Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

L'odyssée de Pi, un film pour enfants ?

L'ODYSSEE DE PI

Sans dégâts dès : 10 ans - Âge conseillé : 11 ans

 

DUREE
125 minutes
MONTAGE

Film de 2012. Un entretien permet au héros de se plonger dans son passé (nombreux flash-back). Films avec des animaux en images de synthèse (mais on ne s'en rend quasiment pas compte). Belles images.

MESSAGE

Force de s'en sortir. Ingéniosité, courage, force de caractère. On nous montre comment un jeune garçon arrive à survivre à une situation désespérée en créant un lien avec un animal sauvage, en retrouvant cet instinct de survie et en développant autant son côté agressif, que ses besoins d'écriture.

Religion. Le héros va expérimenter des religions, musulmane, christianisme, hindouisme et décider qu'il va les garder les trois, il est moqué par son frère et le père est adepte d'une pensée rationnelle et ne veut pas croire en un Dieu. Est-ce que la traversée sur le radeau est une épreuve de foi ?

Traumatisme. Le récit du jeune garçon qui nous est conté pourrait être une fabulation qui cache une vérité plus crue (il est parfois nécessaire d'embellir la vérité quand on a vécu une expérience traumatisante).

Agressivité. Devoir faire face au tigre, parvenir à ne pas se faire détruire.

Importance du lien. Ce qui fait tenir le naufragé, c'est de garder sa force grâce au lien avec l'autre (face au tigre, il doit rester vigilant, devoir s'en occuper).

Deuil. Importance des adieux. Difficile de vivre la mort de sa famille, sans leur avoir pu dire des choses. Relation qui s'arrête avec le départ de l'autre, sans avoir pu faire quelque chose pour marquer la fin de la relation, sans avoir pu dire merci ou au revoir. Mort. Une crainte de la mort, ou la mise en évidence de sa présence. Beaucoup d'animaux meurent et le héros ne sait pas s'il va survivre à l'épreuve.

Animaux sauvages. Débat entre la vision du père qui montre qu'un animal sauvage ne reflète que ce que l'on veut y mettre et l'expérience du jeune homme qui pense avoir créé un lien avec l'animal, même si à la fin celui-ci fait comme s'il n'avait jamais existé.

Dominateur. Entre le tigre et le garçon se jouent des moments où il faut montrer qui est le dominateur, à qui appartient le territoire. Tenter la force, dompter, apprivoiser, nourrir l'autre, uriner sur le territoire. S'affirmer.

Inde. On découvre un peu Pondichéry. Vie en Inde, traditions religieuses, école.

Océan. Découverte de moments magiques en plein océan, illumination de l'eau, poissons volants, baleine. Mal de mer. Il y a des moments pensés pour nous créer un effet de mal de mer, la chaloupe tangue beaucoup.

Surnom. Se montrer assez intelligent pour réussir à éviter un moche surnom et s'en créer un soi-même.

Chagrin d'amour. Tomber amoureux d'une demoiselle, mais devoir la quitter parce que l'on doit déménager. Créer sa famille. Malgré un épisode de vie traumatisante, on peut finalement se marier et avoir des enfants.

Végétarien. Famille qui ne mange pas de viande (sauf le père). Le jeune garçon doit tuer un poisson pour nourrir le tigre, il s'excuse de cela.

Se décentrer. On va vivre un film puis à la fin on nous donne une autre explication de l'histoire. Intéressant de voir comme on peut être guidé dans des représentations.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Risque de se faire manger la main par un tigre en voulant lui donner à manger. De nuit, en pleine tempête, le jeune homme sort sur le pont du bateau, vagues impressionnantes, sirène d'alarme, il y a un danger. Le bateau va couler, scène stressante où on descend une chaloupe à la mer, avec des hommes stressés et un zèbre qui tombe dans l'embarcation la faisant chuter dans l'eau. On voit du gros poisson dans l'eau, on peut craindre que cela soit des requins. Hyène très excitée dans le bateau, on peut craindre qu'elle ne morde quelqu'un. Différents moments où le jeune garçon risque d'être attaqué par le tigre. Impressionnant saut d'une baleine par-dessus le bateau.

Tristesse. Le bateau qui a coulé au fond de la mer, le jeune garçon qui a vécu le naufrage dans lequel va mourir sa famille (il ne parviendra pas à les réveiller à temps) se sent coupable et seul. Il va appeler sa famille, pleure, dit qu'il est désolé. Mort de l'orang-outan. Tigre dans l'eau, tête mouillée presque pathétique. Un bateau est vu au loin, mais le naufragé ne sera pas vu, malgré ses efforts. Le tigre et le jeune risquent de mourir de faim, on sent leur résignation, on voit leur état pitoyable, pleurs. Souffrance du jeune homme quand, sauvé, le tigre va partir, sans même un geste d'au revoir.

Morts. Le père donne une chèvre vivante à un tigre, on ne voit rien, mais on voit que cela impressionne les enfants. Marin qui tombe dans l'eau lors du naufrage (puis on réalise que tous ceux qui étaient dans le bateau sont finalement morts). Hyène qui va s'en prendre au Zèbre, puis plus tard à l'orang-outan en lui sautant dessus soudainement et la tuant. Tigre qui surgit de dessous la bâche, on ne s'y attendait pas, il tue la hyène.

Environnement. Les scènes de tempêtes sont impressionnantes. Être seul au milieu de l'océan est plutôt anxiogène.

Étrangeté. Moment étrange, forme de rêve éveillé, avec des animaux au fond de l'eau et un gros monstre poisson à grosses dents qui peut effrayer. Folie du jeune qui croit voir la présence de Dieu dans les nuages, il se met lui et le tigre en danger, en pleine tempête.

Dureté, complexité. L'histoire du naufrage, version avec les humains sur le radeau, est plutôt horrible (mort de la mère, utilisation de cadavre pour pêcher). On reste avec une incertitude autour de la vérité de ce qui s'est vraiment passé.

VOCABULAIRE
Classique.

Commentaires. Un beau film, qui peut nous raconter différentes histoires, beaucoup de situations peuvent être saisies philosophiquement. Des moments durs ou complexes font que ce n'est pas spécialement pensé pour les petits, d'ailleurs le film est plutôt pour les adultes à la base.

Thèmes. Religion. Traumatisme. Deuil. Animaux. Inde. S'affirmer. Mer. Végétarien. Se décentrer. Mort. Chagrin d'amour. Créer une famille. Poétique. Agressivité.

Ce que disent les autres. FilmAges conseille ce film pour les 12 ans. "Ce long film d'aventures comporte des images impressionnantes d'animaux cruels entre eux, qui luttent pour leur survie. Le héros, seul sur un canot de sauvetage au milieu de l'océan avec un tigre sauvage, doit faire preuve de beaucoup de courage pour affronter l'animal et les divers éléments de la nature déchaînée. Ce film se veut une réflexion philosophique sur la volonté de s'en sortir quand tout se ligue contre soi et sur le courage dont l'être humain peut faire preuve quand sa survie est en jeu. Il y a aussi une évocation des différentes religions de part le monde et de leurs différences, appelant à une certaine tolérance. La conclusion de ce conte peut paraître complexe pour les plus jeunes".