Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

MIa et moi

MIA ET MOI

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 7 ans

 

DUREE
24 minutes par épisode
MONTAGE

Série de 2011. Prise de vue réelle, avec incrustations dessinées pour créer des effets comiques, puis images de synthèse de qualité moyenne. Épisodes à suivre, mieux vaut avoir vu les premiers pour comprendre quel est ce monde. Il peut se passer plusieurs choses en même temps. Un double épisode clôt la première saison.

MESSAGE

Intégration difficile. Ce n'est pas évident pour Mia d'être accepté dans sa nouvelle école. Un faune qui ne reste pas avec les siens, mais qui préfère le contact des elfes ou des licornes. On nous montre l'importance de créer des contacts avec les autres, être sociable.

Aider l'autre. Vouloir sauver son prochain, un monde. Mia est généreuse et fait attention aux autres, altruisme. Amitié. Difficile de créer des liens avec les personnes imbues d'elles-mêmes comme Violetta. Créer des groupes de personnes sympathiques est revalorisant, c'est bien d'avoir des personnes avec qui partager les choses. Ce n'est pas toujours facile de faire confiance, mais les personnes peuvent changer et faire partie du groupe. Gentillesse. Il existe les bonnes et les méchantes personnes, autant choisir son camp. Quand on est attentif aux autres, on peut recevoir de l'aide (et même si ce sont des dragons). On nous montre les travers du mal (tricherie, dénigrement).

Revalorisation de soi. Autant le petit faune que Mia sont heureux d'aider, de s'entendre dire merci, de réaliser que l'on est apprécié. Solitude. Réaliser que pour être accepté par des personnes, il faut être ouverte à l'autre. Prendre soin de soi. Même si l'on peut être pris dans différentes histoires, il y a des choses à devoir gérer dans la vraie vie, et il ne faut pas se mettre en danger.

Résolution de problèmes. Aventure, courage, intelligence, on voit des enfants confrontés à des difficultés et vaincre (les adultes ne sont pas là pour aider). Ne pas abandonner. Persévérance. Quand on est confronté à quelque chose de compliqué, il faut s'encourager, ne jamais laisser tomber.

Fille forte. Ici c'est Mia qui va résoudre la plupart des problèmes, on la voit motivée et dynamique.

Popularité. Humble. Ne pas avoir besoin de se mettre en avant, être vrai, critique de la superficialité. Critique de la petite bourgeoisie. Vantardise. Avec une Violetta qui se considère comme la meilleure et qui met de l'importance sur l'apparence, dénigre les autres, met en avant sa richesse, utilise son père riche pour profiter de privilège.

Relation fille-garçon. Une relation encore enfantine, le bon copain est gentil, un peu intello, sans agressivité, et à l'écoute. Le jeune Vincent soutien bien Mia, mais il reste un bon copain, sans plus, on réalise même à la fin de la saison qu'il va plutôt être intéressé par Paula. On parle quand même de premier baiser, choses importantes. À Centopia, Mo est intéressé par Mia, mais on voit que Yuko veut aussi mettre son grappin dessus. De quoi se poser beaucoup de questions sur qui peut être avec qui.

Émotion. Des apports en images animées mettent en évidence ce que ressentent les acteurs.

Écologie. L'humain ne doit pas profiter de la nature et l'exploiter, ici c'est une sorcière qui pour ne pas vieillir détruire son monde. Respect des plantes et des arbres. Respect des animaux. On nous montre bien comme il n'y a pas que les humains qui sont importants. On voit les héros mettre de l'énergie à redonner vie aux plantes, sauver les zones dévastées de la planète.

Stéréotype de genre. Le look est important, beaucoup de choses tournent autour des relations, il y a du rose et du mignon, tout pour faire de votre petite fille une victime fashion (il ne manque que la musique).

Deuil. Une demoiselle perd ses parents. Penser à autre chose, se décentrer pour ne plus penser à sa souffrance. Le petit bébé licorne a aussi perdu sa maman, on le voit tout passif, motivé à ne plus rien faire. Importance des pairs pour être soutenu.

Vieillesse. Souffrir de devenir vieille, la reine dit être hideuse si elle ne peut pas être jeune, à la fin les jeunes se moquent d'elle. On réalise que la vieillesse est un problème.

Système hiérarchique critiqué. On voit bien que les méchants qui ont une reine, une générale et des soldats exploités et inconsistants ce n'est pas bien, on revalorise le partenariat, travailler en équipe.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Gentilles licornes attaquées par de vilains dragons, elfes qui se trouvent encerclés. Agressivité de la méchante de l'histoire (elle crie et se montre méchante). Soldats de la reine, accompagnés d'une musique stressante, leurs armes sont des serpents qu'ils utilisent ensuite comme liens, il peut y avoir des bagarres. Brume qui empoisonne les elfes, leur arme secrète, le Tromptusse, est volée, ils sont à la merci de la générale ennemie et emmenée dans le château de la reine. Petit Onchao capturé, on craint pour sa vie. Craindre être découvert par les dragons, devoir ensuite aller dans leur tanière sombre. Mia coincée dans une grotte, personne ne l'aide. Se retrouver coincé sous des éboulis.

Malaise. Vilaine reine Panthéa qui vole de corne de licorne et qui fait mourir le beau monde de Centopia. Le faune n'arrive pas à remonter son arme, tout le monde compte sur lui pour qu'il aide les fées. Violetta se moque de Mia qui apprécie son livre, elle critique les elfes et les beaux dessins mignons du livre. L'oracle parle de sacrifice, on s'inquiète et on ne sait pas ce qui va se passer, on réalise finalement que c'est la maman licorne qui se laisse capturer pour sauver son précieux enfant. Voix stressante qui fait peur aux deux filles dans leur chambre la nuit. Forêt maléfique où les arbres ne sont ni tout à fait mort, ni tout à fait vivant, tout le monde a un peu peur.

Morts. Les gentils n'hésitent pas à faire disparaître les sbires de la méchante reine, d'ailleurs elle aussi va être détruite dans le dernier épisode (un méchant mort est un bon méchant).

Visuel effrayant. Sombre palais de la Reine Panthéa, elle est cachée derrière un masque, avec son animal de compagnie agressif sur les genoux, on ne verra jamais son visage. Sombre caverne, avec l'homme serpent Polytheus, inquiétant.

VOCABULAIRE
Classique. Dragons qui ont des rugissements bien présents, bande-son qui peut être inquiétante.

Commentaires. Chaque épisode apporte son petit lot de tension, ce n'est pas adapté aux tout petits. Celles qui ont besoin d'un monde où elles pourraient être revalorisées, devenir une héroïne pourront rêver, mais il y a aussi les méchants, et des agressions dans tous les épisodes. Une série qui veut toucher les petites filles, un monde de rêve avec licornes, fées et fleurs, les animaux sont magiques et mignons (un bébé dans le monde des licornes, c'est un coquillage qui se ferme et quand il s'ouvre deux secondes plus tard, le bébé est là). Pour les adultes, intéressant de voir les références à Klimt dans le monde de Centopia, mais ne comptez pas rester impressionnés par le scénario. La première saison se clôt en quelques minutes, on tue la reine et voilà. Une deuxième saison, avec des problèmes d'argents pour un grand-père ou des licornes encore plus en danger que jamais.

Thèmes. Héroic fantasy. Fée. Dragon. École. Intégration. Femme performante. Persévérance. Deuil. Vieillesse. Écologie. Intérêt pour l'autre sexe. Altruisme. Vantardise.