Quels films pour nos enfants ?

Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

L'histoire sans fin 2, un nouveau chapitre

L'HISTOIRE SANS FIN 2: UN NOUVEAU CHAPITRE

Sans dégâts dès : 9 ans - Âge conseillé : 10 ans

 

DUREE
90 minutes
MONTAGE

Film de 1991, avec effets spéciaux marionnettes ou stop motion. On va principalement suivre Bastien à Fantasia, mais on aura aussi en parallèle quelques séquences avec le père. Les décors ou maquillages ont vieilli. Différents flash-back.

MESSAGE

Manque de courage. Bastien a toujours de la peine à oser les choses (sauter du grand plongeoir), il se fait moquer par ses camarades. Il va trouver courage durant son aventure. Héroïsme, aller aider les personnes démunies. Se battre contre de monstrueuses géantes créatures, réussir à les vaincre. Dépasser ses peurs.

Famille monoparentale. Difficulté de vivre seul avec son père, après la mort de sa mère. Avoir l'impression que son père ne s'intéresse pas à lui, préfère fréquenter une collègue. Deuil. Vouloir rester avec la mémoire de sa mère. Importance d'oser avouer son amour aux membres de la famille (surtout ceux qui restent).

Méfiance. Ne pas faire confiance. Il ne faut pas se fier à certaines personnes qui peuvent se prétendre nos amis, et qui veulent en fait nous exploiter. L'oiseau Nimbli que Bastien imagine sympathique lui tend en fait des pièges. Bastien se fait flatter par la sorcière, à coup de monsieur, de monseigneur. Elle va liguer Bastien contre son ami, elle sait jouer avec les sentiments.

Voyage initiatique. En voulant sauver un royaume, Bastien réalise l'importance de ses souvenirs, c'est ce qui nous construit.

Importance de l'amitié. S'il peut parfois y avoir des conflits, il faut les dépasser. Sauver l'autre, croire en lui.

Importance de l'imaginaire. Le père va réaliser que son fils peut progresser grâce à des histoires, grâce aux livres. Importance de la lecture qui permet les apprentissages dans des aventures fantastiques. Les livres changent à la deuxième lecture. Imagination.

La vie après la mort. On fait tous partie d'une histoire sans fin, même quand on meurt.

Quiproquos. On peut se faire de fausses idées des choses en entendant qu'une bribe de phrase.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Crainte de la foule qui s'enfuit en courant, on peut entendre des cris. Le sol se fend et apparaissent des monstres aux visages rouges, et dents pointues qui font plutôt peur, rugissements, Bastien se fait poursuivre et attaquer. Atreyu se retrouve suspendu enchaîné au-dessus du vide, monstre qui coupe la chaîne avec le risque de la précipiter dans la lave. Une main ectoplasmique fait tomber Bastien quand il sautait un ravin, il tombe et se fait emporter par le courant. Un dragon créé par Bastien, qui crache des flammes et fait peur à tout le monde.

Tristesse. Des souvenirs importants sont volés à Bastien, on voit des souvenirs en lien avec la mort de sa mère. Conflit entre Bastien et Atreyu, ils se bagarrent et le jeune terrien envoie son ami au fond d'un ravin. On le sent désespéré et désolé. Mort d'Atreyu. La cité d'argent n'est que ruine. Le vol des souvenirs de Bastien, qui à chaque utilisation de l'Auryn, va perdre la mémoire et risquer d'oublier sa mission de sauver la jeune impératrice.

Environnement. Le château de la sorcière. Environnement aride, effets de rayons qui font souffrir Bastien. Dans l'obscurité, avec effets de fumigène au sol. Le dépotoir (navire des complots secrets), avec différents personnages étranges.

VOCABULAIRE
Classique. La bande-son peut augmenter les effets de tension.

Commentaires. Si le premier film était tiré du livre, celui-ci s'en inspire seulement un peu. On n'a pas gardé les mêmes acteurs, mais on retrouvera certains personnages du premier film. Les thèmes n'ont pas vraiment changé, mais sont nettement moins bien amenés. Il y a toujours des tensions. Il existe un troisième film d'encore moins bonne qualité.

Thèmes. Dragon. Monstre. Courage. Famille monoparentale. Deuil. Méfiance. Voyage initiatique. Vie après la mort. Lecture. S'affirmer. Imagination.