Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

LA LEGENDE DE DESPEREAUX

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 8 ans

DUREE
90 minutes
MONTAGE

Film de 2008. Long métrage en images de synthèse. Nous suivons au début de l'histoire le rat Roscuro. Puis après une petite accélération temporelle, la souris Despereaux. Le film comporte quelques moments pensés, une histoire de chevaliers qui est dessinée différemment. Il y a quelques flashbacks surtout concernant le personnage de la servante. Vu le nombre de personnages, on suivra des intrigues en parallèle (il y a trois trames narratives, ce qui peut être complexe pour les plus jeunes). Quelques ellipses.

MESSAGE

Voyage initiatique. Importance de la résolution des problèmes personnels. Nous suivons trois antihéros, qui vont parvenir à résoudre leurs problèmes.

Ne pas craindre le monde. Se montrer fort et courageux. Ouverture sur l'autre. On peut se parler, même si on est différent.

Droiture. Un exemple d'héroïsme.

Relation au père. Différentes relations plutôt complexes autour du rôle de parents. Les trois pères sont rejetants de façon différente (sombrer dans la mélancolie après la mort de sa femme sans s'inquiéter de sa fille, trembler devant l'autorité et envoyer son fils à la condamnation, abandonner sa fille, car incapable de s'en occuper). L'intérêt est que ces pères vont évoluer.

Force du faible. Un petit peut être courageux et sauver une princesse. Une marginale mini-souris à grosses oreilles qui ne veut pas connaître la condition peureuse de ses congénères.

Importance du pardon. On peut vivre en ayant fait une grosse bêtise si on peut demander pardon, on découvre un rat qui doit vivre avec le sentiment d'être le responsable du malheur du royaume.

Estime de soi. Besoin de se sentir important, d'être bien considéré. Une grosse servante pathétique qui inspire à la vie de princesse peut au moins être princesse de son père. Les causes de la méchanceté. On fait du mal quand on se fait rejeter ou mal considérer.

Oser ses rêves. Critique des sociétés conformistes qui briment et empêchent l'individu d'aller vers ses rêves.

Deuil. Une mort qui enclenche la dépression du roi.

Histoire racontée. Un peu sous la forme d'un conte.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. La princesse crie au secours, elle risque de se faire manger vivante par des rats. Quelques courses-poursuites où les chevaliers en armures et épées tentent d'attraper rats ou souris. La bande-son qui accompagne souligne le stress de la situation.

Visuel effrayant. Les oubliettes du château, sombres et lugubres, sont remplies de rats qui peuvent apprécier la chair de souris ou de princesses. C'est franchement proche du film d'horreur.

Quelques personnages peuvent faire peur. Un horrible chat balafré, un dragon à trois têtes et surtout le méchant rat à la mine blafard et faussement gentil.

L'effet de peur/surprise. Quand le cheval du chevalier arrive soudainement sur un livre lu par Despereaux.

Tristesse. La mort de la reine qui enclenche la déprime du roi. Une paysanne se fait vendre avec les cochons au château, elle devient servante avec quelques scènes plutôt pathétiques de se croire princesse.

VOCABULAIRE
Un narrateur présente chaleureusement ce qui se passe et propose les réflexions à se poser, c'est raconté comme un conte.

Commentaires. Un film avec quelques tensions, pour les enfants qui ont envie de braver le monde, mais qui le sont prêt, ce n'est pas pour les plus jeunes. Si votre enfant n'aime pas manger des légumes, vous pouvez penser à la soupe, et avec ce film on a bien envie de se mettre à manger de bonnes soupes.

Thèmes. Souris. Princesse. Moyen-âge. Voyage initiatique. Estime de soi. Réaliser son rêve. Différence. Tolérance. Force du faible. Relation au père. Droiture. Deuil. Dépression. histoire racontée. Animaux anthropomorphes.

Ce que disent les autres: pour FilmAges, l'âge conseillé est 7 ans, visible dès 7 ans. "Quelques scènes pourraient impressionner, voire effrayer les tout petits (bannissement de Despereaux, sa chute dans le puits qui le plonge dans le monde souterrain des rats, les jeux du cirque durant lesquels un chat féroce pourchasse ses victimes). Le scénario est complexe avec l’entrelacs des destins de plusieurs personnages qui évoluent en parallèle avec des histoires connexes et des ramifications secondaires. L’histoire de cette petite souris attachante, sa vaillance sans faille et ses exploits illustrent les valeurs de persévérance, loyauté, courage et respect des différences.".