Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

MrPickles

MR. PICKLES

ATTENTION DECONSEILLE AUX ENFANTS !

Sans dégâts dès : 17 ans - Âge conseillé : 18 ans

 

DUREE
11 minutes par épisode.
MONTAGE

Série d'animation de 2015. Une série qui part dans tous les sens de l'irrévérencieux. Il peut se passer plusieurs choses en même temps, effet de rêve. Les épisodes peuvent se voir indépendamment les uns des autres (même s'il y a une certaines ordre temporel dans les victimes).

MESSAGE

Critique de la société. On nous montre le problème de la société (les stéroïdes, les dérives sexuelles, l'incompétence policière, les drogues, les armes à feu, le catch, les handicaps, la disparition des livres, l'obésité). Et on se moque du reste (du karaté à la science-fiction, cette série ne respecte rien).

Famille dysfonctionnante. On ne peut pas vraiment compter sur la famille, ils ne sont pas capables de voir le mal qu'il peut y avoir en un de leur membre. Les parents sont plutôt absents et en même temps semblent aimer leur enfant et ont toujours le sourire.

Craindre le danger. On peut nous laisser croire qu'il existe des dangers proches de nous. La mort. Elle fait partie de notre existence, et elle apparaît beaucoup dans la série.

Satanisme. On se moque de ceux qui craignent le diable, en mettant en scène un chien qui trône dans le monde du mal. Ce chien peut découper des corps, s'introduire dedans pour paraître plus humain.

Protection. Intéressant de constater que les meurtres du chien sont souvent des réactions à d'autres violences ou sont activées pour protéger des personnes.

Sexualité. Les humains sont intéressés par le sexe, et peuvent avoir certaines motivations étranges. La sexualité n'est pas liée à l'amour, mais à la violence et besoin personnel. Femme sexualisée. Les femmes savent utiliser leur potentiel de séduction, les gros attributs mammaires plaisent aux hommes, la chair fraiche aussi. Sado-masochisme.

Animal de compagnie. On nous montre comment on peut apprécier les chiens. Mr Pickles est plutôt gentil avec son petit maitre.

Méfiance. Il peut se passer des choses horribles autour de nous. Se méfier des apparences. Seul le grand-père est au courant de la véritable nature du chien, mais personne ne le croit.

Loi dénigrée. On se moque de la police, avec un agent qui est sous influence de sa maman. On peut tuer facilement, des méchants peuvent être punis, mais souvent par Mr Pickles (qui est aussi violent qu'eux).

Malbouffe. Nombreux personnages avec gros bidons et capacité à manger n'importe quel aliment gras.

Handicap. Tommy, le jeune garçon propriétaire du chien se déplace avec des prothèses aux jambes.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Trop nombreux pour être tous cités. Nombreuses morts, y compris d'enfant et de façons les plus affreuses possible. Meurtre, cannibalisme, tueurs en série. Maltraitance d'animaux.

Visuel effrayant. À la base, les personnages ont déjà une tête plutôt dans un style cartoon underground, et on peut nous les montrer sans leur peau, effets de sang, de corps découpés, avec de grosses dents pointues, sans orbites, têtes coupées, squelettes. Des personnages qui ont des attitudes pour le moins effrayantes (vulgaires ou obsédés). Beurk. Manger de vieux chewing-gum, avaler de la mayonnaise. Gag scatologique.

Sexualité. On nous montre des rapports sexuels (mais principalement entre le chien et d'autres animaux (souvent dans le sado-masochisme), mais le chien s'intéresse aussi à d'autres fesses et à faire des choses immondes que je ne citerai pas ici. La plastique féminine peut clairement laisser voir les seins sous les t-shirts. Le chien peut regarder des magazines adultes. Striptease et corps en bikini bien mis en avant. Shérif intéressé par la mère de famille.

Moquerie. Les personnes sont plus stupides les unes que les autres (on ne peut que se sentir supérieur en regardant la série). Des personnages sont dénigrés, y compris les parents.

Tension. Moments stressants où on sait qu'il va se passer quelque chose.

Santé. On peut voir des personnes boire. Utilisation de drogue.

VOCABULAIRE
Beaucoup de vulgarité. La musique du générique est très death metal.

Commentaires. Une série qui nous montre un sympathique gentil chien qui se révèle être un véritable tueur dans une famille de barjots. Une série pensée pour les adultes avertis qui apprécient l'humour acide au deuxième degré. On se moque d'une société violente en nous renvoyant cette violence en pleine figure. Sexe plutôt gore. Pour ceux qui apprécient être plongés dans un monde inhumain où le morbide et le malsain font rires.

Thèmes. Sexualité. Critique de la société. Méfiance.