Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

KID PADDLE

Sans dégâts dès : 5 ans - Âge conseillé : 6 ans

DUREE
13 minutes par épisode
MONTAGE

Série de 2003. On suit principalement Kid, ses amis et sa soeur. Effet de rêve éveillé. Bizarres effets de personnages tout noirs quand ils sont dans l'ombre.

MESSAGE

Stéréotype de genre. Kid et ses copains garçons aiment l'horreur et les sensations fortes, les filles aiment le rose et le mignon (bien dénigré par Kid). Le père a un rôle de femme au foyer (dommage qu'il soit un peu décalé).

Amitié. Surtout entre garçons (un âge où on ne mélange pas trop les filles et les garçons).

Créativité. Revalorisation de la créativité, de l'ingéniosité. Comme quoi, faire des jeux vidéos ça fait germer des idées.

Imagination. Plusieurs moments de rêverie où les enfants se changent en personnages de jeux vidéo.

Fratrie. On nous montre bien les tensions entre frère et soeur (sans vraiment les améliorer, ils sont aussi caractériels l'un que l'autre).

Différents thèmes par épisodes : "tel est pris, qui croyait prendre".

SCENES DIFFICILES

Dénigrement. Un des trois héros, Horace est plutôt montré comme abruti et dénigré. Même Kid Paddle a des réactions suffisamment extrêmes, pour être considéré comme limité. Les adultes n'ont pas vraiment de bons rôles.

VOCABULAIRE
Actuel

Commentaires. Un petit garçon qui veut nous faire rire avec son agressivité. Le début du dénigrement de l'autre. Le jeune héros ose ce que n'osent pas faire les enfants sages. Il faudrait mieux avoir le sens du deuxième degré pour regarder cet animé, parce les bonnes relations ne sont pas mises en avant. Les enfants risquent de bien apprécier l'humour (les effets de "prout" sont censés faire rire). Si on parlait de dégâts éducatifs, on pourrait mettre 7 ans.

Thèmes. Créativité. Jeu vidéo. Imagination. Fratrie.