Quels films pour nos enfants ?

Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Le petit Gruffalo

LE PETIT GRUFFALO

Sans dégâts dès : 6 ans - Âge conseillé : 7 ans

 

DUREE
30 minutes
MONTAGE

Court métrage d'animation de 2011, utilisation de stop motion (et de synthèse que l'on ne remarque pas). On retrouve les personnages du premier film. Une maman écureuil est la narratrice.

MESSAGE

Appel de l'aventure. Curiosité, courage, envie de découvrir les choses. L'enfant est entreprenant, brave, il sort explorer la forêt. Il dit ne pas avoir peur des choses. Voyage initiatique.

Courage. Oser affronter les choses, faire face.

Endroit dangereux à éviter. Le père ne souhaite pas que son enfant entre dans la forêt. Il l'empêche d'y aller, lui explique le danger qu'il peut encourir. Danger.

Importance de la parole du père. L'enfant va vérifier si la Grande Méchante Souris existe bien, et même s'il a eu peur, il sera soulagé de reconnaître que son papa avait dit la vérité. Importance de croire en des choses qui nous semblent incroyables. Importance d'écouter son papa si l'on ne veut pas se retrouver dans des situations qui font peur, ou dangereuses.

Ami imaginaire. Le petit Gruffalo se promène toujours avec son bâton qui a une apparence de petit bonhomme. Doudou.

Imagination. Perception de petit. Il peut imaginer en ne percevant qu'une partie de l'animal, que le serpent, le hibou ou le renard soient la Grande Méchante Souris. Il croit que l'ombre de la souris est un monstre. Naïveté.

Foyer sécurisant. Avec parent pour se blottir contre, on est bien chez soi.

Histoire racontée. Avec une maman écureuil qui donne de l'imagination à ses enfants quand elle leur raconte une histoire.

Fille forte. Sans que cela soit vraiment explicite dans l'animé, le Petit Gruffalo est une fille (dans le livre, c'est clairement une "she"). Mais vu l'apparence non stéréotypée, on pourrait aussi bien voir un garçon, finalement c'est plutôt bien que les deux sexes puissent s'identifier au personnage.

SCENES DIFFICILES

Forêt sombre. L'histoire se passe la nuit. L'entrée dans les bois est inquiétante.

Craintes imaginées. L'animé joue avec les peurs, l'enfant anticipe la suite en ayant peur de ce qui peut se passer. Description monstrueuse de la souris, avec le petit qui se l'imagine. Dans l'obscurité on voit un poing qui détruit un mur, une grande queue effrayante, des yeux cruels luminescents. Ombre de la petite souris, qui semble gigantesque et qui fait peur au petit Gruffalo, cris, musique tendue et grognements (de la souris), les plus jeunes risquent de ne pas saisir que c'est l'ombre.

Dangers de la forêt. Le serpent peut inquiéter, on le voit passer derrière l'enfant, puis ouvrir sa bouche pour le mordre. Sournois il l'envoie vers un endroit dangereux. - Lac gelé, on réalise qu'il va céder, l'eau monte sur la glace, on entend des bruits de fissure, la glace se brise l'enfant tombe à l'eau, musique stressante. On voit un oiseau attraper une hermine, un monde sans pitié, sauvage. Renard qui rôde autour de son terrier.

Sursaut. Un oiseau passe soudainement devant le petit Gruffalo. Sortie du hibou qui fonce contre l'enfant. Tomber dans l'eau.

Tristesse. Le petit Gruffalo qui ne croit plus à la Grande Méchante Souris. Tempête de neige, se retrouver derrière un tronc d'arbre pour se protéger, être seul.

VOCABULAIRE
Classique. La musique crée parfois des tensions.

Commentaires. Un beau petit film, dans une animation soignée et fidèle au livre. Un court-métrage qui risque de générer des peurs chez les petits (si la résolution des scènes peut apaiser, la scène suivante recrée la tension), et cela pendant une grande partie du film. Mieux vaut accompagner les plus jeunes et rester dans l'âge conseillé quand on va le voir dans une salle obscure.

Thèmes. Aventure. Voyage initiatique. Serpent. Renard. Doudou. Danger. Relation au père. Foyer. Naïveté. Histoire racontée. Courage. Animaux anthropomorphes. Poétique. Imagination.