ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

gawayn la série

GAWAYN

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 8 ans

DUREE
13 minutes par épisode
MONTAGE

Série de 2008. Le générique explique dans un rythme impressionnant l'intrigue de l'histoire, pas certain que les plus jeunes comprennent. Généralement, les différents épisodes peuvent se voir indépendamment les uns des autres. Cela part dans tous les sens. Il peut y avoir des flash-back. Des personnages jouent sur leur condition de personnage de film "Plus d'échos dans mon rire svp".

MESSAGE

Apprentissage. Trois enfants vivent des aventures, ce sont tous des apprentis qui doivent encore améliorer leurs potentiels. William est un jeune écuyer, Elspeth une apprentie sorcière qui rate souvent ses tours, et Xiao Long un jeune sage chinois en apprentissage. Équipe.

Aider l'autre. Une quête pour sauver la princesse, mais "Si la vie est une quête, le trajet est plus important que la destination". Les personnages vont devoir résoudre des problèmes à chaque nouvel épisode.

Persévérance. Les personnages doivent trouver le cristal de Gaway pour sauver la princesse, mais ils ont surtout beaucoup d'épisodes pour s'entrainer.

Adulte stupide. Les enfants sont accompagnés d'un chevalier qui est plutôt stupide. Le mythe du preux chevalier est tourné en dérision.

Un enfant peut être capable. Ce sont plutôt eux qui parviennent à résoudre les problèmes et pas le chevalier. Force du faible.

Amour. Les garçons sont facilement amoureux de la belle princesse Gwendoline, mais c'est plutôt moqué dans des situations où les prétendants se font ridiculiser. Intérêt pour l'autre sexe.

Beaucoup d'humour parodique. On se moque des émissions de TV ou il faut répondre à une question et gagner un cadeau. Un épisode autour de Percy Pond, son nom est Pond. Ils rencontrent l'inventeur Acme da Vinci. Le méchant duc est à la botte d'un petit cafard.

Représentation de la femme. La princesse est stéréotypée : elle s'occupe de la décoration, aime coudre, a une voix, aime le joli mignon (sauf quand elle devient grande et qu'elle prend des muscles).

Maîtrise des émotions. Dans la deuxième saison, ce sont les différentes émotions qui vont faire grandir (colère) ou réduire (crainte) la princesse.

Différents thèmes. La jalousie amoureuse. Avoir des cauchemars. Les méchants préfèrent l'argent à l'amitié. Il ne faut pas jouer aux jeux de hasard, on risque de tout perdre. Critique de l'enfant gâté. Ne pas dépasser les limitations de vitesse.

SCENES DIFFICILES

Différentes mises en danger. Le duc ou d'autres méchants sèment le trouble à chaque épisode, beaucoup de moments tendus pour les héros (se faire gaver pour être sacrifié dans un volcan. Devoir traverser un pont maudit. Se faire manger tout cru par un poisson. Différents combats. Les héros se transforment en loups aux yeux rouges).

Banalisation de la violence. Tout le monde va pouvoir recevoir des coups, surtout le chevalier ou les méchants, et c'est pensé pour faire rire.

Des personnages monstrueux. Un ours à grande dent. Un gros troll. Ombre de sorcière une nuit d'orage.

Environnement. Il peut y avoir des effets de tonnerre, ambiance sombre avec brouillard.

VOCABULAIRE
Classique. Parfois limite vulgaire (débile, pigé)

Commentaires. Plein de non-sens. Rien n'est résolu à la fin de la première saison, il y en a une deuxième avec la princesse qui va changer souvent de taille. Plutôt comique, mais pour ceux qui ont déjà le deuxième degré (certains épisodes sont plus tendus que d'autres, la transformation des enfants en loups-garous avec une musique d'ambiance associée, ce n'est pas pour les plus jeunes).

Thèmes. Moyen-âge. Princesse. Apprentissage. Aider l'autre. Persévérance. Force du faible. Maîtrise de soi. Monstre. Équipe.