ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

sos fantôme ghostbusters

GHOSTBUSTERS - S.O.S FANTÔME

Sans dégâts dès : 11 ans - Âge conseillé : 12 ans

DUREE
105 minutes
MONTAGE

Un film de 1984, avec des effets spéciaux plutôt stop-motion. Ellipse où on voit que le travail des Ghostbusters fonctionne bien.

MESSAGE

Être un héros. Sauver le monde, même si on s’est fait critiquer. Star-système. Être adulé par la foule qui compte sur les sauveurs. Avoir besoin d'être reconnu.

Vie après la mort. Il existe de véritables fantômes, et d’anciens dieux.

Sexualité. Drague d’un professeur, qui se permet des remarques un peu grasses. Ou celui d’un homme à lunettes, petit qui se fait jeter par une demoiselle, plutôt pathétique il tentera plusieurs fois de l’inviter. La secrétaire drague le membre de l’équipe le plus coincé. Rêve autour d’un fantôme sexy qui déboutonne le pantalon et on comprend ce qu’il fait. Une jeune demoiselle est possédée, elle en devient très chaude... et c’est plutôt explicite... à la fin le dragueur obtiendra son baiser (même si la demoiselle se remet à peine de sa possession).

Critique des expériences scientifiques. Elles se permettent d’envoyer des décharges électriques aux cobayes.

Création d’entreprises. Pour permettre d’avoir de l’argent. Faire de la publicité à la télévision. S’acheter une voiture, avoir une secrétaire. Jouer la carte de l’urgence et de la disponibilité 24h sur 24.

Écologie critiquée. On utilise un fonctionnaire de l’environnement pour venir questionner le travail des Ghostbusters (intéressant de voir que ce sont eux les écologistes sont les méchants, qui exagèrent en s'inquiétant pour l'environnement).

Aider l'autre. Importance de réagir à la violence. Critique des humains qui peuvent voir une personne se faire agresser sans réagir.

Peur. Avoir accès à des monstres et faire face (comme le spectateur). Frisson.

Excentricité. Personnages qui sortent de l'ordinaire, qui osent leurs différences.

Équipe. Réussir à former une équipe.

SCENES DIFFICILES

Étrangeté. Une première scène où on ne comprend pas ce qui se passe, où une femme hurle après avoir vu des livres volés

On verra toutes sortes de fantômes. Vieille femme transparente, qui se transforme en une monstrueuse créature. Monstrueux chien noir dans un frigo qui s’ouvre sur une porte inter-dimentionelle. Gros ectoplasme vert transparent. Mort-vivant qui conduit un taxi. Géant.

Peur. Transformation d’une gargouille en animal vivant, on voit ses yeux rouges. Des bras noirs monstrueux surgissent d’un fauteuil et empoignent la demoiselle qui est envoyée dans une pièce où l’attend un monstre aux yeux rouges. Possession, avec une demoiselle qui a une grosse voix sombre.

Mises en danger. Scène de bataille finale en haut d’une tour. Avec une femme possédée, «salope de l’âge de pierre», dixit un héros entouré de deux monstres.

VOCABULAIRE

Langage classique. Peut être complexe, suivant les situations.

Commentaires. Intéressant de voir un film avec effets spéciaux avant que la synthèse n’apparaisse. Cela a vieilli, même si certaines bestioles continuent d’avoir des faciès monstrueux. C’est surtout des moments de dragues lourdes qui font que ce film est plutôt pensé pour les adolescents. Il existe un second opus et un reboot.

Thèmes. Fantôme. Surnaturel. Inventions. Danger de la science. Monstre. Courage. Star-système. Estime de soi. Vie après la mort. Sexualisation de personnages. Peur. Aider l'autre. Revalorisation. Géant. Frisson. Excentricité. Équipe.