Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Jumanji

JUMANJI

Sans dégâts dès : 10 ans - Âge conseillé : 12 ans

DUREE
100 minutes
MONTAGE

Film de 1995, avec différents effets spéciaux qui datent des débuts de la synthèse ou avec des maquettes. Une ellipse principale, avec l'enfant que l'on suit dans la première partie du film qui sera l'adulte de la deuxième partie. Rythme rapide, peu de répit.

MESSAGE

Aider l'autre. Avoir un objectif en commun, importance du soutien les uns aux autres. Sens de l'aventure.

Affronter sa peur. Si quelque chose fait peur, il faut l'affronter. Faire face, se "conduire en homme". Courage.

Harcèlement. Avec un enfant qui subit des brimades de ses camarades parce qu'il est riche.

Plaisir du jeu. S'évader dans un monde fantastique peut se faire à travers un jeu. Critique de la tricherie.

Temporalité. Différentes ellipses nous font sauter des époques: 1869, avec la première tentative de se débarrasser du jeu. 1969 puis aujourd'hui. Avec à la fin un grand retour en arrière pour deux héros et la modification de l'espace-temps.

La famille. Les parents sont montrés comme peu réceptifs aux enfants, ou avec des attitudes dénigrantes. Mais ils peuvent ressentir du remords quand leurs enfants disparaissent. L'important c'est de pouvoir discuter. Protection parentale.

Thérapie inutile. On se moque gentiment de la psychanalyse, avec une adulte qui a tenté de travailler sur son angoisse et qui n'a pas résolu grand-chose.

Amour. Dispute et jalousie, amour vrai.

Critique des vendeurs d'armes. Ils peuvent vendre des armes à celui qui a de l'argent sans s'inquiéter de ce qu'il fait avec, ou de ses papiers.

On se moque de la police. La police ne parvient pas a enrayer les choses, elle est presque limite incapable !

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Risque de carambolage en voiture. Le jeu a des effets effrayants. Le jeune Alan se fait aspirer dans un endroit inconnu, des chauves-souris s'en prennent à son amie. Beaucoup de cris. Attaque de gros moustiques, avec effets d'attaques surprises. Un lion menaçant s'en prend aux enfants. Des fleurs à lianes attirent un petit garçon, semblant vouloir le manger. Un tireur fou veut tuer Alan, il va tirer un peu sur tout le monde. Un troupeau de rhinocéros et d'éléphants charge sur les héros puis sur la ville détruisant tout leur passage. Tempête, inondation et crocodile caché dans l'eau. Sable mouvant dans le plancher. Grosses araignées. La maison se disloque.

Tristesse. Alan, un jeune garçon se fait martyriser par ses camarades, ils s'en prennent à lui et le frappent. Quand on réalise qu'Alan a perdu ses repères, qu'il a perdu son monde, ses parents. Sa peine quand il découvre l'usine de son père détruite ou ses parents au cimetière.

Malaise. La première scène de nuit avec le bruit des loups, des enfants qui cachent quelque chose en terre en espérant que cela ne soit jamais retrouvé. Une personne sous-entend que la maison a été le terrain d'un meurtre que c'est le père qui l'aurait découpé et que le cadavre pourrait être retrouvé dans ses murs. Alan adulte explique les risques de jouer au jeu et parle des choses qui peuvent faire peur. La lente transformation du petit garçon en singe.

Peur. Les scènes qui font peur ont une bande-son qui joue sur la même corde que les films d'horreur. Beaucoup de moments tendus où on ne sait pas ce qu'il va se passer.

Peu de maîtrise sur ce qui se passe. Le jeu crée des situations incontrôlables les unes après les autres.

VOCABULAIRE
Classique. La bande-son très présente joue avec les tensions.

Commentaires. Une affiche avec un Robin Williams souriant, il en existe aussi une avec un visage effrayé, ce qui nous semblerait plus réaliste. Un film d'aventures pour les enfants qui peuvent appréhender ainsi leurs craintes d'abandons, les parents qui ne peuvent pas les comprendre. Mais il faut déjà avoir passé l'étape d'avoir peur du noir, des choses inconnues, parce que sinon il y a risque de grandes frayeurs. De l'aventure à l'état pur.

Le jeu fait partie intégrante du quotidien des enfants. Il leur permet, entre autres, de se créer un univers imaginaire dont ils ont la maîtrise et dont ils connaissent les codes, grâce qux règles. Dans ce film, un jeu, objet sympathique du quotidien, se transforme en monstruosité en s'attaquant à ses joueurs. Cela peut être angoissant pour certains enfants. Il existe un autre film, autour d'un jeu orienté science-fiction, Zathura, et une série dessin animé.

Thèmes. Peur. Aider l'autre. Jeu. Harcèlement. Temporalité. Arme. Tricherie. Courage. Protection parentale.