Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

LE LIVRE DE LA JUNGLE

Sans dégâts dès : 5 ans - Âge conseillé : 6 ans

DUREE
78 minutes
MONTAGE

Film d'animation de 1967. Ellipse, les premières scènes nous montre Mowgli bébé, puis on le retrouve enfant. Différentes scènes bien définies, quelques moments lents.

MESSAGE

Quête initiatique, grandir. L'enfant, petit d'homme, a besoin de se fortifier, passer par différentes épreuves qui vont montrer son courage, sa force, lui faire comprendre les dangers, avant de finalement pouvoir entrer dans le monde des adultes (le village et la jolie demoiselle).

Accepter l'autre. Les loups ont accueilli le petit homme dans leur maison. Différentes relations entre personnages de différentes espèces qui s'apprécient bien (un homme, des loups, un ours, une panthère, des vautours).

Chacun sa place. Même si Mowgli a pu rester un moment dans la jungle, c'est dans le village des hommes qu'est finalement sa place. Les singes veulent tenter d'accéder au savoir des hommes, faire du feu, mais le pouvoir ce n'est pas pour ces animaux stupides et sans lois.

Responsabilité procure des souffrances. Pour le bien de son enfant, on doit parfois se séparer de lui, c'est ce qu'ont dû faire les loups, c'est ce que va devoir refaire Baloo, lui demander de quitter la jungle pour partir dans un village d'hommes. Sacrifice de soi. On pose l'autre comme plus important que soi (surtout lorsque l'on est un adulte). Se décentrer.

Se méfier des personnes. Ne pas avoir confiance en ceux qui tentent de nous endormir avec de belles paroles, ils nous veulent peut-être du mal (comme ici le serpent). Ne pas se fier aux apparences. Les vautours sont plutôt sympathiques, et accueillants. Le tigre, a une certaine classe et bonne éducation qui le font ressembler à une personne respectable.

Amitié. Un film qui tourne autour de la confiance, et de l'amitié. Souffrir parce que personne ne veut de lui, le petit homme a l'impression de ne plus avoir d'amis. Pouvoir compter sur l'autre, recevoir de l'aide quand on en a besoin. "La plus grande preuve d'amour que l'on peut donner à un ami, c'est de lui sacrifier sa vie".

Intérêt pour l'autre sexe. C'est une jolie fille qui va attirer Mowgli, avec en bonus une chanson qui explique comment fonctionnent les relations chez les hommes (le père à la chasse, la femme fait la cuisine et la jeune fille attend celui qui va lui construire sa maison).

Joie de vivre. Il en faut peu pour être heureux, insouciance. La mentalité de Baloo qui laisse entrevoir les hippies, se satisfaire du minimum et être heureux. Cela contraste avec Bagherra responsable, sérieux, qui se donne les moyens de protéger.

Jungle indienne. On découvre différents animaux et la nature.

Hiérarchie. Les éléphants montrent une représentation d’un système militaire (marche au pas, suivre le règlement, avoir un colonel).

Jazz. Quelques musique de Jazz, avec un singe qui est le pro du scat. Musique. Air bien entraînant, tout le monde connaît des mélodies présentes dans ce film, et c'est bien dansant.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Un gros boa hypnotise le garçon pour l'endormir et le manger. N'en faire qu'à sa tête et se retrouver sans protecteur dans la jungle. Mowgli se fait kidnapper par des singes, en plein moment sympathique. Danger de mort. Attaque du tigre, menaçant, Mowgli risque d'être tué, mais c'est Baloo qui va se faire griffer, effet de lacération comme si on y était.

Crainte. On parle des malheurs que pourrait subir Mowgli à cause du tigre, cela nous plonge dans un stress anticipé. On voit le tigre prêt à sauter sur une biche. Le tigre entend tout des plans des éléphants, il dit vouloir aller s'occuper du petit garçon.

Tristesse. Le clan des loups doit abandonner le petit homme qu'ils avaient adopté, car ils ne peuvent pas lutter contre le tigre mangeur d'hommes qui est revenu dans la région. Les singes se moquent de Baloo qui ne peut rien contre eux, ils prennent son ami. Larmes de Mowgli, avec en plus des vautours qui se moquent de lui. Baloo, inerte sur le sol après son combat avec le tigre, Mowgli le pleure tout le monde le croit mort.

Méchants. Le personnage du tigre, Shere Khan, peut faire peur aux plus jeunes. Puissant, mauvais, distant et froid, il semble ne craindre personne.

VOCABULAIRE
Classique.

Commentaires. Un classique de Disney, avec quelques tensions, pas idéal pour les plus jeunes (même un enfant de cinq ans risque d'avoir des frayeurs, cela mérite un accompagnement). Des personnages animaux hauts en couleurs, nous obtenons un petit humain plutôt fade, mais auquel l'enfant n'aura pas trop de mal à s'identifier. Peu d'éléments féminins, c'est une histoire d'amitié entre hommes. Petite mention bizarre pour les singes avec leur roi qui souhaite accéder au statut d'homme, maîtriser le feu, mais on ne gravit pas ainsi les échelles sociales, même chez Disney. Il existe une suite, aussi une série.

Thèmes. Animaux. Ours. Serpent. Singe. Quête identitaire. Danger. Méfiance. Protection. Joie de vivre. Tolérance. Responsabilité. Se décentrer. Comédie musicale. Animaux anthropomorphes. Jazz. Musique.