Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Porco Rosso

PORCO ROSSO

Sans dégâts dès : 5 ans - Âge conseillé : 7 ans

DUREE
93 minutes
MONTAGE

Film d'animation de 1992, un texte en plusieurs langues introduit l'histoire. On suit principalement Porco Rosso, dans une animation de qualité. On nous donne des informations petit à petit sur le personnage. Un rythme plutôt lent. Flash-back avec l'histoire de la transformation de Marco en Porco ou dans un moment de son enfance.

MESSAGE

Chagrin d'amour. L'homme est sauvé par la femme, on voit ici un Porco Rosso qui ne voit plus de sens à continuer à fonctionner chez les humains, commencer à s'investir lorsqu'il s'agira du coeur d'une femme. Un film qui joue avec une certaine mélancolie, une incapacité d'avouer ses sentiments. Relations adultes, avec une Gina qui a déjà eu trois maris, une attirance entre elle et un Porco qui reviendra Marco lorsqu'il aura assumé ses sentiments. Dragueur. Critique du dragueur. Critique de l'homme adulte qui pourrait s'intéresser à une demoiselle plus jeune que lui.

Quête identitaire. Retrouver le sens de la vie, et une définition de nous-même lorsque l'on est un homme qui a souffert ou qui est pris dans des périodes compliquées. Se faire sa place quand on est une demoiselle dans un monde macho (mais Fio est presque plus dans le voyage initiatique, une confrontation à la réalité).

Deuil. Ne pas supporter la mort de ses amis (traumatisme). Se sentir responsable ou coupable d'être encore vivant. Mort. On doit réaliser que la disparition de l'autre n'est pas une simple formalité, même en cas de guerre.

Confrontation masculine. L'homme semble avoir besoin de se confronter aux autres, on parle de rival, de duel. S'ils veulent montrer qu'ils sont les meilleurs et si on voit que ce sont eux qui alimentent les conflits, les femmes préfèrent que les combats cessent et que personne ne meure (c'est la femme qui rend l'homme moins agressif). Compétition.

Critique de la guerre. On nous montre les pertes, les morts au combat, on voit que les hommes peuvent être bien amochés lorsqu'il s'agit de combattre. Importance de la vie. Porco Rosso, après avoir fait partie d'une force armée, en voyant des personnes mourir au combat, réalise qu'il ne faut pas tuer. Valeur. Ne pas accepter de faire partie d'une armée et tuer. Porco Rosso refuse de servir un gouvernement fasciste (totalitarisme).

Croire en l'humanité. On peut ne plus avoir foi en rien après avoir vécu un traumatisme. C'est le lien à l'autre, l'amour qui peut résoudre le problème. Rejet du monde. Le héros réalise que les conflits auxquels il a participé ne mènent qu'à la destruction. Rempli de désillusion sur le genre humain, il va se retirer du monde et ne plus vouloir faire partie de l'humanité (c'est pour cela qu'il est devenu un cochon).

Déprime. Auto-destruction. Un homme qui n'a plus foi en l'humain ou en lui-même se détruit avec de l'alcool ou en fumant (santé). Abandonner l'espoir, la lutte. Remise en question de ses idéaux, se laisser aller comme un gros cochon sur une île déserte.

Femme performante. Une femme peut faire le travail d'un homme. Porco se permet quelques remarques machistes, mais reconnaîtra la jeune Fio comme partenaire. Les véritables héroïnes de ce film sont les femmes, ce sont elles qui donnent de l'espoir. Force de la jeunesse. Motivation à l'action chez la jeune Fio.

Prendre soin de l'autre. Porco fait semblant d'agir pour de l'argent, mais il s'inquiète pour des fillettes en otage. Gina va tenter de retrouver son ami quand elle apprend qu'il a été descendu. Ne pas vouloir faire travailler son employée toute la nuit.

Travail manuel. On voit l'importance des petits métiers qui permettent de réparer des choses. Savoir-faire. Assumer le travail, le terminer.

Problématiques géopolitiques. Changement de gouvernement et animosité entre différents aviateurs. On peut avoir un peu de difficulté à démêler tout ça. Porco se met à dos le gouvernement italien qui devient fasciste, il tourne le dos à l'armée pour se mettre à son compte. Entre deux guerres. Un visuel qui montre bien l'époque, vieille radio, transmission visuelle entre avions, petite moustache.

Aviation. Revalorisation de ces appareils que l'on montre comme des bijoux de technologie. Relation entre un aviateur et son avion (on découvre l'importance du travail bien fait, la construction de l'avion). Différents hommages parsèment le film.

Consommation. Ne plus vouloir faire partie du monde, ne plus rechercher le besoin d'argent. Critique d'un besoin de gloire. L'auteur montre que ce thème est aussi présent dans un certain symbolisme.

Excentricité. Personnage qui veut vivre en marge, il sort de l'ordinaire.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Un combat entre l'américain et Porco, où celui-ci se fait abattre, son avion tombe à l'eau. Un moment dans un canal où ce n'est pas évident d'éviter les embûches, se faire tirer dessus, risquer de percuter une péniche, passer sous un pont. Attaque surprise des pirates qui sortent soudainement d'une tente, ils pointent tous leurs armes contre le héros. Combat entre Porco Rosso et l'américain, d'abord en avion, puis à mains nues, avec coups de poing. Tirs qui risquent de blesser des spectateurs.

Malaises. On craint que Porco Rosso agisse pour de l'argent. On apprend la mort du troisième mari de Gina. La police secrète fait suivre Porco Rosso, risque d'être arrêté. De nuit, on voit qu'il y a des personnes qui surveillent le hangar. Fio accepte de se marier avec le méchant américain si Porco Rosso perd son duel.

Tristesse. Il n'y a pas de résolution heureuse pour Porco Rosso et l'amour (sans grandes analyses, on ne sait pas vraiment ce qui lui est arrivé, on peut rester sur notre faim).

Complexité. Un contexte politique compliqué et une histoire qui laisse des zones d'ombre.

Santé. On voit Porco Rosso allumer des cigarettes, des personnes boivent de l'alcool.

VOCABULAIRE
Classique. Les pirates ont un langage limite vulgaire (abrutis, tirons-nous, fait gaffe, la ferme, grouillez-vous, engueuler, je vais leur exploser la tronche, connerie).

Commentaires. Un film avec des scènes plutôt enfantines (quand les petits otages s'amusent avec les pirates), mais avec des moments très adultes dans la relation entre Porco et Gina, ou son besoin de solitude, qui rendent difficile de déterminer un public cible pour ce film. Un grand film qui se permet de laisser planer beaucoup de mystères (ce qui n'est pas toujours facile pour les plus jeunes).

Thèmes. Deuxième Guerre mondiale. Pirate. Aviation. Cochon. Chagrin d'amour. Dragueur. Confrontation. Guerre. Respect de la vie. Déprime. Santé. Totalitarisme. Femme performante. Mort. Deuil. Consommation. Quête identitaire. Traumatisme. Historique. Excentricité.

Ce que disent les autres. L'auteur "ce film s'adresse à un public large, mais aussi aux hommes d'âge mûr, qui, jeunes, rêvaient d'une vie pure, mais qui, progressivement, insensiblement, se sont transformés en "cochons" à force de travailler comme des fous. Eux qui, au nom des grands principes, luttaient contre le matérialisme et le mercantilisme, jouissent désormais de la société d'hyper-consommation."