Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

John Carter le film

JOHN CARTER

Sans dégâts dès : 11 ans - Âge conseillé : 13 ans

DUREE
140 minutes
MONTAGE

Film de 2012 avec de nombreux effets en images de synthèse. De nombreux mondes et époques différentes avec des liens qui s'éclaircissent au fur et à mesure du récit. Flash-back, ellipses. Le rythme peut être très rapide.

MESSAGE

S'ouvrir sur l'autre. Découverte de nouveaux mondes, de nouvelles cultures. Difficulté d'adaptation, puis d'intégration.

Voyage initiatique. Nécessité de faire le deuil pour pouvoir accéder à ce que l'on veut vraiment, pour oser s'ouvrir de nouveau à la vie.

Importance du combat. Monde en guerre, avec la nécessité de se battre pour faire gagner les gentils. Il existe des causes justes, et c'est bien d'y mettre son énergie.

Héroïsme. Importance de l'héroïsme, de sauver les personnes qui méritent d'être sauvées, de se battre pour les bonnes causes, même si on n'est pas directement concerné.

Monde plutôt manichéen. Même si l'on nous montre des intrigues plutôt complexes, on finira par se battre contre le méchant peuple d'envahisseurs ou ceux qui fournissent les armes. Les femmes peuvent aussi être des guerrières.

Égoïsme. Critique des puissances qui oeuvrent dans l'ombre pour servir leurs propres intérêts et pour attiser les conflits.

Couple. Importance d'oser se laisser aller dans un nouveau couple. Un bel homme va avec une belle femme. Il ne faut pas se forcer à se marier avec quelqu’un que l'on n'aime pas, même si c'est pour arranger les choses.

Importance du lien filial.

Cupidité. Appât du gain. Ce n'est pas l'or qui est important.

Critique des cultes. En plus ici ces fausses religions ont un peu de réalisme, parce qu'il existe véritablement une race d'immortels, mais ce sont les méchants de l'histoire. Ils ne s'intéressent pas au respect de la vie, et nourrissent des motivations obscures.

Western. Le début de l'intrigue est du Western avec guerre contre les Indiens.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Menace de mort sur la femme si l'homme ne coopère pas. Poursuites vertigineuses. Différents emprisonnements. Beaucoup de combats. Nous arrivons dans un monde en guerre (chez les aliens, mais aussi chez nous avec les cow-boys contre les Indiens), avec des coutumes guerrières (duel au sabre, tirs de pistolets, attaque au canon, abordage de véhicule volants, jeu du cirque, coup de poing, coup de boule). Beaucoup de morts.

Beaucoup d'agressivité. Les martiens verts ont une culture très stricte. Ils achèvent leurs bébés qui ont de la difficulté à naître. Ils se battent pour s'approprier leurs nouveaux nés. Marquage au fer rouge. Apologie de la force, avec élimination des marginaux.

Visel effrayant. Les aliens sont bien réalisés et peuvent faire peur. Différents types de monstres bien effrayants, et parfois agressifs.

Tristesse. Traumatisme de la mort de la femme et de la petite fille du héros, qu'il va retrouver brûlée dans sa maison. Désespoir de la princesse qui va devoir se marier avec le méchant. Le héros se fait renvoyer sur la Terre au moment où il voulait rester avec sa princesse sur Mars.

VOCABULAIRE
Le langage contient beaucoup de termes extra-terrestres complexes. Dans une première partie, on ne comprend pas le langage des aliens.

Commentaires. Un film plutôt complexe pour les jeunes, avec surtout beaucoup d'images impressionnantes qui raviront les amateurs du genre (testostérone et science-fiction, muscles d'hommes et plastique de femmes).

Thèmes. Science-fiction. Extra-terrestre. Western. Voyage initiatique. Intégration. Combattre. Différence. Égoïsme. Cupidité. Religion. Respect de la vie. Couple. Guerre.