Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

LA PLANETE AU TRESOR, UN NOUVEL UNIVERS

Sans dégâts dès : 8 ans - Âge conseillé : 9 ans

DUREE
95 minutes
MONTAGE

Film d'animation de 2002. La première scène introduit Jims enfant, et 4 minutes plus tard, un "douze ans plus tard" nous le présente adolescent. Une chanson qui joue avec les étapes de l'enfance où on revoit Jim petit. Sinon c'est plutôt linéaire, même si on ne suit pas toujours notre jeune héros, il peut y avoir deux actions en parallèle. L'animation classique est digne d'un long métrage Disney, mais c'est le premier mélange avec de la synthèse et on découvre qu'en 2002 ce n'était pas encore vraiment parfait. Ellipse à la fin du film, des protagonistes ont eu des enfants.

MESSAGE

Voyage initiatique. Un jeune garçon qui partait sur la mauvaise pente va partir à l'aventure et apprendre à côté d'un homme pirate. Quête de la virilité, devenir un homme à travers différents actes héroïques. Créer son destin. Capacité à tracer sa propre route, créer son avenir. Découverte du bien et du mal, apprentissage des repères. Force du faible. Un jeune sans avenir peut s'affirmer et devenir un héros. Estime de soi. Importance d'avoir quelqu'un qui croit en nos capacités, qui nous soutient et qui dit des paroles bienveillantes.

Courage. Moment d'héroïsme où Jim est prêt à se sacrifier pour les autres.

Famille monoparentale. Pas toujours facile de s'occuper de son enfant lorsque l'on est une mère seule, abandonnée par son mari. Adolescence. On voit le jeune avoir besoin de se mettre en danger, de faire des bêtises. C'est une période difficile pour la maman qui ne sait plus comment gérer son enfant, on voit qu'il y a besoin d'un homme dans la situation.

Trésor. Le véritable trésor c'est le lien à l'autre. Avec la quête du trésor de pièces et de pierres précieuses que l'on va finalement perdre (enfin on ne garde que le strict minimum). Cupidité. On critique l'idée de courir après l'or. On peut y perdre son temps et sa vie.

Science-fiction. Une vision du futur mélangée avec l'ambiance de navires pirates transformés en vaisseaux spatiaux. Extra-terrestre et robot (y compris cyborg).

Autonomie. Oser laisser partir son enfant. Une mère confiante peut laisser son fils partir à l'aventure.

Leader. On voit que c'est Silver qui tient les hommes, il faut se montrer fort pour dominer l'autre.

Femme performante. La capitaine du navire se montre performante et parvient bien à lutter au même titre qu'un des hommes.

Haut potentiel. On voit bien que Jim est intelligent et débrouillard, mais l'école ne lui convient pas et il a toujours échoué ses classes.

Tolérance. Monde où fonctionnent ensemble une grande quantité d'espèces Alien.

Flatterie. On voit que Long John Silver sait bien embobiner en revalorisant les gens, il fait le gentil pour les endormir.

Séduction. On ne séduit pas seulement avec sa plastique ou ses gros bras. Une romance naissante entre la capitaine et le professeur. L'intellectuel peut plaire même dans un monde dédié à la force.

Se méfier des apparences. Les gros durs, voire les méchants, peuvent cacher un coeur.

Véhicules. Pleins de vaisseaux, qui parfois vont bien vite, parce qu’aller vite c'est cool.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Arrivée de personnages inconnus qui descendent d'un navire volant pour détruire l'auberge sous une pluie battante. Les héros doivent fuir. Différentes morts (un vieil Alien qui tombe mort à peine arrivé dans l'auberge de Jim) (la mort du second emporté dans le trou noir, on le voit disparaitre en criant, c'est un membre de l'équipage qui a coupé sa corde et on fait croire à Jim que c'est lui le responsable) (mort de méchants pirates envoyés dans le vide). Une supernova risque d'engloutir le bateau, ils doivent fuir, des boules de feu foncent contre l'équipage, Silver risque de tomber hors du bateau, un énorme rocher risque de détruire l'embarcation. L'étoile morte se transforme en trou noir et ils doivent échapper à l'attraction. Mutinerie qui commence, les pirates s'emparent du bateau, cassent des portes, les héros sont poursuivis. Ils s'enfuient dans un canot de sauvetage qui tombe dans le vide, une boule de feu le coupe en deux, il va se crasher sur la planète, la capitaine est blessée. Silver menace Jim de faire exploser les héros s'ils ne remettent pas la carte. Une ambiance de fin de monde, avec la planète au trésor qui risque de tout détruire en explosant, le trésor disparaît dans ses entrailles, Silver devient agressif, il ne veut pas que Jim s'interpose entre lui et son trésor. Le bateau qui doit sauver tout le monde perd de son propulseur, ils risquent d'être perdus. Jim doit avancer vite entre les parties de la planète qui se détruit, il risque de tomber au fond d'un précipice où l'attend de la lave.

Malaise. Petit sursaut lorsqu'une enfant Alien sort sa langue et fait peur à un personnage du film. On n'est pas bien pour Jim lorsqu'il est ramené par la police (et traité de raté) et que la mère est bien embêtée d'imaginer son ado mettre en péril son avenir. Agressivité des membres d'équipage, se faire bousculer, être traité de mutant, puis être pris à parti par une sorte d'Alien-araignée rouge plutôt effrayant. Un vilain pirate fait croire que c'est à cause de Jim qui n'aurait pas fait son boulot, que le gentil second est mort (il se sent coupable). Caché dans un tonneau, Jim entend que Silver s'est joué de lui, il se sent trahi. On craint que le pirate, qui comprend que le garçon l'a surpris, s'en prenne à lui. On réalise que l'équipage prévoit un méchant plan. Les héros réalisent qu'ils n'ont pas pris la bonne carte. Jim entre dans une forêt sombre, on ne sait pas ce qui va lui arriver. Moment de déprime où tout semble perdu. Les héros vont tenter de récupérer la carte dans le bateau, c'est un peu tendu. Jim est découvert par l'extra-terrestre en forme d'araignée qui va la poursuivre, moment tendu dans l'obscurité avec l'Alien derrière lui. Il risque d'être envoyé dans l'espace. Quand Jim rapporte la carte, ce sont les pirates qui sont dans la cache des héros qui sont maintenant tous prisonniers. Les amis de Jim sont menacés de mort s'il n'ouvre pas la carte. On voit qu'un rayon est enclenché lorsqu'ils arrivent dans la cache du trésor. Le robot n'arrive pas à se rappeler de quelque chose d'important (et quand il se rappelle, c'est pour dire que tout va exploser). Étrange visage de Silver dans les nuages.

Visuels effrayants. La première scène nous dévoile brusquement un extra-terrestre horrible. Il y en aura de nombreux autres, avec des combats et des rayons laser (la palme sera pour celui à l'allure d'araignée rouge).

Tristesse. Au début du film, on découvre un Jim dévalorisé, catalogué sans avenir et cas social. On ressent son besoin d'estime de soi et sa difficulté à entendre son "ami" Siver le dénigrer. Flash-back où Jim voit son père partir, sans pouvoir l'arrêter. Tristesse de quitter Silver.

VOCABULAIRE
Entre un langage du 19e typé marin mélangé à de la science-fiction. Une chanson.

Commentaires. Intéressant de voir que le film s'inspire de celui qui est sorti en 1934 (plutôt que celui qui est sorti en 1950), c'est certainement ce qui fait bien son charme, autant voir l'original avant et faire découvrir ensuite celui-ci. Peu de femmes dans ce monde de brutes, film plutôt orienté garçon, mais autant la mère que la capitaine du bateau ont leur propre spécificité positive. Il y aura aussi quelques touches d'humour grâce à Morph et à Ben en deuxième partie du film (et d'un extra-terrestre qui parle comme un pet).

Rare de voir un Disney où le héros ne vit pas une romance, jusqu'à la fin il reste dans son aventure, et l'épilogue nous dévoile un Jim militarisé, devenu un "vrai homme" donc peut-être prêt à commencer à s'attaquer à d'autres îles. Vous pouvez aussi découvrir ici un Muppet sur ce thème.

Thèmes. Pirate. Science-fiction. Aventure. Extra-terrestre. Robot. Véhicules. Trésor. Autonomie. Courage. Sens du sacrifice. Voyage initiatique. Estime de soi. Force du faible. S'affirmer. Famille monoparentale. Cupidité. Leader. Haut potentiel.