Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Mollymonster

MOLLY MONSTER

Sans dégâts dès : 3 ans - Âge conseillé : 5 ans

DUREE
70 minutes
MONTAGE

Film d'animation de 2016. Décors à l'aquarelle, personnages travaillés à la palette graphique (quelques rares effets de synthèse qui se marient bien avec le style). Il peut y avoir plusieurs choses en même temps. Épilogue.

MESSAGE

Naissance. Un film qui traite de la problématique de l'arrivée d'un bébé dans la famille. Attention des parents. Ils ne doivent pas que focaliser sur le nouvel arrivant, mais aussi penser à l'enfant déjà présent. Attente du bébé. Il y a beaucoup d'inconnus. On ne sait pas quand il va arriver, on ne sait pas le sexe. Jalousie. Ce sera Edison qui exprime la difficulté d'accueillir le nouveau bébé, il n'aime pas l'attention qu'on lui porte, les cadeaux qu'on lui destine, il craint de n'avoir plus de place. Le rôle des parents est de permettre à l'enfant de se sentir aussi concerné par ce nouveau bébé, ici Molly va lui donner son nom et Edison va tricoter le nouveau bonnet. Conception du bébé. Ce n'est pas un film pensé pour expliquer comment on fait des bébés, le ventre de la maman est rond, mais on n'expliquera jamais pourquoi, et un soir l'oeuf apparaît.

Parents aimants. On nous montre des parents attentifs à leurs enfants, avec des moments de câlins. Si on reçoit de l'amour, c'est qu'on en a donné. Père présent. Le papa couche Molly, il couve l'oeuf, c'est un bon exemple de père qui participe (même si au début du film c'est la mère qui passe l'aspirateur). Fratrie. C'est important de s'aimer dans la fratrie. Mère dynamique. En dehors du passage de l'aspirateur, on voit la maman gérer la conduite, se mobiliser, ce n'est pas une simple monstre au foyer. Être attentif à l'enfant. C'est aussi percevoir les petites choses qui sont importantes pour lui, ici Molly fait toute une histoire de son bonnet, il faut être attentif à cela. Importance des parents. Molly souffre de ne plus être le centre de l'attention, d'avoir un papa et une maman qui sont plus intéressés par l'oeuf qui vient d'apparaître. Appartenance. Le jeune enfant se construit dans sa famille.

Doudou. Besoin d'avoir une sécurité quand on se retrouve seul, ici Molly a un meilleur ami, Edison, un jouet mécanique qui l'accomagne, c'est clairement son doudou (son petit frère aura d'ailleurs presque le même dans l'épilogue). Un objet transitionnel qui permet à l'enfant de supporter ses moments de solitude. Besoin de sécurité. On voit bien que l'enfant a encore besoin d'être sécurisé, qu'on lui donne la main. Ami imaginaire. Le doudou incarne bien l'ami imaginaire.

Crainte d'être seul. On traite bien ce thème à travers une chanson. Il faut prendre soin de l'autre, le rassurer. Lorsque l'on a un doudou ou un ami, on n'est pas seul et c'est plus facile (et avec les parents c'est encore plus sécurisant).

Amitié. Il faut faire attention à ses amitiés, reconnaître l'autre, lui donner de la valeur.

Protection. Les parents ont une fonction protectrice, même si, à l'âge de Molly, on commence à se débrouiller seul. Aider les autres. Les personnes plus fortes peuvent aider les autres, il faut penser à eux.

Autonomie. Les enfants grandissent, parfois les parents ne réalisent plus que ne ce ne sont plus des touts petits et qu'ils peuvent avoir accès à des choses de plus grand. Quand ils ne permettent pas des choses, l'enfant risque de vouloir faire son expérimentation seul (eh oui, fallait dès le départ accepter que Molly aille dans l'île des oeufs avec eux). Molly sait lire, elle peut même envoyer une carte postale. Si on porte la valise à tour de rôle, Molly qui est plus grande qu'Edison va l'aider quand il sera fatigué.

Importance du jeu. L'enfant est motivé à jouer, il y prend du plaisir. C'est aussi un moyen pour passer à autre chose lorsque l'on est pris dans un moment d'émotion.

Le moment du coucher. Un bon exemple de prise en charge de l'enfant lorsqu'il va au lit, avec un père qui borde, chante, souhaite de beaux rêves.

Chamaillerie. On nous montre l'exemple de deux frères qui ne cessent de s'embêter, ils se tapent dessus, s'accusent, se montrent égoïste l'un avec l'autre. On voit pourtant qu'ils s'apprécient et qu'ils ont de la peine à se quitter, il faudrait peu pour qu'ils parviennent à changer leur mode relationnel. Si les deux frères disent qu'ils font cela pour rire, on réalise que ce n'est pas très sympathique. Importance de se faire des excuses après s'être chamaillé.

Critique du besoin de photographier. On se moque un peu de ceux qui sortent des appareils photo au moment de la naissance (il faut dire que les oncles prennent pas mal de place).

Enfant sage. Molly est une petite fille parfaite, elle se brosse bien les dents, imagine un cadeau pour le futur bébé, se couche sans pester, on a un exemple à suivre.

Dépasser ses peurs. En mettant des monstres comme protagonistes, on permet au petit de s'adapter à un monde qui est souvent présenté comme dangereux.

Ouverture sur l'autre. Il ne faut pas spécialement avoir peur des monstres, ici on nous montre toute une communauté de personnages étranges, avec des dents pointues, mais qui sont sympathiques.

Agressivité. L'adulte qui se fâche doit pouvoir reconnaître ce qui génère chez lui de l'agressivité et s'excuser (c'est ce que fait le capitaine du bateau, qui explique comme le fait d'avoir attendu une journée des parents qui ne sont jamais arrivés l'ont mis sur les nerfs).

Importance du foyer. C'est là que l'on est le mieux.

SCENES DIFFICILES

Malaise. Molly ne se sent pas écoutée quand elle dit qu'elle a fait un cadeau pour le bébé. Il faut prendre soin de l'oeuf, mais le père qui est imposant va le couver, on verra l'oeuf être éjecté en l'air, on craint qu'il ne s'écrase, puis il sera remorqué derrière la voiture, en hauteur, ça ne semble pas très stable, il y a des moments où on se demande comment il ne tombe pas. On parle de colline sauvage, la musique est un peu stressante. On se demande si les deux petits ne vont pas oublier la valise. Il commence à avoir du brouillard, et Edison se retrouve tout seul, il a peur, il retrouve Molly grâce à une ficelle qui est la laine utilisée pour faire le précieux bonnet, celui-ci est entièrement défait (pas facile de saisir comment le bonnet a été défait pour un tout petit). Crainte de tomber dans un précipice. Pente difficile à monter, la voiture des parents semble ne pas pouvoir passer. Petit découragement de Molly, on sent que le voyage est difficile pour elle. Quelque chose d'étrange pleure dans les grottes, cela semble venir d'un tuyau. Le bateau risque de partir sans Molly et quand elle parvient à y monter, le capitaine la fait redescendre, seules les personnes qui ont un oeuf ont le droit de traverser. L'oeuf se fendille, il faut se dépêcher d'aller sur l'île, mais le cordon du moteur du bateau se casse.

Tristesse. Molly se réjouissait d'aller avec ses parents sur l'île pour accueillir l'arrivée du bébé, on lui apprend au dernier moment qu'elle ne peut pas y aller, elle est triste, pleure. Les parents sont dans la voiture et Molly est dans le train, elle tente de les appeler, leur dire qu'ils ont oublié le bonnet, mais ils n'entendent pas et partent dans une autre direction.

VOCABULAIRE
Classique. On ne comprend pas toujours bien Edison à cause de son accent, surtout dans l'introduction et la conclusion du film. Quelques chansons, pour certaines, on peut avoir un peu de peine à les comprendre.

Commentaires. Un long métrage pour les plus petits, bien adapté à leur rythme, avec des thèmes justes, proches de l'enfant. Quelques petites tensions vites résolues, et les images n'accentuent pas les dangers. Le personnage est connu en suisse alémanique où il existe une série. Une histoire toute tranquille, il n'est pas certains que les enfants de plus que 8 ans apprécient, c'est pour les touts petits. Une histoire plutôt sensible, on peut regretter des effets comiques de pet, c'est censé faire rire. Un long métrage, c'est toujours compliqué pour un petit, autant le segmenter, mais pour une fois, vous avez à faire ici à un film qu'un tout petit peut voir.

Thèmes. Monstre. Naissance. Jalousie. Foyer. Besoin d'attention. Amour parental. Doudou. Protection. Autonomie. Jeu. Coucher. Peur. Agressivité. Solitude. Bébé. Ami imaginaire.