Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Rio

RIO

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 8 ans

DUREE
110 minutes
MONTAGE

Film de 2011, animation d'images de synthèse de bonne qualité. Une introduction avec Blu et Linda enfant puis une ellipse de quelques années. Un rythme rapide, une dizaine de personnages.

MESSAGE

Ne pas oser sortir de chez soi. Une charmante demoiselle célibataire se réfugie dans la relation avec son animal pour ne pas avoir besoin de sortir de chez elle. S'affirmer.

Couple. C'est un choix du coeur, pas de la tête. Créer une famille. Rencontrer l'amour, avec quelqu'un qui lui ressemble, puis adopter un petit enfant des rues de Rio. On nous montre un père de 17 enfants qui exprime son besoin de prendre des vacances (et qui peut obtenir ce qu'il veut de sa femme en lui disant qu'elle est belle et en lui faisant des bisous).

Drague. Difficulté de draguer, diverses explications de comment bien s'y prendre. Tentative de poser des ambiances romantiques pour aider. On réalise que pour plaire l'oiseau doit pouvoir faire preuve de capacités. Pour l'humaine c'est surtout ce qu'il y a à l'intérieur qui est le plus important. Apparence. Pour les hommes, la plastique reste importante (on voit des scènes où le mâle est charmé par les formes, la sensualité, la beauté, femmes soyez belles).

Difficulté d'apprentissage. Pas facile, quand, dans l'enfance, on n'a pas pu passer par tous les cycles, mais avec de la volonté et quand c'est vraiment nécessaire, on peut finir par y arriver.

Haut potentiel. Ne pas être trop coincé. Problématique d'un personnage décalé, trop intellectuel, un oiseau domestique que les autres ne comprennent pas quand il parle. Oser se frotter à la vie, sortir de sa maison et se faire des amis (et une petite copine). Estime de soi.

Brésil. Découverte de la ville de Rio (véritable publicité) avec sa plage, son carnaval, sa musique, des endroits qui existent vraiment (Corcovado, le mont du Pain de Sucre, le Sambodrome). Stéréotype du Brésil, avec l'amour du foot, les filles qui dansent et l'adoption du pauvre enfant des rues.

Art martial. Une image négative de la capoeira. Avec une bande de singes adeptes de cet art qui captivent les passants pour les détrousser et qui se battent contre les oiseaux en se faisant dérouiller.

S'amuser passe par la danse, la musique. Avec l'apothéose du Carnaval de Rio (où on nous montre que leur culture de se mettre à moitié nu pour faire la fête, en remuant son derrière, ce n'est pas un problème et que même une bouquiniste coincée du Minnesota peut y arriver).

Genèse méchanceté. Hector, le méchant volatile de l'histoire est devenu aigri et envieux parce que c'est une ancienne star déchue. On a ainsi une explication de sa méchanceté.

Protection des animaux. Critique des contrebandiers. Les trafiquants d'espèces exotiques qui finiront en prison. Liberté. Critique de l'oiseau en cage.

Écologie. Il existe certaines espèces qui risquent de disparaître, les humains doivent les protéger et protéger leur environnement.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Différents moments de chute libre, avec un oiseau qui ne sait pas voler et qui risque de se faire mal. Courses poursuite : avec les deux perroquets qui tentent de fuir les braconniers et surtout Hector. Traversées de rues en moto, pilotée par un enfant qui va à toute vitesse. Une jungle agressive (avec araignée dans le dos), un caméléon se fait manger par un serpent. Une scie circulaire qui risque de couper les amis. Le méchant perroquet de l'histoire est affreux et agressif : un petit oiseau se fait martyriser dans la patte d'Hector (ses yeux ressortent), il sectionnerait presque la patte d'un petit oiseau. Il fait peur aux sbires du trafiquant qui craignent même de le nourrir de peur de se faire croquer les doigts.

Peur en sursaut. Un humain se fait agresser par un perroquet qui semblait inoffensif. Hector empêche nos héros de se libérer, il les poursuit et peut apparaître à tout instant, agressif. Luiz le chien sort d'une voiture en aboyant, toutes dents en avant. Moments de capture, avec cage, avec sac.

Tristesse. Différents moments où Blue se sent mal à l'aise de ne pas savoir voler. Linda pleure parce que son perroquet s'est fait kidnapper. Un jeune enfant sans parents dans une sorte de bidon ville. Le contrebandier ne le paie pas bien, le rejette. Une dispute entre les deux perroquets, chacun part fâché de son côté.

VOCABULAIRE
Classique. Un personnage parle dans un style rappeur. Beaucoup de musiques festives.

Commentaires. Un film bourré d'humour qui devrait plaire aux enfants comme aux parents. Certaines scènes font sursauter et d'autres sont trépidantes, mieux vaut ne pas laisser les tout petits accompagner les grands.

Thèmes. Oiseau. S'affirmer. Couple. Créer une famille. Drague. Apparence. Écologie. Fête. Art martial. Haut potentiel. Estime de soi. Apprentissage. Protection des animaux. Liberté. Animaux anthropomorphes. Hispanique.

Il existe une suite, Rio 2, moins intéressante.