Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Au royaume de Léon et Mélie: L'hiver de Léon et Le printemps de Mélie

AU ROYAUME DE LEON ET MELIE (constitué de deux courts-métrages)

 

L'HIVER DE LEON

Sans dégâts dès : 4 ans - Âge conseillé : 6 ans

DUREE
26 minutes
MONTAGE

Court-métrage de 2008. Un animé en animation style pâte à modelé. Un début de film très dense en paroles. Le réalisateur joue avec les tailles, les personnages peuvent devenir plus grands ou plus petits en fonction de leur humeur. Flash-back avec l'adoption de Léon.

MESSAGE

Quête initiatique. Recherche de l'indépendance, partir à la recherche de soi. Faire preuve de courage, obtenir les armes qu'il faut et venir à bout de l'hiver.

Ouverture sur l'autre. On peut apprécier une personne qui a une tête d'ours.

Importance de la famille. Exemple de parents aimants (l'enfant ne se sent pas le fils de ses parents, thème de l'adoption). Importance d'entendre le récit de son apparition dans la famille.

Noël. Avec les cadeaux, et l'importance de le passer ce moment avec sa famille

Amour. Rencontrer sa princesse. Critique d'un méchant qui veut la main de la princesse. Le mariage doit se faire avec la personne qui sauve vraiment l'être aimé et plutôt de son âge.

Avarice. On découvre un roi qui veut protéger ses richesses.

Femme forte. Même si le héros est un petit garçon, la princesse est montrée comme courageuse (même si finalement le thème de la princesse qui doit se faire secourir est présent).

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Peur du géant. Son apparition est attendue et crainte. Il est très grand, on ne le voit pas clairement et kidnappe la princesse. Plus tard, on va l'entendre dire qu'il veut manger la princesse, la voix peut être impressionnante.

Tristesse. Des enfants se moquent de Léon qui a une tête d'ours, qui est différent.

Malaise. Dès le début le narrateur effraye en jouant une histoire qui fait peur. Boniface est le méchant, il veut marier la princesse. Il ne se fera pas attraper à la fin, vu que c'est lui qui nous a raconté l'histoire.

VOCABULAIRE
Classique

Commentaires. Un animé sous forme de conte, avec ce qu'il faut de magie et de sens à s'approprier, sans réponses directes, mais tout en subtilité. Quelques petites tensions qui peuvent bien inquiéter les plus jeunes, on sait bien générer des peurs, mieux vaut accompagner l'enfant s'il a moins de 6 ans.

Thèmes. Ours. Moyen-âge. Princesse. Voyage initiatique. Différence. Adoption. Amour parental. Noël. Hiver. Femme performante. Cupidité. Protection. Peur. Saltimbanque.

 

 

LE PRINTEMPS DE MELIE

Sans dégâts dès : 4 ans - Âge conseillé : 6 ans

DUREE
25 minutes
MONTAGE

Un animé en animation style pâte à modeler de 2009. Beaucoup de paroles, surtout au début de l'animé, avec le narrateur qui présente le contexte. Deux intrigues en même temps.

MESSAGE

Femme forte. Une princesse futée et courageuse qui prend les choses en main.

Gentillesse. Importance d'aider l'autre, comme l'ours de la montagne qui est malade, ou de sauver tous les habitants de leurs gros bidons.

Ambiance moyenâgeuse. Avec de la danse en cercle, de la musique style médiévale, des costumes anciens.

Choisir le bien. Critique des mauvais exemples du méchant de l'histoire, qui vole ou qui ment.

Amour. Avec la princesse qui aime Léon. Amour multiculturel. Léon est différent des autres, mais il peut quand même être aimé.

Remède naturel. Avec des plantes médicinales.

Garder ses prérogatives. Le carnaval permet un renversement du pouvoir pour un jour, ici c'est la fille du roi qui hérite de ce pouvoir. La royauté à finalement peu à craindre, sauf quand c'est le méchant qui s'en mêle.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Poursuite, avec la princesse qui se fait attraper par Boniface. Léon et ses amis se font prendre dans un piège. Ils sont ensuite enfermés dans une roulotte à barreau. Le bonhomme Hiver est brûlé, mais Mélie, le roi et les parents de Léon sont dedans et risquent de mourir.

Malaise. Omniprésence du méchant de l'histoire qui est un peu partout (c'est Boniface, le malfaisant de l'hiver de Léon, il est aussi le narrateur de l'histoire, il se déguise, il se fait passer pour le médecin du roi, parvient à devenir roi du carnaval).

Tristesse. Calomnie, les héros sont critiqués par le peuple qui les croit coupable. On est triste pour ces apiculteurs emprisonnés à tort.

Tensions. Il y a souvent de la musique tendue, et de nombreuses scènes se passent de nuit.

VOCABULAIRE
Classique.

Commentaires. Une belle production de Folimage, avec une petite princesse qui sait bien s'en sortir toute seule. C'est la suite de l'Hiver de Léon. Quelques petites tensions qui peuvent bien inquiéter les plus jeunes, on sait bien générer des peurs, mieux vaut accompagner l'enfant s'il a moins de 6 ans.

Thèmes. Ours. Princesse. Moyen-âge. Femme performante. Couple mixte. Saltimbanque. Vol. Mensonge. Aider l'autre.