Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Professeur Layton et la Diva éternelle, le film tiré du jeu Nintendo

LE PROFESSEUR LAYTON ET LA DIVA ETERNELLE

Sans dégâts dès : 6 ans - Âge conseillé : 9 ans

DUREE
95 minutes
MONTAGE

Film de 2009, qui marie assez bien la synthèse avec de l'animation classique. Un narrateur nous fait une introduction qui nous dévoile en quelques minutes la résolution de deux affaires et nous présente les personnages. La narration n'est pas linéaire, et peut être complexe. Flash-back, histoire dans l'histoire, plutôt difficile à suivre pour les plus jeunes. Les révélations se suivent les une après les autres, quand on croit avoir résolu le problème, il y en a un autre qui surgit.

MESSAGE

Importance de l'intelligence. Résolution d'énigmes.

Modèle. Il y a un côté un peu énervant d'avoir un professeur qui trouve toutes les bonnes solutions, mais il reste celui qu'il faudrait pouvoir être.

Se dépasser. Nécessité d'apprendre. Layton laisse la place à son apprenti Luke Triton, un jeune garçon qui veut accomplir des prouesses, être un gentleman.

Temporalité. La question de la vie éternelle. Avec les différentes motivations qui poussent à la rechercher, ne pas devenir vieux, garder sa beauté à jamais, pouvoir récupérer sa force. Vieillesse.

Sens du sacrifice. Importance d'aider ses amis.

Deuil. Amour paternel et le deuil de son enfant. Sentiment de culpabilité du père qui s'en veut de n'avoir pas pu sauver son enfant et qui doit apprendre à vivre uniquement avec le souvenir. C'est important d'avoir un souvenir dans nos coeurs. Mort.

On se moque de la police. Scotland Yard est tournée en ridicule.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Différents moments où des choses se détruisent, s'effondrent avec le risque de tuer des personnages. Bêtes effrayantes. On voit des requins à grandes dents qui pourchassent un policier, qui parvient in extremis à échapper à la destruction par explosion du bateau. L'arrivée de loups sur la plage, ils seront plusieurs fois menaçants.

Mort. Pour obtenir la vie éternelle, il faut mettre sa vie en jeu. Dans la première partie de l'animé nous voyons des personnes disparaître dans des trappes, on peut imaginer qu'ils sont tous morts, même si on apprend finalement qu'ils sont saufs. Le méchant a conçu un robot géant destructeur, on peut craindre qu'il ait réduit le professeur en poussière.

Tristesse. Moment de tristesse quand Mélina accepte de disparaître.

Phénomène malsain. Avec un savant fou qui veut transférer les souvenirs de sa fille mourante dans des jeunes personnes.

VOCABULAIRE
Classique. Il peut y avoir un "Dégage-toi !" quand le méchant est en colère.

Commentaires. Un animé qui existe grâce au succès du jeu vidéo sur Nintendo. On peut le voir sans avoir joué aux jeux, mais on réalise bien qu'il y a beaucoup de personnages qui ont une autre vie que le simple film. Une réalisation un peu brouillon, qui tente un message émotionnel qui ne passe pas vraiment, on est finalement peu touché par l'histoire de ce père et de sa fille, on est noyé par la masse de mystères et autres énigmes et motivations peu explicites des personnages.

Thèmes. Résolution de problèmes. Se dépasser. Modèle. Temporalité. Sacrifice de soi. Deuil. Vieillesse. Mort. Géant.