sa souffrance, on peut devenir agressif.

Séduction. On gambade dans la nuit en regardant les étoiles.

Apparence. Une fée dents de lait arrive dans une voiture rose bien longue. S'accepter tel que l'on est. Un docteur qui soigne en améliorant l'apparence. Rudolphe est en fait prêt à faire de la chirurgie esthétique, heureusement à la fin il va s'accepter, et ne pas changer son joli minois. Estime de soi.

Cupidité. Appât du gain. Le mineur est tout content de découvrir qu'il y a de l'or et de l'argent dans sa mine.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Un ami des héros, envouté, va donner l'alarme et avertir le méchant de leur présence, musique tendue. Tous les héros sont expulsés du dirigeable, cris, on craint qu'ils ne tombent de haut, Rudolph tombe aussi, assommé. Cornélius tombe et est sauvé de justesse. Descente en chariot dans une mine à toute vitesse, musique stressante. Le chariot finit par tomber dans un précipice. Scènes de nuit, le dirigeable perd de l'air, va s'écraser, les passagers crient au secours.

Agressivité. Une reine hippopotame réserve un accueil agressif à Rudolphe.

Tristesse. L'histoire et la chanson triste du nounours abandonné. Le narrateur se moque du lapin yéti obèse.

VOCABULAIRE
Classique, avec des chansons (qui sont les choses les moins ratées de ce film).

Commentaires. Film qui n'a rien à voir avec le premier film animé de Rudolph, en dehors du petit renne on ne retrouve pas les mêmes personnages, car il reprend ceux du joli premier film de 1969 avec une image de synthèse de mauvaise qualité. Le premier animé sur ce personnage est un court métrage de Max Fleisher (1948), dans une animation qui n'a rien à envier aux productions de ces décennies.

Thèmes. Noël. Hiver. Tolérance. Séduction. Apparence. Estime de soi. Cupidité. Traumatisme. Récupération. Agressivité. Animaux anthropomorphes. Bonhomme de neige.