Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

THEORIES

 

THEORIE

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

PETIT LOUP ET LE MANUEL DE MECHANCETE

Sans dégâts dès : 4 ans - Âge conseillé : 5 ans

DUREE
25 minutes
MONTAGE

Film d'animation de 2000. Pour alimenter l'histoire, on nous fait rencontrer les trois petits cochons ou le petit chaperon rouge d'un point de vue un peu différent que ce que l'on connaît.

MESSAGE

Autonomie. Il faut parfois savoir se détacher de sa famille, faire ses propres choix.

Savoir s'écouter. On doit pouvoir repérer ce qui nous correspond. Quête identitaire.

Imposition familiale. Pression de la famille pour que l'enfant obtienne des résultats. Le petit loup doit apprendre à devenir méchant et ainsi correspondre aux attentes de sa famille. Agressivité. On nous montre comment faire autrement.

Solitude. Quand on est méchant, on n'a aucun ami.

Les méchants perdent. On découvre les loups méchants, qui ne pensent qu'à tuer pour manger, ou avoir de l'argent à la fin le méchant loup va mourir.

Bons comportements. L'enfant doit être capable de saisir ce qu'est la méchanceté pour la rejeter (tout le monde souhaite devenir méchant au départ, avec des règles à apprendre : avoir un langage grossier, mentir sans arrêt, garder ses bonnes idées pour soi , faire semblant d'être gentil pour obtenir des choses). Heureusement il y a des scouts qui apparaissent avec leurs bonnes règles (conduis-toi bien, pense aux autres, fais de bonnes actions). Le petit loup et le spectateur vont faire le bon choix. Fréquentation.

Santé. Il ne faut pas manger trop vite.

SCENES DIFFICILES

Violence. Le tonton loup est vraiment méchant, il exploite Petit loup, il est violent avec lui (on peut le soupçonner d'avoir mangé tous ses anciens élèves).

Maltraitance. Les parents ne sont pas gentils avec Petit loup, ils ont beaucoup d'attentes, ils veulent qu'il réussisse, qu'il porte fièrement le nom des loups, ils l'éjectent violemment hors de la maison pour qu'il aille apprendre la méchanceté.

Tristesse. Petit loup triste qui imagine qu'il ne va pas finir sa formation ou qui a froid dans la forêt.

Malaise. La mort du méchant oncle loup et l'apparition de son fantôme. Le méchant doit mourir à la fin, c'est dommage qu'il réapparaisse comme fantôme, il continue de faire peur à la fin, et il a même l'air plus méchant.

VOCABULAIRE
Classique, Petit loup écrit des lettres qui permettent un discours intérieur

Commentaires. Quelques effets de pet, dont le final qui fait exploser le méchant loup. Et un message pour les parents exploiteurs : les Petits loups nettoient et les grands loups regardent la TV.

Thèmes. Loup. Autonomie. Imposition familiale. Solitude. Quête identitaire. Fréquentation. Scoutisme. Animaux anthropomorphes. Fantôme. Agressivité.