Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

M. Peabody et Sherman, les voyages dans le temps pour quel âge

M. PEABODY ET SHERMAN : LES VOYAGES DANS LE TEMPS

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 8 ans

 

DUREE
92 minutes
MONTAGE

Film de 2014 en images de synthèse de bonne qualité. Montage rapide, les gags se suivent autant visuel qu'auditif. Flash-back. Ellipse.

MESSAGE

Ouverture sur l'autre. Ne pas rejeter ceux qui ne sont pas pareils. Les enfants qui n'apprécient pas certaines catégories de personnes ont été influencés par leurs parents. Tolérance.

Adoption. Critique de ceux qui refusent de voir que des personnes différentes peuvent être de bons parents (ici on parle d'un chien, mais c'est la même chose pour n'importe quel autre discrimination, ceux qui ont de la difficulté à concevoir qu'un père seul peut adopter vont se sentir concernés, on peut voir ici une ouverture sur l'adoption homosexuelle).

Parentalité. S'occuper d'un enfant est présenté comme la chose la plus difficile au monde. Avoir le besoin qu'il nous ressemble. Les parents ne doivent pas freiner les rêves de leurs enfants. Le père a le devoir de maintenir sauf son enfant, même si celui-ci a besoin d'indépendance. Crainte des mauvaises influences, tenter de bien éduquer son enfant et ne pas apprécier qu'il se fasse influencer à faire des bêtises. Écouter son parent. Les conseils sont faits pour que l'enfant ne génère pas de bêtises. Surprotection. On voit la difficulté qu'a un père adoptif de laisser l'enfant partir à l'école, il est inquiet pour lui. Autonomie. Il va devoir faire confiance en son fils et le considérer comme un grand à la fin du film.

Force du faible. Les petits peuvent de grandes choses. Que l'on soit un enfant ou un chien, on peut avoir une influence sur le temps et l'histoire.

Agressivité. La violence n'est pas acceptable. Elle peut apparaître dans des situations que l'on ne maîtrise pas, elle génère des problèmes de toute sorte, mais il y a possibilité de régler les difficultés et de se faire des amis.

Histoire. On nous présente différents moments importants de l'humanité. Révolution française, 1789. Ancienne Égypte, 1332 avant J.-C. Renaissance à Florence en 1508. Guerre de Troie, 1184 avant J.-C. Le temps d'une chanson on voit plein de personnages historiques, mais sans aucune explication. Mais il ne faut pas rechercher l'exactitude. Religion. On se moque des croyances des Égyptiens qui croyaient à plusieurs dieux et devaient faire des sacrifices.

Voyage dans le temps. On fait des sauts dans le temps, d'un présent au futur, au passé. Un scénario qui joue avec les paradoxes temporels, ce qui complexifie les choses. Temporalité.

Amour. On voit la transformation d'une agressivité entre enfants en amourette. Jalousie. On réalise l'amour parfois quand la jalousie intervient.

Haut potentiel décalé. Souffrance du petit chiot qui était différent des autres et qui ne s'est pas trouvé une famille toue de suite. Il faut faire attention de ne pas trop montrer ses connaissances pour ne pas blesser les susceptibilités des autres.

Se décentrer. Avec un chien qui joue le rôle d'un parent, l'humain doit faire un effort sur lui pour accepter cela.

Injustice. Les parents ne voient pas toujours ce qui se cache derrière une violence, la sanction peut être injuste. Ici, ce n'est pas Sherman qui méritait d'être puni, mais Penny (mais ok, rien n'excuse la violence).

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. En 1789 les Français souffrent de la faim, on les voit lancer une brique sur le gâteau de la reine, ils commencent la révolution et après c'est le règne de la terreur (on voit des personnages fuyants des hommes avec des torches, ils vont embarquer le chien et sont prêts à le guillotiner, visuelles rougeoyants, coucher de soleil, le peuple veut sa tête. Il parvient à s'échapper et doit fuir. En Égypte, Penny risque de devoir mourir à la mort du pharaon, elle crie à l'aide, les héros, qui veulent l'aider, se retrouvent enfermés dans un tombeau. Le petit garçon se retrouve à tenir une main de momie. Piège où le sol s'effondre, différentes choses leur tombent dessus. Le prêtre découvre que les héros ont tenté de le gruger, il envoie de gros gardes les poursuivre. À la renaissance, les enfants font une chute avec un avion créé par de Vinci, on voit bien que Sherman a peur. Risque de finir dans un trou noir avec la machine à remonter dans le temps, effet de stress, cela secoue dans tous les sens. Combats durant la guerre de Troie, gros soldats combattants avec armes. On peut craindre que M. Peabody soit tombé avec le cheval de Troie dans le précipice après avoir sauvé les deux enfants, on voit pleurer Sherman. La police poursuit les héros, ils pensent qu'il y a enlèvement. M. Peabody est emmené à la fourrière. Il y a un gros risque que tout finisse mal, tout le monde a peur que le continuum espace-temps soit brisé et que l'univers disparaisse.

Malaise. Humiliation, quand Sherman est traité comme un gentil chien-chien à l'école par une petite peste qui lance son repas à terre, lui vole son précieux sifflet. Injustice quand c'est Sherman qui se fait accuser de violence. Assistante sociale dominatrice qui veut vérifier si l'enfant est bien éduqué par le chien, elle menace d'annuler l'adoption. Parents qui craignent que leur fille ait disparu, ils s'inquiètent et accusent les deux héros. Sherman qui se fâche avec son père chien et qui lui renvoie que lui il n'est pas un chien. Problèmes temporels: deux Sherman se touchent et disparaissent, on ne sait pas ce qui leur est arrivé. Il y a des personnages historiques envoyés dans le présent. On craint un instant que les deux héros n'aient pas été sauvés à la fin du film.

VOCABULAIRE
Classique. Débit qui peut parfois être rapide, avec nombreux gags.

Commentaires. Un film qui traite de la famille, du lien entre un père et son fils. Pas facile de se détacher du fait que ce soit un chien qui exerce l'autorité parentale, mais c'est justement là l'intérêt du film. Parfois des moments d'humour que seuls les parents vont saisir, avec des histoires de voyage dans le temps qui complexifie le scénario pour les plus jeunes.

Thèmes. Chien. Historique. Temporalité. Relation au père. Adoption. Tolérance. Fréquentation. Surprotection. Autonomie. Violence. Haut potentiel. Jalousie. Religion. Agressivité. Force du faible. Se décentrer. Injustice.