Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

HUI BUH LE FANTÔME

Sans dégâts dès : 8 ans - Âge conseillé : 9 ans

DUREE
103 minutes
MONTAGE

Un film de 2006, en prises de vues réelles, avec un personnage en images de synthèse.

L'introduction présente une scène moyenâgeuse, puis une ellipse nous fait comprendre que 500 ans ont passé et que l'on se trouve dans l'époque actuelle.

MESSAGE

Amour. Critique d'un amour de surface, de la femme blonde refaite et surmaquillée qui vise juste à devenir reine, mais qui ne connaît rien au véritable amour. Et présentation de l'amour vrai, entre un prince et une servante.

Deuil. Un petit garçon a perdu son papa, il espère le retrouver dans le monde des fantômes. Importance des objets qui nous font penser au défunt. À la fin sa maman va se remarier. Et il n'est pas avec elle quand elle part avec son mari hors du château.

Vie après la mort. Dans le film la maman dit au petit garçon que les fantômes n'existent pas, que, quand quelqu'un meurt, il monte au ciel. On peut croire ou pas aux fantômes, dans le film on nous montre que cela existe.

Amitié. Tous les personnages vont aider le fantôme à passer son diplôme alors qu'il n'a pas les capacités requises (le fait d'être sympathique nous permet d'avoir des amis sur lesquels on peut compter, tricher n'est ici pas vraiment mal considéré).

Apparence. Critique des gens de la mode qui imposent leurs goûts et qui critiquent ce qu'ils considèrent comme moche. Stéréotype : le décorateur est maniéré, une critique de l'homosexuel qui croit être un pro de la déco.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Hui Buh qui risque de se faire envoyer dans la soupe. Le roi emprisonné qui se fait tirer dessus. Des armures viennent s'en prendre aux gentils humains. Adolar, un chevalier patibulaire qui se rend compte qu'il a affaire à un tricheur aux cartes et qui veut tuer. Il deviendra Daalor, l'inspecteur des fantômes effrayant à la voix caverneuse. La momie, Frankenstein, de nombreuses autres horribles choses dans la ville des fantômes.

Environnement. Certains passages dans le château, remplis de toiles d'araignées et de grincements. La ville des fantômes, plutôt sombre, où tout est sens dessus dessous et remplie de fantômes agressifs. La soupe aux fantômes.

Effet de peur soudaine. Quand le roi ouvre une porte et qu'il y a soudain un grognement qui lui souffle à la tête

Tristesse. L'exploitation de la dame de compagnie, traitée un peu comme une Cendrillon. La fausse mort du roi Jules transpercé d'une flèche.

VOCABULAIRE
Classique. Quelques mots de fantômes, foirer, si cela te branche.

Commentaires. Un film style humour. Les gags sont plutôt au niveau des rots, pets et grimaces. Un classique des années 70 en Allemagne mis au gout du jour. Les plus petits auront peut-être de la peine à saisir certains gags, comme l'humain qui se fait posséder et que le fantôme manipule à sa guise.

Thèmes. Fantôme. Vie après la mort. Deuil. Apparence. Aider l'autre. Famille monoparentale.