Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

RATATOUILLE

Sans dégâts dès : 5 ans - Âge conseillé : 6 ans

DUREE
111 minutes
MONTAGE

Film en images de synthèse de 2007. Excellente animation, différentes ellipses, le jeune spectateur doit imaginer les scènes qui manquent. Flash-back.

MESSAGE

Cuisine. Tout le monde peut cuisiner. On nous montre que la bonne nourriture peut être produite par ceux qui apprécient la réaliser. Avec un odorat et un sens du goût bien développé, cela aide. Magie de la création des plats, plaisir de cuisiner, nouveauté. Gourmandise. Soit considérer la nourriture comme du carburant, soit faire en sorte que ce que l'on mange soit bon. Il n'y a pas que dans un restaurant gastronomique que l'on peut se procurer du plaisir. Aliment. Faire le choix de ce qui est bon à mettre dans la nourriture.

Équipe. On voit comme la confection est une réalisation d'équipe.

Quête identitaire. Choisir son propre chemin. On ne peut pas dire que l'on ne peut pas changer la nature, parce qu'elle n'est faite que de changement. Aller de l'avant. Imposition familiale. Ne pas être enfermé dans ce que fait sa famille, son clan, son espèce, mais développer ses propres potentiels.

Apprentissage. Apprendre un métier. Innovation. Oser sortir des habitudes, faire autrement.

Accepter l'autre. Difficile de vivre avec la société qui ne nous apprécie pas. Une intelligente ode à la tolérance, on peut même apprécier les rats. Être accepté par sa famille. Tolérance.

Force du faible. Même un tout petit peut beaucoup. "Tu peux y arriver". Ne pas croire ceux qui découragent. Persévérance.

Drague. Pour séduire la demoiselle, il faut déjà savoir écouter, se montrer attentif à ce qu'elle dit, ce qu'elle veut nous apprendre. C'est aussi bien si l'on a une passion en commun.

Femme forte. Exemple d'une demoiselle qui a dû faire ses preuves pour arriver à travailler en cuisine, dans un monde macho.

Restauration. Petite critique des restaurants hors de prix, des critiques culinaires qui peuvent s'amuser à détruire une réputation. On découvre la vie dans un restaurant avec les différentes personnes qui y travaillent, les hiérarchies. Critique des plats déjà tout préparés (critique de l'utilisation du nom pour vendre des produits).

Mensonge. On se sent mieux quand on dit la vérité. Difficulté de cacher des choses, on peut se mettre à dos ses amis, se mettre dans l'embarras.

Vol. Ne pas être un voleur. On nous montre que la pression peut influencer une personne et le motiver à suivre la demande du groupe et voler.

Cupidité. Critique des personnes intéressées par l'argent. Paranoïa. On montre bien l'état de Skinner quand il croit que quelqu'un en veut à son argent.

Création. Métaphore culinaire pour montrer la richesse d'une création, oser l'originalité, l'improvisation, s'amuser. Rat anagramme de art, ce que fait le petit chef, c'est aussi ce que fait Pixar dans le monde de l'animation.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. La scène où la grand-mère veut anéantir les rats avec son fusil, puis son gaz, c'est assez stressant. Descente dans les égouts, d'abord lugubre, puis chute vertigineuse, risque de noyade. Course dans le restaurant, risquer de se faire brûler. Crainte de quelque chose de noir, avec yeux rouges dans l'obscurité. Frayeur quand une voiture passe par-dessus le rat soudainement. Skinner met un piège à souris qui va se refermer sur le frère de Remy, mais celui-ci le sauve in extrémis se mettant lui-même dans le piège.

Stress. Crainte que l'on découvre le rat caché. Skinner tente de faire parler le jeune homme en lui faisant boire de l'alcool. Poursuite du rat qui a pris le document de Skinner, le papier s'envole, risque de le perdre. Après avoir récupéré le restaurant. Craindre la critique d'Anton Ego, qui vient menacer le jeune chef de venir goûter un de ses plats.

Méchants. Anton Ego (froideur) et Skinner (gros cris, agressivité) sont les méchants, ils sont très réels, et peuvent faire revivre de mauvais souvenirs.

Tristesse. Toute la colonie doit fuir, sous la pluie, Rémy est séparé des autres. Apprendre que son chef vénéré est mort. Rémy est découvert et capturé dans un bocal, le chef lui demande de le tuer. La demoiselle croit que Alfredo se moque de lui lorsqu'elle avoue sa flamme. Alfredo prend la grosse tête, il dit que c'est lui qui fait les recettes. Le rejet peut créer la méchanceté, Rémy rejeté va inviter toute sa famille à piller le restaurant, cette attitude attise le conflit et il s'ensuit une dispute entre amis. Tout le monde abandonne Alfredo lorsqu'il dit la vérité et parle du rat.

Visuel affreux. Des rats morts dans la vitrine de la ville, exposés pour vendre de la mort au rat. Cauchemar, avec Alfredo qui entend Anton demander son coeur comme plat, avec rire et grognements.

VOCABULAIRE
Classique.

Commentaires. Une merveille de l'animation. Notre ami le rat, un court-métrage avec les deux héros qui nous font un petit cours sur le rat.

Thèmes. Dispute. Quête identitaire. Imposition familiale. Force du faible. Réaliser son rêve. Persévérance. Drague. Femme performante. Mensonge. Vol. Cupidité. Création. Innovation. Gourmandise. Aliment. Équipe. Apprentissage.

Ce que disent les autres. Pour Filmage, l'âge conseillé est 7 ans "Le film donne une image réaliste de l’organisation du travail en cuisine et de la critique dans le monde gastronomique. L’animation est d’une grande qualité. Pas de contre-indication à relever, si ce n’est la durée qui pourrait poser un problème pour les plus petits".