Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

PINOCCHIO

Sans dégâts dès : 6 ans - Âge conseillé : 7 ans

DUREE
83 minutes
MONTAGE

Film d'animation de 1940. Animation bien fluide. Différentes scènes bien définies. Linéaire. Narrateur extérieur par petites doses.

MESSAGE

Voyage initiatique. Un enfant va partir de chez lui et apprendre à devenir un vrai petit garçon. Écouter sa conscience, choisir la bonne voie. Le monde est plein de tentations (ce n'est pas bien de rater l'école pour devenir artiste ou suivre de mauvais garçons, à travers la gestion de ses envies et les embuches qu'il rencontrera, il deviendra meilleur (ou en tout cas comme le souhaitaient les gens en 1940).

Mauvaises fréquentations. Pinocchio va rencontrer Crapule. Avec lui, il va se retrouver face à différentes tentations, s'empiffrer de friandises, le palais de la bagarre (où on peut flanquer des trempes aux gars pour se marrer, la rue du tabac, la maison où on peut tout casser. "On ne vit qu'une fois", le dicton des mauvais garçons. On voit le sort peu enviable de ces enfants qui finissent en âne.

Conscience morale répressive. Il faut être brave, toujours franc, loyal et obéissant pour devenir un véritable humain. On a tous le risque de finir en bois. Mensonge. Un bon petit garçon doit dire la vérité, sinon il risque d'avoir des problèmes. Les gredins savent utiliser de la flatterie, peuvent mentir et faire envie pour nous emmener sur le mauvais chemin.

Apprentissage. Importance de l'école, l'endroit où vont les bons petits garçons. École.

Amour parental. Écouter la parole du père, apprécier l'amour que peut donner le parent. Importance d'avoir un enfant. Éducation, bonnes valeurs à transmettre.

Naïveté. Être moins naïf que le héros. Les petits téléspectateurs vont réaliser comme Pinocchio se fait avoir, comme il n'arrive pas à assumer les choses et qu'il va dans les mauvais chemins. Cela le place dans une position plus mature que lui.

Cupidité. Critique de l'appât du gain. Les deux coquins veulent s'emparer de Pinocchio pour le revendre à un marionnettiste. Stromboli veut le garder dans son spectacle, car il lui rapporte de l'argent. Ceux qui aiment l'argent sont de mauvaises personnes.

Gentillesse. Un Gepetto sympathique, qui tente de promouvoir le bonheur autour de lui. Toute sa vie il a fait du bien autour de lui.

Créativité. Mise en avant de l'artisan qui sait construire de belles choses.

Réaliser son rêve. Quand on veut fort quelque chose, cela peut se réaliser. Le souhait du menuisier va être entendu et réalisé. La persévérance de Pinocchio va lui permettre de retrouver son papa. Si on y croit fort, il y a de l'espoir.

Animal de compagnie. Migon petit chat, et poisson rouge.

Religion. "L'espoir est dans les cieux", une chanson qui fait apparaître la religion chez Disney.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Gepetto voit le doigt de Pinocchio prendre feu, il panique, cherche de l'eau. Stromboli agressif, crie fort, met Pinocchio en cage, l'emmène loin de chez lui. Les méchants petits garçons transformés en ânes, pleurnichant, qui vont devoir aller travailler dans les mines de sel, qui sont enfermés dans des cages. Transformation pathétique de Crapule, il angoisse, appelle sa mère, musique stressante. Pas facile de sortir de Monstro, ils se font de nouveau avaler, puis de fureur la baleine fonce sur le radeau, plusieurs fois, musique stressante. Gepetto se noie.

Malaise. Malgré les conseils du grillon, Pinocchio suit les deux gredins, ne va pas à l'école. Effet de tonnerre, nuit, ombre dans la roulotte de Stromboli. On voit qu'il ne doit pas mentir, lui continue et son nez s'allonge. Les complots des deux gredins et du cocher dans la taverne, on ne sait pas exactement ce qui va se passer. Pour la deuxième fois, Pinocchio se fait avoir par les deux gredins, on craint pour ce qui va lui arriver.

Visuels effrayants. Les méchants parfois effrayants. Le Renard et le Chat, filous de deuxième zone qui sont dans de sales combines; Stromboli, irascible et violent qui peut se montrer traitreusement aimable, sera coupable de tentatives d'enlèvement et d'esclavage; le Cocher de l'Île est sadique, visage angélique, mais travail horrible; Monstro la Baleine, furieuse quand on empiète sur son territoire, donne l'impression qu'elle est invincible, énorme. Effets effrayants. Le visage du cocher se transforme soudainement en diable. Apparence de la baleine, tout le monde craint Monstro, ambiance sombre dans les bas-fonds où il se trouve, gros oeil et véritables dents, scène effrayante quand il avale Pinocchio.

Tristesse. Se sentir perdu, avec le grillon qui ne parvient pas à le libérer de sa prison. Absence du père à la maison quand Pinocchio rentre chez lui, on apprend qu'il a été avalé par une baleine. Père affamé dans le ventre de la baleine, violon, sentiment d'être perdu.Fausse mort de Pinocchio, inconscient sur la plage.

Alcool et boisson. Gredins qui boivent et fument.

VOCABULAIRE
Classique. Beaucoup de musiques, de chansons. Un peu d'argot (Flic, tu fous rien, casquer, abrutis).

Commentaires. Une histoire pour les enfants qui en sont au stade de pouvoir dominer leurs pulsions primaires, pour pouvoir aller à l'école plutôt que de s'amuser. Pour les touts petits, ce n'est pas vraiment adapté de vouloir déjà leur montrer que les mensonges c'est pas bien, que l'école c'est mieux que de prendre du bon temps.

Pour avoir testé plusieurs fois avec nos enfants. Les personnages qui font des bêtises les stressent en général beaucoup, alors que nous, adultes saisissons plutôt le comique de la scène.

Thèmes. Voyage initiatique. Amour parental. Sacrifice de soi. Mensonge. Éducation. École. Fréquentation. Morale. Apprentissage. Naïveté. Cupidité. Créativité. Réaliser son rêve. Religion.