Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Papa, je suis une Zombie

PAPA, JE SUIS UNE ZOMBIE

Sans dégâts dès : 11 ans - Âge conseillé : 12 ans

 

DUREE
80 minutes
MONTAGE

Film en image de synthèse, la qualité d'animation est moyenne et le doublage en français est raté. L’image est plutôt sombre.

MESSAGE

Quête identitaire. Traverser différentes épreuves et retrouver confiance en l’amitié, cela permettra à une demoiselle de changer, de ne plus se considérer comme une mauvaise personne.

Famille divorcée. Avec Dixie, une adolescente qui souffre de partir chez un des deux parents, qui a honte de son père, qui le rejette. Prendre conscience que ce que l’on possède peut être bien. Éducation. Tenter de faire juste avec un adolescent.

Amitié. Relation entre filles, avoir une meilleure amie qui sera jalouse du lien entre sa copine et un garçon. Trahison. Il peut y avoir certaines personnes en qui il ne faut pas avoir confiance, difficulté de découvrir qui trahit.

Adolescence. Avoir l'impression que personne ne m'aime, que tout le monde l'évite. Avoir de la difficulté d'avoir des amis. Ne pas choisir la voie du malaise, accepter l’amour des autres, celui du père et surtout celui du beau gosse de l’histoire. Apparence. Un monde où le look est important, on se regarde et on se moque.

Positivisme. Le père tente de montrer le bon côté des choses, il suffit de sourire et tout dans la vie réussit, optimisme. Loi de l’attraction. On attire ce que l'on imagine, rien n'arrive par hasard. Derrière chaque problème auquel nous faisons face, il y a quelque chose de positif à découvrir, il suffit de le trouver et de lui ajouter un peu de couleur.

Lutte du bien contre le mal. On peut être gothique et être du côté du bien.

Mort. L’héroïne du film va mourir, mais va pouvoir revenir à la vie. Un film qui prône l’idée d’une vie après la mort.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Ambiance stressante dans la maison hantée. Risque de se faire écraser. Sombre forêt en pleine nuit, avec pluie. Meute de taureaux humanisés menaçants qui poursuivent la demoiselle en grognant. Yeux lumineux dans l’obscurité, fuir le danger, se retrouver acculée à un précipice. Épouvantail qui lance des flammes contre les demoiselles, il menace de les manger, découvre leur cachette. Risquer de se faire tuer par une fille vampire avec une hache. Isis est menacée d’être projetée dans la lave, c’est finalement Dixie qui risque d’y tomber.

Moqueries. Des demoiselles se moquent de l'habit de l'héroïne, elle s'énerve, frappe et se retrouve avec un mot du proviseur. Des filles ont fait croire qu'elles étaient sympathiques, mais amènent l'héroïne devant son ex-meilleure amie qui embrasse le garçon qu'elle trouvait beau.

Visuel effrayant. Le monde des morts est lugubre, les personnages morts peuvent faire peur, Zombie, Momie, Vampire, Sorcière, on joue avec les codes de l’horreur. Sorcière qui lance un cerveau à une enfant qui le mange.

Mort. Jeune fille qui souhaite la mort, se fait écraser par un arbre, elle se retrouve sous forme de Zombie sortant d'un tombeau en plein cimetière lugubre. Reine qui transforme un de ses sous-fifres en pierre et le fait éclater. Un méchant taureau se fait projeter dans de la lave. La méchante fille de l’histoire tombe dans un bac d’acide, on la voit hurler et finir en squelette.

Malaise. On va croire que le garçon pirate a trahi son amie. Malaise quand les demoiselles ne veulent plus être amies. La méchante semble avoir réussi son coup. À la fin du film, Dixie sera séparé de ses nouveaux amis Gonner et Isis.

VOCABULAIRE
La version française a un doublage mal fait, les tonalités, des voix sont presque insupportables.

Commentaires. Un film qui doit certainement vouloir surfer sur le succès de Monster High, mais c’est encore pire que cette série. Scénario éclaté, animation au-dessous de la moyenne, ce n'est pas souvent que l'on dit cela, mais évitez (il existe une suite, mais je n’ai pas le courage de la regarder).

Thèmes. Zombie. Quête identitaire. Monstre. Vampire. Apparence. Adolescence. Optimisme. Mort. Gothique. Divorce. Relation au père. Éducation. Apparence.