Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Mes parrains sont magiques

MES PARRAINS SONT MAGIQUES ! - TES DESIRS SONT DES ORDRES

Sans dégâts dès : 8 ans - Âge conseillé : 11 ans

 

DUREE
10 minutes par épisode
MONTAGE

Série de 2001, avec rythme effréné et situations qui apportent de nombreux gags à la minute, on peut suivre différentes choses en même temps.

MESSAGE

Pas facile de trouver des messages tant la série part dans tous les sens.

Imagination. Nécessité de partir dans l'imaginaire quand son quotidien est déprimant ou agressif. Besoin de vivre des choses merveilleuses et à 100 à l'heure.

Estime de soi. Enfant qui a besoin d'être revalorisé, sa vie est tellement déprimante qu'il reçoit des petites fées pour exaucer tous ses souhaits. Protection. On le voit souvent avoir des problèmes, et avoir besoin de soutiens.

Parents dénigrés. Le père et la mère du héros sont insupportables. Ils ratent ce qu'ils font, nuls dans leur sport, décalés, on joue avec leur passé honteux (chasseur de fantôme en tenue moulante, agent double), le père à des métiers stupides, la mère aime consommer des produits chers. On peut se moquer des leurs physique, poils, gros bidon. Parents dénigrants. Et le pire, c'est qu'ils ne font pas attention à leur enfant, les scénarios jouent souvent sur l'idée que les parents ne s'intéressent pas à lui (heureusement, quelques épisodes montrent l'amour qu'ils ont pour Timmy).

Force du faible. Un enfant peut avoir des pouvoirs.

Critique de l'école. Un enseignant malsain, agressif, des camarades parfois aussi agressifs. Peu d'intérêt pour le savoir.

Faire face à de l'agressivité. Avoir différents ennemis, comme un professeur d'école (qui veut déceler le secret du jeune homme); Jorge, un "parrain" qui crée des souhaits dangereux; Francis un vilain camarade d'école qui se croit le plus fort. Dans le monde magique, les Pixies, les Elfes et les anti-fées peuvent aussi s'en prendre au garçon. Le jeune homme va devoir faire face à cette agressivité, il finit toujours par s'en sortir.

Beaucoup de petites références. Retour vers le futur. Star Wars. Scouby-Doo. Docteur Octopus. Picasso. Tom et Jerry, Snoopy, Dieux Grec.

Autour du genre. Autour de Timmy, on parle souvent des différences entre les filles et les garçons. Certains épisodes peuvent avoir des personnages qui changent de sexe (c'est plutôt humour stéréotypé avec filles qui aiment des choses de filles). Timmy a un habit rose, une sorte d'ouverture sur l'idée que l'on a droit d'apprécier ce que l'on veut.

SCENES DIFFICILES

Mise en danger. Volcan en éruption, calamar géant qui s'en prend à Timmy. Maison hantée. Les fées risquent d'être déchiquetées par de sortes de scies circulaires. Tout le monde est conditionné, regard vide, seul Timmy est resté normal, c'est assez effrayant. Jorge impose différents souhaits à Timmy où il sera maltraité. Risquer d'être servi en pâture aux Krakens. Petite fille qui veut embrasser Timmy. Avoir trois ennemis qui vont habiter chez le héros, avec l'accord des parents.

Maltraitance. Les nombreux rejets de Timmy de la part des parents. Le jeune garçon risque d'être envoyé dans une école militaire. Pathétique enseignant, plein de souffrances et qui est montré comme un des méchants de l'histoire. Baby-sitter agressive.

Visuel effrayant. Des monstres peuvent effrayer (Kraken, monstre marin d'un lac avec grosses dents).

Banalisation de la violence. Maltraitance en tout genre, les personnes souffrent, mais s'en sortent. Souffrir de sa filiation, se faire maltraiter par différentes personnes (y compris ses parents). Relation compliquée chez les fées, avec un des parents mafieux. On peut se faire taper, croquer, exploser.

VOCABULAIRE
Parfois jeune (relou, foutus, froc, abruti, salle gosse). Plutôt criard.

Commentaires. Un humour décapant, qui se permet de montrer les parents horribles, avec plein d'allusions ou références que des enfants auront de la peine à saisir, la série semble pensée pour des adolescents. Mieux vaut saisir le deuxième niveau de lecture (s'il existe), ici on dénigre facilement les enfants, les parents, les enseignants et on aime rire des rots ou des pets. Il existe un film, où Timmy a grandi, avec des personnages réels et des incrustations des fées en images de synthèse. Certaines personnes

Thèmes. Magie. Déjanté. Force du faible. Imagination. Estime de soi. Protection. École. Fée.