Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Prince Of Persia pour quel âge ?

PRINCE OF PERSIA : LES SABLES DU TEMPS

Sans dégâts dès : 12 ans - Âge conseillé : 14 ans

DUREE
126 minutes
MONTAGE

Film de 2010, avec de nombreux décors majestueux faits en images de synthèse. Une introduction présente le contexte en trois mots, on nous montre un enfant puis une ellipse nous amène 15 ans plus tard.

On peut voir un flash-back et un flash-forward. Perte de la linéarité, le récit va parfois jouer avec la notion de temps. De nombreux effets de caméras (ralentis, immersion dans le combat, rapproché).

MESSAGE

Fratrie. Importance de la famille et surtout de la fratrie sur laquelle on doit pouvoir compter (les querelles d'héritage, savoir qui doit être le roi. Cela peut être résolu si on se respecte dans la fratrie). Héritage.

Héroïsme. On montre le courage d'un valeureux héros, sa bravoure, son honnêteté, son désir de sauver des vies humaines, sa force, son agilité. Sacrifice de soi. Chez la femme c'est le sens du sacrifice, et surtout sa plastique. Combattre.

Ode au Parkour. Le héros saute de toit en toit, monte le long des murs, fait des cascades impressionnantes. Une motivation supplémentaire pour ceux qui pratiquent cela dans nos villes.

Amour. Il y a des gens faits l'un pour l'autre et c'est le cas du héros et de la princesse. Même si au départ le mariage est arrangé et pour le bien du peuple, ils vont très bien s'adapter à ça (à coup de je t'aime moi non plus, et petites piques jetée l'un contre l'autre).

Femme sexualisée. L'image de la femme se résume surtout à ses formes (la princesse est appréciée pour cela, on croise d'autres beautés gloussantes dans ce qui semble être un Hammam et c'est tout pour ce qui est de l'apport féminin). Apparence.

Liberté. Il ne faut pas être enfermé dans des dogmes, on peut tous faire des choix.

Différence de classe. Ne pas être enfermé dans des castes. Un enfant de pauvre condition peut se retrouver Prince de Perse et surtout se montrer capable d'assumer ce fantastique statut en passant par différentes épreuves.

Libéralisme. Clin d'oeil très gentil au libéralisme forcené qui veut gérer son business sans avoir à payer des taxes à l'état, qui donne du travail aux jeux d'argent.

Justice. Revalorisation d'une culture juste, avec des procès publics.

Guerre. Critique des pays qui se donnent des excuses pour en conquérir d'autres, et qui après tentent de trouver où sont les endroits où on fabrique (des armes de destructions massives) des sabres. Arme.

Religion. De nombreuses références à des religions qui prient les Dieux, et surtout présence des Dieux qui jugent en fonction de la bonté de l'homme, son désir de justice ou son sens du sacrifice.

Mort. Les morts sont bien présents, une vie dure, surtout en cas de guerre.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. De nombreux combats à mains nues, avec des armes diverses (arcs, épées, mais aussi sortes de fouets ou lance pointes. 3500 armes ont été fabriquées pour le film). Scènes avec des serpents qui se glissent sous le sable, qui vont se montrer agressifs. Une dissection peu ragoûtante. Les Assassins, avec leur chef, étrange et dangereux personnage, le visage à moitié défiguré. Une scène trépidante où le héros tombe, emporté par le sable qui engloutit des ruines qui lui tombent dessus. Risque de destruction de l'humanité, le héros tente de sauver le monde d'une catastrophe (une tempête de sable géante qui engloutirait toute l'humanité). De nombreuses fuites et courses poursuites (le héros a commencé à courir enfant pour échapper aux gardes, dans le film, il semble ne jamais s'arrêter).

Morts. En dehors de nombreux morts annexes, presque tous les gentils vont se faire tuer les uns après les autres. Les compagnons d'armes, le père, les frères, l'amoureuse et même le héros. Ils vont subir différentes morts pensées pour nous générer des tensions émotionnelles et pour dynamiser le récit.

Tristesse. Le héros est considéré par ses pairs, ses frères comme celui qui a tué son père, il doit sans cesse fuir et combattre son clan.

Effet de peur soudaine (on est dans l'attente d'un joli baiser et une attaque nous surprend).

VOCABULAIRE
Classique. Beaucoup de bruitages et de musique qui rythme les scènes d'action.

Commentaires. Un film qui, comme un jeu vidéo, va nous montrer que la vie peut être difficile et que l'on peut voir mourir tous ses alliés, mais qu'à la fin, c'est possible de rejouer la partie et de gagner. Pour les amateurs du genre.

Thèmes. Fratrie. Héroïsme. Sacrifice de soi. Apparence. Religion. Justice. Guerre. Arme. Différence de classe. Liberté. Sexualisation de personnages. Combattre.