Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Loulou et autres loups...

LOULOU ET AUTRES LOUPS...

Sans dégâts dès : 4 ans - Âge conseillé : 5 à 7 ans

DUREE
6 + 7 + 6 + 5 + 27 minutes
MONTAGE

Film sorti en 2003. Cinq courts-métrages traitant du loup. Ils ont tous un visuel bien différent les uns des autres. "T'es où Mère-grand" et surtout "Micro loup" sont stylisés.

MESSAGE

Peur. Dépasser sa crainte du grand méchant loup.

MICRO LOUP. Danger. Gérer des choses dangereuses peut se retourner contre nous. Show-business. Critique de l'industrie du spectacle qui vend du sensationnel, qui crée des bêtes de foire. Observation. Exploitation. Le spectateur doit faire un travail de réflexion pour saisir les représentations souvent symbolisées des personnages (que l'on voit en plus tous du dessus). Un enfant de 4 ans aura de la peine à saisir seul le sens de l'histoire.

MARIKA ET LE LOUP. Apparence. Critique de la mode et de l'éphémère gloire des mannequins. Star-système. La concurrence et l'adulation. Consommation. Critique de la consommation, de l'uniformisation, tout le monde veut la même chose. Innovation. On peut récupérer la gloire perdue en se renouvelant.

T'ES OÙ MÈRE-GRAND ? Lien aux autres. Disparition d'une grand-mère, importance d'aller à sa recherche. Méfiance. Il ne faut pas se fier aux apparences, le coupable n'est pas toujours celui qu'on pense. Se décentrer. Critique des enfants qui sautent sur leurs parents pour réclamer leur 4 heures.

POUR FAIRE LE PORTRAIT D'UN LOUP. Poésie. Hommage à Prévert avec un texte qui ressemble à "Pour faire le portrait d'un oiseau" description des différents éléments qui constituent un loup. Beaucoup de jeux de mots poétiques. Méfiance. Un loup reste un loup, c'est dangereux, il faut s'en méfier.

LOULOU. Foyer. Importance d'avoir un foyer. Jalousie. Les filles peuvent être jalouses de l'amitié entre garçons, et tenter de les séparer. Aider l'autre. Importance de sauver son ami. Fréquentation. Ne pas suivre les mauvais exemples. Peur du noir.

SCENES DIFFICILES

MICRO LOUP. L'histoire est particulièrement anxiogène, tout le monde se fait manger par le loup, il y a des cris, des courses-poursuites, des fuites et on a l'impression que tout le monde y passe. Mais le spectateur peut survoler tout ça parce qu'il voit le film de haut, une distance salvatrice, mais peut-être pas suffisante pour les plus sensibles. Une dernière image fera sursauter le spectateur quand le loup semblera sauter à notre rencontre à la dernière image du film.

MARIKA ET LE LOUP. Il n'y en a pas, mais l'histoire est complexe pour les plus jeunes.

T'ES OÙ MÈRE-GRAND ? Beaucoup de bêtises de la part du chaperon rouge et du loup, qui renversent tout dans le magasin. Un tout petit peut être inquiet de l'absence de la grand-mère. Pour apprécier le court-métrage il faut connaître l'histoire du Chaperon rouge.

POUR FAIRE LE PORTRAIT D'UN LOUP. Pour l'enfant qui souhaite comprendre, cela sera compliqué, la poésie est plutôt surréaliste. Les quelques secondes finales, avec le loup qui devient vivant et dévore son créateur dans un rugissement.

LOULOU. Le pauvre jeune loup se retrouve tout seul, son tonton est mort. Image du livre qui montre des méchants loups, avec des rugissements en plus. La bande de loups, agressifs. Loulou qui a peur dans le noir dans la forêt tout seul . Pour sauver le lapin, le loup doit faire croire que c'est sa proie, il le tient dans sa gueule, les plus petits pourront craindre qu'il ne l'ait tué.

VOCABULAIRE

MICRO LOUP. Pas de paroles, un fond sonore avec des cris, rugissements, un rythme, qui tient bien en haleine.

MARIKA ET LE LOUP. Pas de paroles. Un fond sonore plutôt électronique.

T'ES OÙ MÈRE-GRAND ? Langage jeune "ramène ta fraise, ça pue là-dedans, ça commence à me gonfler".

POUR FAIRE LE PORTRAIT D'UN LOUP. Beaucoup de dialogues, souvent décalé, poétique.

LOULOU. Classique, musique de Sanseverino bien présente (il y a presque une forme de clip dans l'animé, avec les lapins et le loup qui font la musique).

Commentaires. Un film qui propose des courts-métrages bien différents, mais pas vraiment adaptés aux moins de 5 ans, Loulou est le plus accessible et classique. Loulou est tiré d'un album pour enfants de Grégoire Solotareff.

Thèmes. Loup. Peur. Danger Show-business. Apparence. Star-système. Consommation. Méfiance. Se décentrer. Poésie. Peur du noir. Foyer. Fréquentation. Animaux anthropomorphes. Poétique

Ce que disent les autres. Ici, un site où vous pourrez trouver un dossier pédagogique pour chaque production.