Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

maléfique

MALEFIQUE

Sans dégâts dès : 12 ans - Âge conseillé : 12 ans

 

DUREE
97 minutes
MONTAGE

Film de 2014 avec beaucoup d'effets en images de synthèse bien réalisés. Différentes ellipses, on suit plusieurs personnages en même temps. Effets d'immersion avec gros plan, caméra sur épaule.

MESSAGE

Danger de l'amour. Il faut se méfier de l'homme, il peut prétendre un amour sincère quand il ne vise que son intérêt. La femme peut avoir tendance à pardonner à "son" homme, ce sera d'autant plus douloureux quand elle réalisera qu'elle s'est fait avoir. On nous montre la trahison d'un amoureux qui va choisir son égo plutôt que son premier amour. Souffrir dans une histoire d'amour teinte notre regard et la reine qui a eu une expérience négative ne croit plus au prince charmant. Pour toucher le coeur d'une femme, il faut lui montrer qu'elle a de l'importance, que l'on peut se défaire d'une chose précieuse, pour elle.

Amour maternel. On croit ici plus à l'amour d'une mère de substitution que celui de l'amoureux. Ce n'est pas le prince charmant qui va réveiller la belle au bois dormant, mais celle qui a veillé sur l'enfant jusqu'à son adolescence. Protection, veiller sur l'enfant. Autant les trois fées que finalement Maléfique vont prendre soin d'Aurore. Un bébé a besoin de soin, il faut être vigilant pour qu'il n'arrive rien à l'enfant. Importance des sentiments.

Critique de l'exploitation de la femme. L'homme est montré menteur, agressif, égoïste, et c'est la femme qui risque de faire les frais de cela. La femme a des potentiels pour se libérer, les ailes coupées de la fée, c'est la liberté qu'elle peut pourtant retrouver, surtout si elle a de l'aide dans la famille.

Vaillance. L'homme revalorise la force, la bravoure, ici le roi va offrir son royaume à celui qui va vaincre Maléfique. Mais celui qui va prétendre au trône n'est pas un véritable héros, il n'a pas vraiment combattu, a gagné par traîtrise, ce qui va le conduire à sa perte. Transmission. L'héritage se gagne en montrant sa valeur.

Explication de la méchanceté. On nous montre ici qu'une grande souffrance, une trahison, une blessure, cela peut générer de l'agressivité, même chez une bonne personne. Vengeance.

Réparer sa vilénie. Après un acte méchant, on peut, comme le roi, continuer sur la même lancée jusqu'à vouloir la mort de sa victime, ou, comme Maléfique, comprendre les raisons qui nous ont fait mal agir, et tenter de réparer notre faute. Rédemption.

Revalorisation de soi. Se sentir utile à l'autre permet d'avoir une autre image de soi, quand Maléfique réalise qu'elle est une marraine bonne fée pour Aurore, elle se montre plus bonne. Soigner ses blessures affectives. Au contact de la beauté, d'un beau sourire, de la gentillesse, un coeur meurtri peut se soigner.

Unification. Difficile d'accepter l'autre, deux peuples différents ne pourront fonctionner qu'en étant réunis. On voit comme la méconnaissance de l'autre, jalousie ou tension peuvent amener la guerre. Tolérance.

Différence de perception. Disney nous présente deux versions d'un même conte, il est ici dévoilé par une des protagonistes, le rendant plus crédible, c'est bien intéressant de réfléchir sur les directions empruntées par ces deux productions.

Critique de l'autorité dominatrice. Le peuple heureux est celui qui ne doit pas souffrir d'avoir un despote qui le gouverne. Critique du roi qui utilise son peuple pour résoudre ses problèmes. Un souverain en souffrance modifie son environnement. Totalitarisme.

Critique du vol. Une personne qui aspire aux biens d'autrui risque de mal gérer sa vie et de faire les mauvais choix.

Écologie. On nous montre une fée sensible à soigner la nature.

Monde imaginaire. Revalorisation du surnaturel, du fantastique. De belles images d'un monde féérique. Magie.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. On réalise que Stéphane veut tuer son amoureuse, il est prêt à la frapper avec un poignard, il va finalement ne pas oser le faire, mais lui coupera ses ailes de fées, on voit bien la souffrance de la demoiselle quand elle se réveille. Maléfice se rend au baptême d'Aurore, crainte des gens, elle joue sur la menace qu'elle peut faire peser sur le bébé, impose au roi de la supplier à genou. Combats impressionnants, avec une immersion dans l'action (caméra sur épaule, gros plan). Des soldats tirent des flèches ou lances sur Maléfique, on sent bien l'agressivité des humains. Guerre avec racines que l'on tente de détruire et qui enflammées se retourneront contre les humains. Aurore sous l'emprise de l'envoutement se dirige vers un fuseau, impuissance de Maléfique qui arrive trop tard pour l'empêcher. Colère froide du roi devant sa fille inerte, on craint qu'il s'en prenne aux fées. Maléfique prise au piège, hurlant sous des mailles en agent qui la brule, puis encerclée par des boucliers, contraints à se battre contre le roi en armure, et bien armé, son ami le dragon est capturé, on peut craindre que tout soir perdu elle est frappée par une chaîne, domination du roi fou. Maléfique qui récupère ses ailes a le dessus, elle laisse la vie au roi qui en profite pour se jeter sur elle, ils tombent les deux en bas de la tour, le souverain s'écrase au sol.

Inconnu. Maléfique trouve vite la cachette des trois fées, on peut craindre pour la vie du bébé. Grognements, on ne sait pas d'abord de qui ils proviennent, puis apparaissent les deux yeux rouges d'un gros loup noir, faciès avec grosses dents (et même s'il fait partie des gentils, il fera peur). On ne sait pas ce que veut faire Maléfique d'Aurore qu'elle a endormie et qu'elle emmène avec elle. On sait que Maléfique craint l'argent et que le roi connaît son point faible, la menace est souvent mise en avant dans le film.

Malaise. Le roi trop préoccupé par le sort de Maléfique ne se rend pas au chevet de sa femme mourante. Déchéance du roi, rongé par le malaise, qui devient obnubilé par celle qu'il a trahie, on nous le montre de plus en plus décalé (réveille ses hommes la nuit pour qu'ils travaillent, ne s'occupe pas de sa fille qu'il vient de retrouver, veut tuer Maléfique). Même si elle tente d'annuler son sort, Maléfique n'y parvient pas, aucun pouvoir ne saurait le changer, on réalise qu'elle a changé d'avis, mais que les autres ne le savent pas, elle se fait rejeter par Aurore, le roi va continuer jusqu'à la fin d'avoir peur d'elle et vouloir la tuer. Le bisou du prince charmant ne fonctionne pas.

Visuel effrayant. Le peuple magique est vraiment bien réalisé, la synthèse est impressionnante de réalisme et l'aspect peut être effrayant (gardes frontières imposants soldat de bois cornus sur des sortes de phacochères géants, dragon serpent de bois). Trace de cicatrice sur le torse du corbeau transformé en humain. Sombre dragon.

Bande-son très présente, avec de nombreux moments où la musique accentue les tensions, où les bruitages font peur.

VOCABULAIRE
Classique.

Commentaires. Les violences faites sur Maléfiques sont cruelles, le scénario est plutôt adulte et les images de combats sont spectaculaires et impressionnantes, ce n'est pas du tout pour le même public que l'animé. Bonne idée de revisiter le conte, nous avons maintenant deux versions estampillées Disney, les personnages ressemblent plutôt bien à ceux du dessin animé La belle au bois dormant, ce qui rend plus crédible le jeu des différents points de vue entre ces deux versions d'une même histoire.

Thèmes. Magie. Sorcière. Chagrin d'amour. Protection. Abus. Exploitation. Vengeance. Rédemption. Tolérance. Totalitarisme. Écologie. Magie. Agressivité.