Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

LE PETIT NICOLAS - le film

Sans dégâts dès : 4 ans - Âge conseillé : 7 ans

DUREE
90 minutes
MONTAGE

Le début de ce film de 2009 introduit tous les copains de Nicolas, avec leurs caractéristiques. Puis on a droit à un beau générique Pop-Up des dessins de Sempé.

On découvre un film qui mélange différentes histoires du petit Nicolas, qui traversent celle qui sera le fil conducteur, un possible petit frère qui va le remplacer. Il y a quelques effets d'imagination (Agnan transformé en cafard ou jugé. Le père qui se voit directeur. Clotaire qui pédale pour faire fonctionner son cerveau). À la fin, des ellipses pour faire comprendre qu'il se passe au moins 9 mois.

MESSAGE

Importance du jeu. Valorisation de l'enfant qui a beaucoup d'idées, qui sait s'amuser, qui est plein de vie. Faire des bêtises n'est pas vraiment grave, mais plutôt un signe de bonnes santés.

L'école est critiquée. Maîtresses dépassées (mais tellement gentilles) ou sévères. Le Bouillon a de gros yeux et une moustache ridicule, mais quelle belle autorité.

Naissance. L'apparition d'un nouvel enfant dans une famille. Amour parental. L'importance d'être aimé par ses parents.

Difficulté dans le couple. On voit bien que ce n'est pas toujours facile entre un père et une mère.

Amitié. Des histoires de copains. Enfants qui ont tous des caractéristiques différentes et qui vivent plein d'interactions. Sens de la camaraderie

Les années 50. Les classes ne sont pas mixtes, il y a un pion, les enfants ont des habits d'époque, et des jouets rétro.

Critique de l'alcool. L'alcool cela permet de se déstresser, mais pas de réussir ce qu'on veut faire.

Critique de la vantardise. Vouloir faire semblant d'être de la haute société ne mène à rien.

Jeux d'argent. Les jeux d'argent ne mènent à rien, il faut éviter.

SCENES DIFFICILES

Visuel inquiétant. Un effet de transformation du père, lui allongeant les oreilles et déformant le visage.

Malaise. Dispute de parents. La mésentente des parents, on les voit se chamailler, il y a quelques réflexions sur le fait que ce n'est pas facile dans le couple. Petite violence. Un gangster qui sort de prison se fait tuer sous les yeux des enfants (très soft).

Banalisation de la violence. Des moments durs qui sont posés comme comiques. Étrange. Agnan qui est insupportable et que l'on a bien envie de taper (une scène étrange où on le voit fouetter ses camarades qui rament dans une galère).

VOCABULAIRE
Classique, durant tout le film on entend la voix de Nicolas enfant qui explique ce qui se passe.

Commentaires. Peu de filles, on est plongé dans le monde d'un petit garçon de cette époque. Une époque bénie où tous les petits garçons "bien de chez nous" obéissaient encore à leurs parents, jouaient avec des toupies ou lisaient Astérix. Un monde plutôt propre sur soi, ou quand la maman s'alcoolise, ou quand un petit copain se fait battre par son père, ou quand c'est la haine avec les voisins, c'est plutôt rigolo.

Thèmes. Jeu. École. Naissance. Amour parental. Vieille France. Couple. Vantardise. Jeu d'argent.

Il existe deux films avec acteurs enfants, Le Petit Nicolas et Les vacances du Petit Nicolas. Il existe aussi une version animée.