Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Jem et les hologrammes

JEM ET LES HOLOGRAMMES

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 8 ans

DUREE
119 minutes
MONTAGE

Film de 2015. Confession réalité, l'héroïne est devant une webcam et nous explique ce qui lui est arrivé ce dernier mois. Des effets parfois proches du reportage, avec caméra sur épaule, au tout début c'est même filmé comme si c'était un téléphone portable qui générait l'image. On présente rapidement les personnages. Différents effets, caméra de surveillance, plan google, vidéo VHS ...). Flashback.

MESSAGE

Musique. On voit des jeunes qui apprécient chanter, qui savent jouer d'un instrument. Oser se produire. Internet est un bon moyen de dévoiler sa musique quand on est timide. Un clip avec une chanson sur le web permet de démarrer ainsi une grande carrière d'artiste. Devenir une star. Oser se produire sur internet permet d'être découvert par un impresario et de faire des concerts. Véritable talent. On revalorise le chanteur qui utilise sa voix sans effets (petite critique de l'audiotune). Les vrais artistes n'ont pas besoin de grosses techniques, ils sont bons au naturel. Prendre du plaisir. S'amuser, être heureux de partager un bon moment en musique. Paroles importantes. Des personnes peuvent se sentir mieux en écoutant de bonnes paroles qui leur parlent, c'est bien de véhiculer des choses à travers de bonnes chansons.

Réaliser nos rêves. Importance de s'exprimer. On peut tous devenir une Jem si on en a le courage de se lancer. Si l'on a un rêve, on peut le réaliser. On nous montre des personnes qui aiment faire ce qu'ils veulent. Autonomie. Le moment où l'on peut partir vivre ses aventures.

Importance du lien. C'est important de bien s'entendre avec sa famille. Relation naissante. Début d'une relation amoureuse entre Jerrica et Rio. Si le garçon a un joli corps musclé, c'est plus facile de s'intéresser à lui. Les beaux se mettent ensemble. C'est sage, on noue montre qu'un petit bisou final.

Quête identitaire. Ne pas laisser les autres nous définir. Se demander qui l'on est, se demander ce que l'autre peut aimer en nous. Être au clair avec la différence entre ce que l'on produit et ce que l'on est. Partir à la recherche de son passé, retrouver les moments que l'on a vécu avant que le père soit décédé. Oser avancer.

Deuil. On voit que Jerrica avait encore besoin de son père quand il est mort, il lui dit au revoir, il lui transmet qu'elle doit créer sa propre destinée, il lui permet de prendre un chemin et s'autonomiser. Il lui renvoie qu'il a toujours considéré ses enfants comme ses plus importantes créations.

Prouver sa valeur. On réalise bien qu'il y a la nécessité de prouver que l'on peut être performant. Jerrica veut prouver à Rio qu'elle est une bonne chanteuse. Rio doit prouver à sa mère qu'il peut bien manager ce groupe.

Monde du show-business. On critique une certaine vision déshumanisée du business qui ne pense qu'au profit. Avec la productrice de Stralight, on critique l'idée de créer des produits que l'on relooke, on critique la mise en place d'un management bien huilé, comme faire fuiter un tube et penser une stratégie pour générer des stars. Ne pas penser qu'au business, les rapports humains sont aussi importants. Intéressant de constater qu'un produit comme Jem qui semble destiné aux enfants, et mis en valeurs que par des adultes qui se montrent tous très motivés a apprécier cette musique. Danger des belles paroles. Erica sait bien convaincre les gens, elle peut les tromper ou faire en sorte qu'ils acceptent ce qu'elle veut, en les revalorisant.

Famille. Importance de rester soudé, de rester un groupe où l'on peut se dire les choses. Un foyer est un endroit où l'on est entouré par les gens que l'on aime et qui aiment en retour. Gérer les tensions. Devoir s'entendre sous le même toit, même s’il y a plusieurs filles. Tante qui a la technique de faire chanter ses filles quand elles s'embrouillent (cela calme tout de suite). Importance du père. Une fille a besoin d'un père protecteur, et s'il est plus là, on attend de lui qu'il puisse lui permettre d'être ce qu'elle veut.

Parentalisation. Avec les problèmes financiers, les enfants se sentent concernés et veulent aider leur tante. Un film qui ne permet pas aux enfants de réaliser que les problèmes d'argent ne les concernent pas et que cela doit rester un souci d'adulte.

Bonté. Quand on repère que les parents ont des problèmes, c'est bien de les aider.

Importance de parler. Il ne faut pas se faire des secrets, ne pas vouloir gérer les choses seul dans son coin, on risque de briser la bonne entente.

Nouvelles technologies. On voit des adolescents qui utilisent leurs portables, l'ordinateur. La petite soeur Kimber partage sa vie sur internet, c'est elle qui est à l'origine de la vidéo postée sur YouTube qui va rendre Jem célèbre. Les nouvelles technologies c'est positif, ça peut nous rendre célèbres et riches. Dans le monde tout est devenu public, comme la vie privée disparaît, ce qui devient intéressant c'est le mystère. Vidéo virale. Production qui est vue par beaucoup de monde et qui rend célèbre. Invention. Le père a créé un robot avec lequel Jem va pouvoir interagir.

Oser se positionner. Jem ose poser ses valeurs, elle impose ses conditions à la maison de disque. Elle prend de l'assurance avec Rio, en lui renvoyant qu'elle devient une rock star. Persévérance. Aller au bout de ses rêves. Jerrica résout des énigmes, ose se lancer dans une forme de chasse au trésor. Assurer. Même en pleine crise, Jem parvient à assurer un concert.

Soucis d'argent. Importance de se souder les coudes. Le parent a des problèmes financiers, crainte de perdre sa maison. La banque réclame de l'argent et il y a le risque que la famille se disperse.

Apparence. Beaucoup d'allusions aux vêtements, à la coiffure, ce qui doit être cool ou pas. La productrice se moque bien du look choisi par les jeunes, et on nous montre ce qui est bien ou pas dans des essayages. Les demoiselles vont aussi apprendre à se maquiller et à bien marcher. Être vraie. Derrière toutes les paillettes, il y a des filles vraies, qui n'ont pas besoin de maquillage, il faut savoir rester ce genre de personne (mais les paillettes et les maquillages restent bien présents sur scènes).

SCENES DIFFICILES

Malaise. On apprend que la tante a des soucis d'argent, on craint que la famille ne puisse plus rester ensemble. Jerrica ne sait pas vraiment quoi faire de cette célébrité sur internet, elle hésite à se produire. Quitter la maison en pleine nuit pour résoudre un mystère, partir sans se faire remarquer, emprunter une clé de voiture sans se faire remarquer. On craint que la police surprenne les filles en pleine nuit dans une propriété privée (si dans un premier temps c'est Rio qui faisait une blague, on entend quand même des sirènes au loin, les demoiselles doivent sauter en pleine mer pour éviter la prison). La mère de Rio ne veut plus qu'il s'occupe du groupe. Les problèmes d'argent de la tante s'intensifient, elle a perdu en appel, il ne lui reste plus qu'une semaine pour payer. Les soeurs doivent faire diversion pendant que Rio et Jerrica entrent dans l'entreprise. Malaise du jeune homme qui a aidé les héros en leur prêtant la voiture d'Erica et qui doit tout avouer.

Pression. Erica veut faire signer un contrat solo à Jerrica en l'échange d'une avance, mais c'est difficile pour elle d'abandonner ses soeurs.

Tristesse. Jerrica réalise qu'elle a blessé ses soeurs, elles partent en colère parce qu'elles ne font plus partie du groupe (une manigance d'Erica a fait que Jerrica signe le contrat solo pour pouvoir sauver le domicile familial), embrouille générale où tout le monde est triste et mal (et pendant qu'elle chante, on voit ses soeurs qui partent). Triste moment où Jerrica peut revoir son père en hologramme.

Dénigrement. La manager des jeunes filles se moque souvent des autres, que cela soit leur intelligence, leur habillement. Apparition des Missfits dans les dernières secondes, elles sont bien vulgaires dans leurs façons d'être (ça promet pour le deuxième film).

VOCABULAIRE
Classique.

Commentaires. Différentes tensions, avec l'impuissance du parent, le danger d'un monde de paillette qui n'est pas vraiment critiqué, les plus jeunes méritent d'être préservés. Des thèmes plutôt préadolescents et une bonne revalorisation des liens dans la fratrie. Une adaptation inspirée par la série d'animation homonyme des années 80. Gag final, qui inaugure un deuxième film, avec les Missfits.

Thèmes. Musique. Show-business. Star-système. Réaliser son rêve. Quête identitaire. Deuil. Apparence. Relation au père. Soucis financiers. Comédie musicale. Équipe.