Quels films pour nos enfants ?

Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Ling et Tao, la légende des amoureux papillons

LING ET TAO, LA LEGENDE DES AMOUREUX PAPILLONS

Sans dégâts dès : 9 ans - Âge conseillé : 10 ans

 

DUREE
95 minutes
MONTAGE

Film d'animation de 2004. Un narrateur introduit l'histoire en interagissant avec les personnages. La suite est plus classique. Quelques effets en images de synthèse.

MESSAGE

Romance. Drame amoureux à la Roméo et Juliette. Un amour impossible face à une société que l'on ne peut pas modifier. Critique des pressions sociales, familiales, qui peuvent imposer des fiançailles à une jeune fille. Mieux vaut mourir que vivre dans la souffrance. On nous montre que c'est la fille qui choisit l'homme qui l'intéresse. Qui se ressemble s'assemble.

Stéréotypie en lien avec la beauté. Importance de l'apparence, la princesse s'intéresse à l'aspect du garçon et recherche un beau. Les gentils sont beaux et les méchants laids. On se moque de l'apparence de filles (en fait des garçons déguisés) grassouillettes. Apparence.

Bouddhisme et réincarnation. L'amour est éternel, et les êtres qui s'aiment peuvent continuer leur amour dans une autre existence. Ainsi mieux vaut se suicider que de continuer à souffrir. On peut ainsi continuer son existence en couple de papillons. Religion.

Égalité. Les femmes et les hommes doivent avoir les mêmes droits. Éducation. Importance que tout le monde puisse bénéficier du savoir, même les filles qui ont été dans le temps rejetées des écoles.

Éducation à l'ancienne. Importance des bonnes manières. Apprendre par coeur des textes intelligents.

Injustice face aux puissants. Critique de jeune riche (moche), qui avec son argent peut se permettre de frapper, de faire ce qu'il veut. Argent.

Sens du sacrifice. Accepter son malheur pour le bonheur des autres, c'est la marque d'un coeur pur.

Suicide. L'amour peut mener à vouloir rejoindre l'autre dans la mort.

SCENES DIFFICILES

Scène horrible. Agression de Tao par des sbires du méchant (frappé à coups de bâtons). Déjà malade (on l'a vu cracher du sang), Tao meurt de l'autre côté du mur, avec une Ling qui tente de lui prendre la main (scène poignante), mais ne le peut pas.

Mises en danger. Dans le spectacle joué par les étudiants, le dieu de la rivière se montre menaçant. Effets d'éclairs, musique parfois tendue. On demande le sacrifice de la jeune femme.

Tristesse. La première séparation des amoureux. La deuxième séparation, avec Ling qui pleure derrière la porte. Parents déchirés par la décision de leur fille de rejoindre son amoureux dans la mort.

Malaise. Quelques craintes que le secret de Ling, qui est une femme déguisée en homme, ne soit découvert.

Maltraitance. Pression d'une famille riche, avec menace si Ling refuse d'épouser le stupide et moche fils du seigneur Thor Khan. Le père est plutôt imposant, avec une grosse voix.

VOCABULAIRE
Classique. Quelques chansons.

Commentaires. Un film qui navigue entre humour simpliste et drame passionnel. Il ne faut pas se fier à la première moitié du film, qui nous montre des personnages de comédie comique, à la fin les amoureux meurent (sauf si on est bouddhiste et que l'on croit à la réincarnation, vu que deux papillons sortent de leur tombe). La fin n'est pas très explicite, il faudra certainement l'expliquer aux plus jeunes, ils auront vu Ling et Tao heureux et très vivants.

Attention c'est un conte asiatique, qui est présent dans le folklore chinois, mais pas dans le nôtre. L'enfant ne sait donc pas avant d'avoir vu le film comment cela se termine, la scène horrible où Tao meurt mérite un accompagnement.

Thèmes. Conte. Princesse. Apparence. Religion. Égalité des sexes. Éducation. Politesse. Argent. Sacrifice de soi. Amour impossible. Imposition familiale. Suicide. Historique. Princesse. Amour. Injustice.