Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

princesse grenouille

LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 9 ans

DUREE
97 minutes
MONTAGE

Film d'animation de 2009. L'introduction se situe quelques années avant l'intrigue principale du film. Une ellipse nous fera, après quelques minutes de film, franchir le temps à travers la transformation de la chambre de Tiana. Les scènes se suivent rapidement, avec beaucoup de lieux différents, de rythme. On suit plusieurs personnages, avec des échanges d'apparence qui complexifient encore l'histoire pour les plus jeunes.

Le style graphique va changer le temps d'une chanson où l'héroïne imagine son avenir.

MESSAGE

Besoin d'avoir un futur. Pouvoir se projeter dans quelque chose (on aura ici l'archétype de la femme qui cherche son prince charmant et celle qui cherche à faire carrière). Réussir dans la vie, et pour cela il faut de la persévérance, du courage, de la ténacité, se dépasser, parce que l'on veut bien s'intégrer dans notre société de consommation.

Monde du travail. Le succès dépend de soi, il faut faire de son mieux pour avoir sa place au soleil. Égalité des sexes. La cuisine ce n'est pas qu'une affaire de femmes et le prince doit mettre la main à la pâte. Travail monopolisant. Ce n'est pas bon de vouloir passer son temps à travailler, d'avoir deux ou trois emplois, tout ça pour gagner des sous et à l'opposé ce n'est pas bon de ne rien faire.

Amour. Il ne faut jamais perdre de vue ce qui est vraiment important, et c'est la famille, l'amour. Deux personnes qui ne s'apprécient pas au premier abord, car trop différents peuvent se découvrir des affinités. Le couple peut arrondir les angles de chaque conjoint. Ici l'homme fêtard, cavaleur et inactif va pourvoir changer, et la femme qui était obligée de travailler comme deux pour assurer ses rêves, va pouvoir se lâcher un peu et compter sur son mari. Et quand on meurt, on peut être avec son amoureuse. Drague. Beaucoup de scènes autour de la relation entre les sexes. Avec l'image du prince dragueur qui était parti au départ pour se trouver une fille riche à épouser, qui est surtout sur la terre pour s'amuser, qui apprécie autant les rouquines que les brunettes. Une de perdue, dix de retrouvées. L'ambiance est assez drague.

Différence de classe. Acceptation d'un autre qui vient d'une autre catégorie sociale. On nous fait découvrir qu'il existe des gens riches et des gens pauvres. Et qu'il est possible d'être proche de l'amitié même en vivant dans deux mondes différents.

Enfant gâtée. Ce n'est pas bon de trop gâter son enfant, elle peut finir blonde et insupportable (une des problématiques d'une famille monoparentale). Vantardise.

Appartenance. Les gentils s'entraident et font partie de communauté, ils ont de l'amour autour d'eux.

Intégration. Les mises à l'écart de l'alligator Louis qui se fait rejeter (puis finalement accepter) dans les groupes de musique est encore la métaphore qui se rapproche le plus d'une critique de la ségrégation (faut quand même reconnaître qu'il est bon pour jouer de la trompette).

Cupidité. L'appât du gain ne nous amène que des problèmes.

Jazz. Mise en avant d'une musique de Jazz.

Explication de la méchanceté. On peut devenir méchant parce qu'on a été un serviteur opprimé.

Fréquentation. Danger des mauvaises relations. Quand on utilise le mal, on est redevable et on doit ensuite le payer.

Religion. On parle ici surtout du Vaudou. La magie existe et c'est plutôt du côté du mal.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Le Bayou (sorte de grand marais) peut apparaître sombre et peu accueillant. Le moment stressant, avec les attaques des alligators, gueule pleine de dents en premier plan, beaucoup d'agitation.

Tristesse. Le sentiment de rejet que peut sentir Tiana. Quand on a un projet, pas facile d'être confrontée à des personnes qui n'ont pas confiance, comme le cuisinier qui se moque d'elle ou les vendeurs qui ne veulent pas lui faire crédit. La méchante vérité assénée à la luciole, celle qu'il aime est une étoile.

Mort. La mort de Ray, la sympathique luciole, écrasée par le méchant de l'histoire (on entend bien le bruit). On espère la résurrection jusqu'à la fin, mais non, il est vraiment mort. Le père de Tiana, présent au début de l'histoire n'est plus là après l'ellipse. On peut comprendre à travers un portrait qu'il est mort à la guerre, peu d'informations là autour.

Effet de peur soudaine. Un poisson surgit quand on ne s'y attend pas dans le Bayou. Une ombre s'empare d'une grenouille.

Visualité effrayante. Monstruosité de l'univers vaudou est introduit par le méchant. Son appartement rempli de choses inquiétantes, ses tours sont maléfiques (bien angoissant dans une chanson où il sera affublé d'un maquillage de mort). Et il va mourir d'une façon tragique (entrainé dans la bouche d'un masque géant). Les sbires du Dr Facilier, les ombres monstres envoyées pour capturer les grenouilles sont particulièrement effrayants. Leur manière de se déplacer, leurs cris, gémissements.

Maltraitance. Une scène comique avec des personnes de niveau social très modeste qui finissent par se taper et tirer dessus. Assez pathétiques, ils sont méchants, donc laids, bêtes (on repère bien un handicapé mental et même un handicapé physique, bonjour les amalgames).

VOCABULAIRE
Classique. Beaucoup de chansons, avec parfois des informations qui pourront être compliquées à comprendre quand on écoute en même temps la musique

Commentaires. Un film qui plaira aux enfants. Un film pour les motiver à bien travailler pour réussir dans la vie. Un film pensé pour expliquer qu'il vaut mieux être deux pour s'en sortir financièrement et qu'une femme a intérêt à avoir un homme, même si c'est un glandeur, c'est toujours utile. Dans une Amérique qui pourrait faire une bonne critique du racisme, on n'en parle pas. Difficile de faire ressortir une critique des classes, il y a les riches et les pauvres, c'est un fait. L'argent est nécessaire pour réaliser ses projets. Dans le monde magique de Disney, peu de références à la ségrégation que les Noirs subissaient à l'époque. On peut repérer que les Blancs ont l'air plus riches, mais il n'y a pas de contestation apparente. Au contraire, on travaillera dur pour avoir leur argent. Une demoiselle noire va se trouver un prince charmant noir, faut pas mélanger les couleurs.

Thèmes. Princesse. Conte. Travail. Travail monopolisant. Égalité des sexes. Couple. Différence de classe. Appartenance. Cupidité. Jazz. Fréquentation. Drague. Religion. Intégration. Comédie musicale. Animaux anthropomorphes. Vantardise. Magie.