Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

LA PETITE SOURIS

Sans dégâts dès : 6 ans - Âge conseillé : 7 ans

DUREE
91 minutes
MONTAGE

Film de 2010, qui est un mélange de petites maquettes, images de synthèse et personnages réels. Une introduction nous présente la famille, puis dans un rythme rapide, le monde des souris. Histoire plutôt complexe où il y a des intrigues en parallèle (Perez se fait enlever, le père a des problèmes de travail, les souris des bas-fonds). Les plus jeunes auront de la peine à tout suivre.

MESSAGE

Famille aimante. Avec une petite fille aimée de ses parents. Mais tout n'est pas forcément rose. Chômage. Le père recherche du travail (il va mentir, car il aura honte de sa condition). Travail monopolisant. La mère est trop souvent absente de la maison "sans pouvoir consacrer du temps à sa famille". Soutien parental. Lucia est prise dans la problématique de ses parents, et quand elle tente de parler de l'agression de la petite souris, son père la traite même de menteuse.

Croire au merveilleux. Il existe des choses magiques dans notre monde.

Altruisme. Donner du bonheur aux plus petits, c'est le job de la souris des dents. Gentillesse.

Coopération. Si on s'aide les uns les autres, on trouvera des solutions plus rapidement.

Ingéniosité des enfants. Lucia se sort de nombreuses situations compliquées. On peut être un enfant petit gros à lunette, et se montrer très ingénieux et sauver plusieurs fois la situation.

École. On nous montre une enseignante complètement bizarre. Une critique de l'école. Les enfants ne sont pas vraiment intéressés par ce qu'elle dit.

Hygiène. Dentifrice. Il faut se laver les dents après avoir mangé une friandise. Sucreries.

Cigarette. Fumer c'est mal.

Monde du travail. Remplacer la main d'oeuvre par des machines ce n’est pas sympa.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Affronter la tempête sur leur radeau de fortune (qui partira en miettes). Le combat final avec Pipo. Ce sont surtout les souris qui risquent le plus gros. Il y a souvent de la musique pour accentuer les tensions : quelques scènes rapides avec impression de danger pour la petite sourit en début de film (rythme trépidant). Un chien qui apparaît soudainement à la fenêtre et qui fait tomber la petite souris. Les moments où il ne faudrait pas que la petite fille se réveille quand la souris est dans sa chambre. Perez qui est mis dans une boite on ne sait pas pourquoi, on ne connait pas les intentions du méchant. Puis des rebondissements avec cette boite, elle prendra feu, sera secouée. Un aspirateur à souris envoie ces petites bêtes vers le méchant Pipo prêt à les piquer avec une grosse seringue pour les lobotomiser.

Malaise. Il y a des moments de tensions pour les deux enfants, se dépêcher pour sauver Perez. Les enfants sont trompés autour de l'identité du méchant humain. Il fera semblant d'être un gentil, avec un fourbe sourire. Le méchant humain de l'histoire a une tête sympathique, les enfants ne se rendent pas compte que c'est Pipo le neveu et pas l'oncle qui est derrière tout ça. La méchante souris est cupide, il remet tout en cause pour de l'argent, trahit sa propre race. Un moment étrange, imaginé, où on voit un monde sans petites souris. Une version noir-blanc, avec des termes complexes et des situations difficiles.

VOCABULAIRE
Classique. Sauf quand c'est Ramiro qui parle, les termes deviennent complexes.

Commentaires. On découvre comment les petites souris se procurent les sous qu'ils vont mettre sous l'oreille, mais surtout qu'il faut faire confiance aux enfants. Un peu trop fouilli pour les plus petits, le récit n'est pas du tout linéaire. La qualité des images de synthèse est inégale, mais cela reste un joli petit film familial. Il existe un deuxième film.

Thèmes. Souris. Travail. Travail monopolisant. Altruisme. Coopération. École. Hygiène. Animaux anthropomorphes.