Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Il était une fois le cosmos

L'UNIVERS DE STEPHEN HAWKING

IL ETAIT UNE FOIS... LE COSMOS - EP3 : À TRAVERS L'UNIVERS

Sans dégâts dès : 6 ans - Âge conseillé : 10 ans

 

DUREE
88 minutes
MONTAGE

Un des trois documentaires de 2010, présentés par Stephen Hawking. Beaucoup d'images de synthèse. Vous pourrez encore découvrir deux autres films (sommes-nous seuls. À travers l'univers. Voyager à travers le temps).

MESSAGE

Différents savoirs. On tente de nous apprendre différentes choses. Vulgarisation. On tente de nous expliquer des choses complexes avec un visuel qui nous facilite les choses, avec différents exemples. Savoir. On a aujourd’hui des réponses aux questions que l’humanité a toujours eues. Vouloir comprendre comment l’univers fonctionne, pourquoi il existe. La clé du passé, du présent et peut-être du futur est dans les étoiles.

La gravité. Force motrice de la mécanique cosmique. Principe découvert par Isaac Newtown.

Le big bang. Il y a 13 milliards 700 000 o00 millions d’années, l’univers a jailli de lui-même. Sans espace, en étant que dedans un tout jeune univers apparaît, brume d’énergie minuscule qui se développe. L’énergie pure crée des particules subatomiques en se refroidissant. Matière et antimatière s’annihilent dans de l’énergie, il restera un peu de matière, qui va nous gérer.

Création d’une étoile. Les atomes d’hydrogène qui grâce à la gravité se rassemblent, puis enclenchent le processus de fusion nucléaire. L’hélium apparaît, la matière devient de l’énergie pure.

Fabrication des éléments. Nous sommes constitués. Les étoiles sont de gigantesques usines. L’hydrogène en fusion crée de l’hélium qui s’effondre sur lui-même et crée du carbone, les matériaux nouveaux apparaissent et vont se loger au coeur, éléments lourds comme le néon ou l’oxygène et le fer, et dans la mort de l’étoile, quand elle n’a plus le carburant, le coeur s’effondre par gravité, dans son explosion, en supernova, le fer est envoyé dans l’espace créant le platine, le plomb, l’or ou d’autres matières.

Les galaxies. 300 000 000 d’années après le big bang, les étoiles se sont liées et ont créé les galaxies. La nôtre est la Voie lactée.

Le trou noir. Une étoile massive qui arrive en fin de vie, instable elle se convulse, épuise son combustible, plus dense et plus chaude, elle se condense entrainé par son propre poids, si une super nova envoie des débris, le noyau continue à se réduire et va devenir un trou noir. On nous parle de différents trous noirs, petits ou grands. Notre galaxie est au centre d’un gigantesque trou noir, elle gravite autour.

Système solaire. Il y a 6 milliards d’années, une étoile envoie ses métaux, forme une nébuleuse qui avec l’attraction forme les planètes. Une spirale se forme et crée la terre, une grosse sphère qui aspire la poussière céleste, en parallèle, une nouvelle étoile est en train de naitre, il illumine, crée un flot d’énergie radioactive.

La vie. Étrange phénomène, l’origine de la vie garde encore son mystère. On pense que l’on est la conséquence d’un accident. Des molécules se sont entrechoquées jusqu’au moment où il y en a une qui a pu se dupliquer. Le savant se dit que la vie est l’aboutissement de la matière et qu’elle est partout présente dans l’univers (mais c’est une autre histoire). La vie a transformé la planète qui lui a donné naissance. Dieu. Accident ou intervention divine. Le savant dit plutôt que l’univers a pu se créer de lui-même à partir de rien sans intervention divine. Pas de grand horloger dans la suite d’évènements qui nous ont créés.

Les dangers de l’univers. Tout autour de nous l’espace est jonché d’astéroïde, ils sont une menace bien réelle, on sait déjà qu’en 2029, un gros satellite va nous frôler. Il existe des milliers de très gros astéroïdes, toutes les 100 millions d’années, on est frappé par un de ces gros cailloux. La technologie, et la menace des armes nucléaires. Des phénomènes cosmiques peuvent causer notre perte, dans notre galaxie une étoile meurt tous les 50 ans, cela peut endommager notre terre, on a déjà ressenti des rayons gamma qui provenaient de l’espace (supernova à effondrement de coeur), la wr104 est plutôt proche de nous et pourrait être problématique (il y a 450 millions d’années la moitié des espèces ont disparu à cause d’un problème semblable).

Conquête de l’espace. L’homme doit progresser, aller plus loin que la lune. On parle des températures de Mars, de sa faible gravité. Le savant imagine qu’il va falloir aller plus loin pour survivre la survie de l’humanité (car notre système solaire va bien finir par disparaître). On sait qu’il y a des planètes qui peuvent être comme la nôtre, mais elles sont très loin.

Science-fiction. On imagine ici le futur. Vaisseaux spatiaux. Le savant présente l’idée de construction de vaisseaux, avec des humains qui vont devoir y vivre plusieurs générations, ou alors prolonger la vie humaine. Développer l’intelligence, résister aux maladies, créer des formes de vie artificielle.

Fin de la terre. On sait que le sort de notre planète est inéluctable. Avec le soleil qui deviendra une géante rouge, dans 7 milliards d’années, il avalera toutes les planètes du système solaire, les détruisant. On sait aussi que la Voie lactée percuta sa voisine dans trois milliards d’années. Mort. On nous prédit ici la mort de l'humanité.

Handicap. On nous montre Stephen Hawking qui malgré son handicap a pu continuer à penser les étoiles. Même si l'on devient diminué par une maladie, on peut continuer son travail, on peut garder sa motivation.

Motivation. En entend en voie off ce que nous dit Hawking, pour lui c’est merveilleux ce qu’il nous montre.

Distance. On nous donne des aperçus de ce que représentent les distances entre les planètes.

SCENES DIFFICILES

Discours anxiogène. Les dangers peuvent venir de différents endroits. Tout autour de nous l’espace est jonché d’astéroïde, ils sont une menace bien réelle, on sait déjà qu’en 2029, un gros satellite va nous frôler. Il existe des milliers de très gros astéroïdes, toutes les 100 millions d’années, on est frappé par un de ces gros cailloux. La technologie, et la menace des armes nucléaires. Des phénomènes cosmiques peuvent causer notre perte, dans notre galaxie une étoile meurt tous les 50 ans, cela peut endommager notre terre, on a déjà ressenti des rayons gamma qui provenaient de l’espace (supernova à effondrement de coeur), l'étoile wr104 est plutôt proche de nous et pourrait être problématique (il y a 450 millions d’années la moitié des espèces ont disparu à cause d’un problème semblable).

VOCABULAIRE
Une narration constante, si les mots sont simples, le contenu est souvent complexe. Difficile de se représenter les chiffres ou les distances.

Commentaires. Les enfants, comme les adultes, ne pourront saisir qu'une partie du contenu de cette série, même vulgarisé cela reste complexe (j'ai tenté de résumer des choses, mais il peut y avoir des erreurs). Pour saisir comment notre planète est venue au monde, comment fonctionne l'univers. Ce sont les 45 premières minutes qui sont les plus passionnantes, idéales pour relativiser ce que l'on est, pour s'ouvrir aux étoiles. Les plus jeunes qui font bien fonctionner leur cerveau peuvent avoir de la peine à vivre le discours sur les différentes fins du monde, cela peut être anxiogène, il n'est pas indispensable.

Il y a des choses que l’on ne réalise pas forcément avant de voir un documentaire comme celui-ci. Par exemple que les « corps simples » comme le plomb, le fer, le cuivre, l’or, ne peuvent pas se fabriquer sur terre, ils se sont mélangés aux roches de notre terre, ils proviennent des étoiles, ils ne pourront plus être fabriqué ici (mais ce n'est que quelques minutes de ce troisième épisode, le contenu est tellement riche qu'il faut mieux le découper en petit morceau et le discuter avec les enfants, sinon il y a peu de chance qu'il soit vraiment compris, même à 10 ans).

Pas toujours facile de trouver le titre de ce documentaire, il existe plusieurs titres différents.

Thèmes. Documentaire. Cosmos. Espace. Se décentrer. Évolution. Religion. Handicap. Mort. Science-fiction.