Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

la linea, un bonhomme

LA LINEA

Sans dégâts dès : 2 ans - Âge conseillé : 4 ans

DUREE
2 minutes 30 secondes par épisode
MONTAGE

Série de 1971. Dessin animé qui semble tout simple, avec une ligne blanche sur un fond qui varie en fonction de l'humeur du personnage. Un personnage dont le tour est constitué de la même ligne vit des aventures. On voit qu'il est en relation avec son créateur, une main (réelle) qui tient un crayon, qui lui dessine des choses durant l'épisode.

La série est linéaire, on suit toujours le même personnage, pourtant sa réalisation est complexe dans l'espace, car le créateur peut jouer avec les notions de haut et de bas, il peut faire apparaître tout et n'importe quoi, dans les dimensions qu'il veut. Un tout petit peut être interpellé par ces codes de création étrange qu'il va devoir apprivoiser

MESSAGE

Émotionnel. Les évènements créent des réactions chez l'homme. Le personnage est plutôt caractériel, il se moque le plus souvent des choses qu'il rencontre, il veut souvent obtenir des objets. Il est lunatique, passant du rire à la colère, mais c'est quand même en lien avec ce qui lui arrive. Découverte des émotions humaines pour le jeune spectateur.

Décoder l'image. Une grande source d'émotions à décoder, et sans paroles, plutôt intéressant pour les plus jeunes si on veut travailler ça avec eux.

Différents thèmes par épisode. Plutôt traités de façon humoristique, ils restent intéressants à décoder (mise en abîme à travers la découverte de la télévision et de son propre reflet à l'intérieur, la relation à la princesse du conte de fée, ne pas abuser de la consommation, critique de l'agressivité envers les animaux, critique du chauffard en voiture.).

Protection parentale. On pourrait percevoir ce personnage qui se veut autonome, comme un enfant qui parfois a besoin de son parent pour s'en sortir.

Égoïsme. Ce personnage qui ne pense qu'à lui, qui demande sans cesse des choses, va à la fin se retrouver bien embêté (bien fait, ça lui apprendra à toujours tout vouloir, n'être centré que sur lui-même).

SCENES DIFFICILES

Agressif. Même s'il n'en a pas l'air, le monde de cet animé est plutôt agressif. Le personnage est toujours dans une forme de combat avec ce qu'il découvre.

Maltraitance. Les fins d'épisode tournent souvent en défaveur du personnage (qui a largement abusé et qui est donc finalement puni), il peut se retrouver transformé en grenouille, escargot, ou disparaître de différente façon (avec la télévision qu'il veut éteindre), tomber dans un trou.

Etrangeté. Un monde plutôt bizarre pour le jeune enfant, avec beaucoup de dangers et un adulte plutôt agressif.

VOCABULAIRE
Baragouinage du personnage, plein d'intonation. Si ce n'est pas un vocabulaire compréhensible, il donne assez d'intonation pour que l'on saisisse ce qu'il veut.

Commentaires. Si vous voulez faire découvrir un monde plutôt agressif à votre enfant, même si celui-ci n'a pas vraiment de contre-indication. Mais pour les plus jeunes, un accompagnement peut être intéressant vu le nombre de choses à décoder par seconde. Le concept visuel proposé par Osvaldo Cavandoli est presque trop prenant, on en oublie facilement le contenu de l'animé.

Thèmes. Sans paroles. Protection parentale. Découverte. Égoïsme.