Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Maman j'ai raté l'avion

MAMAN, J'AI RATE L'AVION - HOME ALONE

Sans dégâts dès : 8 ans - Âge conseillé : 8 ans

DUREE
97 minutes
MONTAGE

Film de 1990. Alternance entre ce qui se passe pour la famille, ce qui vit Kevin seul à la maison et les brigandages des voleurs.

MESSAGE

Famille. Le jeune héros va vouloir un moment que sa famille disparaisse, après un moment d'euphorie quand cela se réalise, il va comprendre qu'elle lui manque et être heureux de les revoir. Même si les parents oublient Kevin, ils vont tout faire pour le retrouver (surtout la mère). Tension dans la fratrie. Relation tendue dans la fratrie, avec un grand frère qui est agressif et qui dénigre le plus jeune.

Autonomie. Un petit peut se débrouiller tout seul (mais cela reste dangereux).

Plaisir de l'interdit. On nous montre comment un petit va se débrouiller chez lui à faire ce qu'il veut.

Foyer. Défendre son territoire. Importance du chez-soi, ne pas le laisser se faire envahir.

Courage. Se monter courageux, ne pas être une chiffe molle. Force du faible.

Revalorisation de l'ingéniosité. Le jeune garçon va se montrer inventif pour créer des pièges contre les bandits. Créativité.

Revalorisation des bonnes valeurs. Un petit garçon énervant et peu débrouillard va devenir un courageux petit bonhomme qui par ses bons conseils aura même sauvé un vieil homme de la solitude.

Revalorisation de la foi. L'église est un bon endroit pour se faire pardonner. Jésus Christ nous accepte toujours. Les grâces et le signe de croix avant manger. Se réfugier dans une église, l'endroit où les vilains ne veulent pas mettre les pieds.

Et encore: critique du vol. - Aider ceux qui sont dans l'embarras. Il ne faut pas se fier aux apparences. - Critique du magazine porno.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Voleur dans la maison. Même si c'est montré d'une façon comique, il y a effraction, et des adultes voleurs vont vouloir s'en prendre à un enfant (qui un moment sera caché sous le lit, effrayé). Mort. Kevin regarde un film de gangsters. Un homme se fait descendre à la mitraillette, à terre il se fera encore canarder.

Malaise. Crainte de la cave, endroit angoissant pour Kevin où il s'imagine un monstre. Personnage louche, avec des grosses bottes, et un air grave. Le grand frère raconte une histoire de tueur à la pelle avec détails morbides. Une mygale se promène librement dans l'appartement.

Tristesse. Sentiment d'injustice. Le petit de la famille se fait critiquer et rejeter par tout le monde.

VOCABULAIRE
Le langage sera parfois vulgaire (fous le camp, ta gueule, saloperie, couillon, connard, chiant).

Commentaires. Un film avec des côtés jouissifs pour les enfants (bêtises à la pelle, quand il se goinfre de glace, descente de luge dans la maison. Rires garantis quand les méchants vont s'en prendre plein la tête). Comédie de Noël, on voit plein de décorations, il va neiger.

Un classique qui pourra poser problème à des enfants, surtout à cause de la scène de l'homme qui se fait descendre, d'un vieillard que l'on fait croire méchant et des gros mots qui parsèment le film, sinon on aurait pu mettre 4 ans.

Thèmes. Autonomie. Fratrie. Foyer. Courage. Force du faible. Vol. Solitude. Religion. Bandit. Créativité.

Dans la série des Home Alone: Maman, j'ai raté l'avion - Maman, j'ai encore raté l'avion - Maman, je m'occupe des méchants.