Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

PONYO SUR LA FALAISE, PRES DE LA MER

Sans dégâts dès : 5 ans - Âge conseillé : 5 ans (voir la remarque à la fin)

DUREE
101 minutes
MONTAGE

Film d'animation de 2008. Peu de personnages pour un long métrage (4 principaux et quelques secondaires). Le film est tout en poésie et laisse le temps de respirer, le rythme est plutôt lent, et les moments rythmés laissent le temps de goûter à l'action.

L'introduction nous amène tout de suite dans le monde étrange de Miyazaki, on ne comprend pas tout, mais on se laisse guider par une poésie. Il y a ensuite un générique de deux minutes qui ressemble à des dessins d'enfants et qui continue à être bien mystérieux.

MESSAGE

Surprotection. Ponyo est une petite fille poisson maintenue dans son statut de petit poisson par son père qui veut la protéger du monde extérieur. Autonomie. Elle parvient à s'enfuir et découvre le monde et l'amour.

Voyage initiatique. Un petit poisson va partir de chez elle et dévouvrir le monde, grandir, découvrir l'amour.

Prendre soin des autres. Être généreux et empathique.

Intérêt pour l'autre sexe. La petite fille est bien porteuse de la notion d'amour, c'est elle qui dévoile son affection, le garçon suit. C'est elle qui lui va le rechercher, c'est elle qui perdra sa magie si elle reste avec lui. Et même si c'est lui qui doit lui permettre à la fin de rester humaine, c'est elle qui donnera l'impulsion du baiser (ça change de la belle au bois dormant question implication de la demoiselle).

Amour parental. Exemple d'une relation aimante fils - mère. Travail monopolisant. Avec un père pêcheur peu présent, mais quand même en lien avec son fils. Surprotection. C'est plus compliqué pour la petite fille qui a un père qui peine à la laisser sortir.

Femme forte. Comme souvent chez Miyazaki, l'image de la femme et de la petite fille est très positive.

Danger. Le monde des adultes peut être dangereux. Le petit garçon craint pour la vie de son père, en ne voyant pas rentrer son bateau.

Activisme écologique. À force de voir les océans se faire polluer, un savant décide de sauver le monde sans être intéressé par le sort des humains. Intéressant de découvrir un père qui veut sauver le monde au prix de sa destruction, le plan qu'il avait imaginé était de purifier les océans en déclenchant un nouveau déluge et ramener la pureté de l'époque antédiluvienne.

Importance des vieilles personnes. Elles sont un regard bienveillant sur la nouvelle génération.

Magie. Monde proche des éléments. Poésie. Moments oniriques.

SCENES DIFFICILES

Étrangeté. La magie de l'univers Miyasaki peut parfois surprendre l'enfant, mais tout ce qui suit est amené tranquillement et peut être vu par un petit, même s'il peut être nécessaire de l'accompagner dans son premier voyage.

Crainte. Il y a des grosses vagues avec des yeux que le magicien Fujimoto, père de Ponyo, envoie pour retrouver sa fille. Le déluge peut impressionner (beaucoup de pluie, ambiance sombre). Les deux petits doivent traverser un tunnel, il fait tout noir et c'est un peu angoissant pour les plus petits. Il y a de gros poissons préhistoriques ou imaginaires qui peuvent impressionner.

Tristesse. Différents moments où on peut s'inquiéter pour un personnage. Ponyo semble morte à plusieurs reprises. La maman de Sôsuke disparaît, peut-être emportée par la tempête. Le sort du papa de Sôsuke est aussi incertain avec son bateau dans la tempête).

VOCABULAIRE
Classique, facile d'accès sauf pour ce qui est des réflexions du magicien (ADN)

Commentaires. Certains moments oniriques vont pouvoir sembler bizarres aux enfants, mieux vaut les accompagner pour une première vision, surtout s'ils ont moins de 7 ans. Il y a quelques références à d'anciens animés des studios Ghibli : dans la vo, la maman de Sôsuke fredonne un morceau du générique de Totoro, "watashi wa genki", on ne s'en rend pas compte dans la version française, le nom du bateau du papa de Sôsuke est une référence à un animé des studios Ghibli. En résumé, il s'agit d'un petit chef-d'oeuvre à savourer en famille !

Difficile de ne pas laisser voir ce film à nos enfants depuis leur 4 ans tellement on l'apprécie, mais il peut encore effrayer des enfants de 6 ans laissés seuls devant. À vous de voir comment vous gérez la chose.

Thèmes. Mer. Poisson. Surprotection. Autonomie. Aider l'autre. Amour parental. Travail monopolisant. Surprotection. Femme performante. Écologie. Vieillesse. Magie. Poétique. Danger. Voyage initiatique.