Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Pinocchio de Mattotti

PINOCCHIO

Sans dégâts dès : 6 ans - Âge conseillé : 6 ans

 

DUREE
75 minutes
MONTAGE

Film de 2013, inspiré des dessins de Mattotti, et des décors proches des couleurs chatoyantes qu'il utilise dans ses bandes dessinées. Flash-back. Quelques rares effets en images de synthèse qui se fondent assez bien dans le film. Un rythme plutôt lent.

MESSAGE

Éducation. Devenir sage. Apprendre par le contre-exemple. L'enfant va voir l'exemple à ne pas suivre (un Pinocchio, paresseux, qui ne veut pas aller à l'école, qui fait croire qu'il est malade, qui fait croire qu'il est mort) (un Pinocchio turbulent qui ne pense qu'à s'amuser et qui désobéit). Conscience. Malheurs aux enfants qui n'écoutent pas leurs parents, on va faire comprendre à l'enfant qu'il faut se décentrer et penser à l'autre.

Relation au père. Amour du parent, on perçoit comme le papa peut s'inquiéter pour son fils, comme Pinocchio peut penser à son père (mais vite l'oublier).

Impulsivité. On voit comment un jeune garçon peut être pris dans ses pulsions de jeux, ses envies. Fréquentation. On nous montre bien comme l'enfant peut être guidé par son plaisir, même si à la base il souhaite bien faire, il se fait happer par de la musique, le jeu. On le voit partir au pays de jouets, pour ne rester que dans le plaisir (sucreries, fête foraine,

Mensonge. Le parent arrive à voir le mensonge sur le visage (nez) de son enfant. Quand on dit la vérité, on récupère sa dignité. Ne pas croire tous les adultes, ils peuvent aussi mentir.

Bienveillance. Même si Pinocchio est insupportable, on va nous montrer que c'est la gentillesse, l'amour, qui va lui permettre d'évoluer. Être bon, c'est aussi bien se comporter avec son père, en prendre soin, Pinocchio parviendra à sauver son papa du gros poisson en le portant sur son dos. Sauver un chien permet de découvrir de véritables amis. Reconnaissance de la loyauté, de la bonté, se faire intégrer.

Mauvaise fréquentation. Découvrir comment un naïf suit une bande de chenapans qui font l'école buissonnière en ne voulant pas être considérés comme une poule mouillée.

Critique des institutions. On se moque de la médecine. Trois docteurs montrent l'exemple de praticiens qui ne saisissent pas vraiment ce qui se passe, ils pensent qu'il est mort, mais ils lui donnent des médicaments. On se moque de la justice. Un juge singe va mettre en prison parce qu'il s'est fait voler de l'argent, et on gracie des criminels en laissant des innocents en prison, la police se résume à la capture de hors-la-loi, ce qu'ils ne parviennent pas toujours, on nous la montre surtout dominatrice.

École. On nous montre une école stricte, temple du savoir, où l'enfant est puni (trique) s'il ne fonctionne pas bien, où les élèves doivent rester sans bouger.

Sacrifice de soi. Sacrifice du parent qui va dépenser de l'argent pour que son enfant accède à l'école.

Manipulation. Savoir jouer sur l'affectif. Pinocchio sait quoi dire à son père pour qu'il se fasse pardonner et obtenir ce qu'il veut "mon petit papa chéri". Il tente aussi d'embobiner la demoiselle aux cheveux bleus "je ferais n'importe quoi pour rester près de toi".

Voyage initiatique. Un enfant va partir de chez lui et apprendre à devenir un vrai petit garçon.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Mangefeu dit vouloir jeter Pinocchio dans le feu. Bandit qui s'en prennent à Pinocchio dans la forêt, apparition soudaine, ils veulent lui voler ses pièces, ils le poursuivent, mettent feu à l'arbre en haut duquel il s'était réfugié, ils vont finalement réussir à le capturer. Se faire emporter au fond des eaux subitement, embarqué par un filet et des poissons. Geppetto sort chercher son fils dans une barque en pleine tempête, il va disparaître dans une grande vague, des personnes le croient perdu.

Se faire tromper. On voit Pinocchio se faire avoir, l'enfant peut se sentir mal de le voir choisir la mauvaise direction, craindre des sanctions. On voit bien qu'il est entouré de faux amis.

Mort. On voit l'ombre d'un pendu contre une maison, on devine au loin que c'est la silhouette du pantin, on craint pour sa vie, une fée va le faire chercher, il se fait ramener dans un carrosse, il ne bouge plus, on peut le craindre mort. - Pinocchio refuse de se soigner, dans une scène étrange, des lapins noirs aux yeux rouges sortent un cercueil pour l'amener au cimetière. - La fausse mort de la petite fille aux cheveux bleus. - On n'augmente pas la tension avec musique ou effets de stress.

Frayeur. Apparition de Mr. Mangefeu, voix grave qui gronde ses marionnettes, il est fâché que son spectacle de marionnette soit interrompu, il s'empare de Pinocchio et l'enferme. Traversée de la forêt en pleine nuit, bruits lugubres, chouette qui fonce sur Pinocchio, voix caverneuse, fantôme du grillon. Sorte de monstre marin géant qui croit que Pinocchio est un poisson et veut le manger. La baleine, sorte de gros poisson à dents pointues va avaler le pantin, qui crie au secours. Cauchemar. Pinocchio se fait serrer par un serpent géant, il se fait coincé son pied dans une porte, une maison explose, appel à l'aide et doit monter un escalier où il voit la petite fille aux cheveux bleus morte.

Bêtise. Tentative de bien faire souvent court-circuité par des bêtises, mauvaises actions. Courir et tout renverser sur son passage (empêcher des adultes de travailler). Pinocchio échange l'abécédaire tout neuf que Geppetto venait difficilement de lui acheter juste pour aller voir un spectacle. Il n'écoute pas la voix du grillon qui lui demande de rentrer chez son père.

Tristesse. Pinocchio fait croire qu'il est maltraité par son père, les gendarmes l'embarquent à sa place. Se faire arnaquer par ses faux amis et payer leur note. Geppetto qui recherche désespérément son fils, il reçoit de l'eau sur lui, c'est la nuit. Pinocchio devenu un âne marionnette est exploité au cirque, on le fait courir avec un fouet, il croit voir la fille bleue, mais est enfermé dans un sac et jeté à la mer.

Malaise. Geppetto cherche son fils, il le rate de peu, puis le voit, mais c'est trop tard et pendant ce temps Pinocchio va chercher son père chez lui. Le pays des jouets devient vite une prison où les enfants vont finalement se transformer en âne, crainte d'une entrée effrayante, sons mécaniques, cela devient de plus en plus sombre, avec des ânes esclaves qui sont exploités et font marcher le pays des jouets. Devoir porter son père sur son dos en nageant, on voit Pinocchio épuisé.

VOCABULAIRE
Classique.

Commentaires. Joli petit film qui est bien fidèle au conte original. Coloré et plutôt joyeux, il fera moins peur que son homonyme de chez Disney. Pour ceux qui ont l'habitude du rythme rapide des blockbusters américains, ils risquent d'être déstabilisés (le récit reste riche et doit être contenu dans un seul film, c'est donc plutôt dense).

Thèmes. Voyage initiatique. Amour parental. Impulsivité. Relation au père. Égoïsme. Mensonge. Éducation. École. Fréquentation. Créativité. Manipulation. Intégration. Lecture. Fugue. Soucis financiers. Cupidité. Bandit.