Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Gus, petit oiseau, grand voyageur

GUS, PETIT OISEAU, GRAND VOYAGE

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 7 ans

 

DUREE
91 minutes
MONTAGE

Film en image de synthèse de 2014. Certains personnages ont une définition plutôt carrée pour un long métrage. Beaucoup de personnages, Ellipse. Il se passe plusieurs choses en même temps.

MESSAGE

Mensonge. On nous montre comme un mensonge peut nous enfermer dans une direction. On peut s'engluer dans un mensonge si l'on veut trop obtenir quelque chose, les personnages n'hésitent pas à mentir pour arriver à leur fin, mais ça ne les rend pas plus heureux, et crée même des malaises. Assumer ses actes. Il ne faut pas penser qu'à soi, et réparer ses erreurs, se confronter à la réalité. Tenter de retrouver la confiance de l'autre. Pardonner. Importance du pardon. Comme tout le monde ment, c'est plus facile de pardonner.

Aider l'autre. Même si on peut avoir peur, il faut aider celui qui est dans le besoin. Beaucoup d'exemples de personnes qui donnent des coups de main. Protection des siens. Ceux qui ne sont pas aidants sont des exploiteurs. Courage.

Voyage initiatique. Oser sortir de chez soi et évoluer en rencontrant des personnes. Vaincre ses peurs. Ne pas oser sortir de son environnement, prendre de l'assurance et oser se confronter aux autres. Le parent doit laisser son enfant partir ou laisser voler un petit. Grandir. On voit la naissance d'un oiseau, il va sortir de son oeuf, puis avec ellipse de saison qui passe on le retrouve plus âgé. Importance du nom. Chacun a droit à un nom.

Famille. Importance d'avoir une famille. Difficulté de s'intégrer, croire qu'il faut se montrer très performant pour être accepté. Importance de régler les problèmes quand ils apparaissent. Adoption. Mère de substitution qui a un rôle de meilleure amie.

Amour. Complexité des sentiments, on ne sait pas vraiment si Delf va choisir l'oiseau jaune ou celui de sa tribu (la réponse sera dans le générique de fin). On voit que l'attirance pour l'autre sexe peut motiver à se bouger. L'amour peut empêcher de voir la réalité. On voit un père souhaiter le bonheur de sa fille, il la motive à fréquenter un garçon.

Drogue. En cas de malaise, les oiseaux peuvent aller prendre un petit bol d'air tellement pur qu'ils en sont drogués. Une modification de la personnalité montrée comme sympa, mais aussi avec des risques, les oiseaux ont failli heurter un avion.

Bienfait du progrès. On peut s'en sortir grâce aux inventions humaines, rien ne sert de souffrir durant des semaines à voler quand on peut prendre l'avion.

Critique des peurs, des croyances. Il ne faut pas s'enfermer dans des représentations, ici les oiseaux s'en sortent parce qu'ils osent dépasser leurs aprioris face aux avions, et qu'ils vont oser dépasser leurs craintes.

Ornithologie. Les oiseaux de l'animé ont l'apparence de véritables oiseaux (petit échassier, hirondelle, grand-duc), mais il y a quand même de grandes différences avec la réalité, il ne faut pas espérer un cours d'ornithologie. Migration. On nous explique que l'automne venu, des oiseaux partent en Afrique. Ils doivent être bien

Assurance. On voit différents personnages avoir de la peine à s'affirmer. Transmission. Importance d'être reconnu capable et de recevoir la bénédiction d'un chef.

Écologie. Les oiseaux de fer sont trop présents dans le ciel, ils créent des problèmes pour la migration, on nous fait comprendre qu'ils font peur aux oiseaux. Pollution. Oiseaux englués dans du pétrole. Critique du chasseur. On en voit un qui pense à tirer sur la famille d'oiseau.

SCENES DIFFICILES

Mise en danger. Un chat s'en prend à l'oiseau patriarche, il a une aile cassée, il tente de fuir en courant, un autre chat tente de le croquer (on le voit feulant, crocs en avant, une musique qui tente le stress). Les chats réapparaissent, ils en ont après un petit. Gus est pris dans le rotor d'une nettoyeuse, puis est envoyé d'un obstacle à un autre. Un jeune oiseau ne sachant pas voler va tomber d'une falaise, il est emporté par des courants. Chasseur qui repère les oiseaux dans l'arbre, il tire sur Gus. Gros nuages, avec éclairs, pluie, une tempête en pleine mer de nuit, pendant que les oiseaux tentent de trouver un endroit pour se poser. S'enfoncer dans la cale d'un bateau à moitié coulé, c'est sombre, musique tendue, on craint qu'il se passe quelque chose, rugissement inconnu, disparition de personnage, on joue avec les peurs. Carl est assommé, il tombe au fond de cale en même temps que le bateau s'enfonce inexorablement, il repose sur une corde qui va lâcher.

Malaise. Un oeuf roule hors de son nid, il va éclore bien loin, le petit oiseau appelle sa maman quand il sort, il n'y a personne, c'est pathétique. On croit que le petit oiseau agresse la gentille coccinelle (il ne faisait que s'entraîner). Gus va guider toute une famille en sachant pertinemment que ce n'est pas lui qui devait le faire, on lui fait confiance, mais il ne la mérite pas vraiment, on voit qu'il se trompe de route, et il ne reconnaît pas son erreur. Pression affective d'une jeune demoiselle qui renvoie à Gus qu'ils vont mourir sans son aide. Honte quand Delf croit que l'oiseau jaune va lui avouer son amour et que ce n’est pas ça. Risque que les oiseaux couverts de pétrole disparaissent avec le bateau. On tente de faire en sorte que tout le monde se retrouve dans l'avion, Gus est coincé sous de la neige, on craint qu'il n'arrive pas à se dégager.

Tristesse. On voit l'oiseau patriarche (Darius) appeler à l'aide, il est seul, son aile est cassée, il tente de transmettre un message, puis agonise meurt, il finira par agoniser devant sa fille. Les oiseaux ont continué de voler en direction du Nord, ils finissent dans la neige, ils risquent de mourir. Maltraitance. Des pigeons empêchent Gus de manger des graines, on les voit le frapper en lui disant de dégager.

VOCABULAIRE
Classique. Chansons qui ne sont pas en français.

Commentaires. Un sentiment de malaise durant une grande partie du film, le héros de l'histoire ment à tout le monde et met sa nouvelle famille en danger (un animé qui ose proposer un héros qui n'en est pas un, à travers un thème qu'il vaut mieux traiter avec l'enfant). C'est une animation qui manque un peu de structure, autant dans le scénario que dans la qualité graphique. Mieux vaut avoir une petite idée de la géographie européenne pour saisir ce qui se passe, pas certain qu'un enfant de moins de 10 ans saisisse l'itinéraire des oiseaux et donc l'intrigue. Un film intéressant si on le partage avec l'enfant, surtout pour le thème du mensonge.

Thèmes. Oiseaux. Mensonge. Écologie. Voyage initiatique. S'affirmer. Courage. Animaux anthropomorphes.