Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Mission Dindons

FREE BIRDS - MISSION DINDONS

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 8 ans

 

DUREE
92 minutes
MONTAGE

Film de 2013 en images de synthèse. Machine à remonter dans le temps qui complexifie la linéarité. Rythme qui peut être rapide.

MESSAGE

Oser le changement. Se mobiliser. Oser se battre pour changer les choses, innovation. Nos actions ont des incidences. Les plus faibles peuvent gagner. Aider les autres. Être courageux, mais penser aux autres.

Fête. Moment de partage et de retrouvailles. Apprécier les fêtes où on dîne tous ensemble.

Végétarien. On nous rend ici attentifs que nos repas condamnent des animaux. Sans vraiment le dire trop explicitement, ce film propose plutôt de manger des pizzas que des dindes.

Intégration. Faire partie d'une équipe. Trouver sa place. Amitié et intégration dans un clan. Souffrir d'avoir été rejeté et vouloir se la jouer solo, apprendre que c'est mieux de réussir à travailler de concert pour atteindre son but.

Haut potentiel. Être plus intelligent de la masse, ne pas être compris, se sentir en décalage.

Femme forte. On nous montre l'image d'une dinde qui peut diriger un troupeau, ce n'est pas la force, mais l'intelligence qui crée un bon leader. On se moque du viril qui a besoin de se montrer le gros mâle de l'histoire, jouer du muscle et vouloir faire le leader.

Amour. Découverte d'une dinde qui nous ressemble. Avoir une famille, ne plus être seul quand on a une compagne.

Culture américaine. On nous parle de l'action de grâce (Thanksgiving), on voit le président, on visite l'histoire des pionniers. Les dindes ont plus un fonctionnement d'Indien que les vrais.

Acceptation du handicap. La demoiselle a un oeil qui part en vrille, elle reste charmante.

Critique du gouvernement. Le gouverneur qui profite de la nourriture quand le peuple a faim. Il pense plus à signer des traités avec les étrangers que de s'occuper de son peuple.

Écologie. Le monde d'autrefois, sans la grande technologie qui nous abrutit, dans la nature, c'est la vraie vie.

Critique de la télévision. Un monde où pousse à la consommation, où on lobotomise le cerveau. À force de ne rien faire, on devient stupide. La vie de rêve finit par rendre obèse et solitaire.

Importance des enfants. Ce sont eux l'avenir, et c'est mignon.

Temporalité. Jeu avec le temps, avec machine à remonter dans le temps.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Les dindes réalisent qu'elles vont être mangées, elles ont peur dans le noir de leur grange. On ne sait pas pourquoi le héros se fait enlever. Se faire poursuivre, tir aux lance-flammes. Machine à remonter dans le temps qui semble ne pas fonctionner, tout le monde à peur. Trois gros chiens noirs à grosses dents qui foncent sur les héros, après qu'ils viennent de se faire tirer dessus, des hommes veulent tuer des dindons, plusieurs coups de feu et même bâtons de dynamite. Plan fomenté de nuit, autour d'un feu, par un capitaine patibulaire, il sort son gros couteau et parle d'une voix agressive. Le héros échappe à plusieurs pièges. Atterrir à côté des chiens en pleine nuit. Craindre de réveiller un humain qui dort, différents moments tendus. Boulets de canon qui foncent sur les héros, on craint pour leur vie, on voit qu'ils ont peur. Mort. Le père de Jenny se sacrifie pour sauver les héros (une mort doublement triste, car on va réaliser plus tard, qu'il était en fait Jake).

Malaise. Le groupe de dinde préfère rejeter celui qui les avait pourtant prévenus du danger. Dans une scène où les héros allaient s'embrasser, les trois gros chiens agressifs s'en prennent à eux, ils vont devoir se cacher dans la machine à remonter le temps que le chasseur va voir. On réalise que l'humain agressif va découvrir la cachette des dindes, les villageois s'emparent des dindes les unes après les autres, Jacke qui est responsable de cela part, les dindes qui réussissent à s'échapper risquent de mourir brulées par le méchant qui fait embraser le tunnel, poutres enflammées qui tombent, pouponnière avec les enfants en danger.

Tristesse. Se sentir rejeté. Enfant dindon sauvé par sa mère, il s'enfuit avec des oeufs qu'il doit finalement abandonner derrière lui, car poursuivi par des humains. Départ de Reggie qui abandonne tout le monde.

Ambiance stressante quand ils cherchent la machine dans l'entrepôt secret, c'est sombre, costume qui fait penser qu'il y a un homme en face, effet de sirène d'urgence, peur de se faire surprendre.

Banalisation de la violence. Paire de claques qui font rire. Maltraitance. On se moque gentiment des personnages. Des soldats rient quand un des leurs est en danger, il n'y en a qu'un qui va l'aider. Avoir des problèmes, avoir mal est souvent utilisé comme humour.

Monde adulte. L'humour va parfois plaire aux adultes (quand on parle de "la fille qui aime bien mon papa", la secrétaire du président fait une sacrée tête. On nous montre un personnage déprimé par son divorce).

VOCABULAIRE
Classique. Les dindes que l'on entend parler dans le film ont en fait des sons classiques de dinde quand les humains les entendent.

Commentaires. Histoire de voyage dans le temps, les personnages s'entrecroisent durant l'animé, tout n'est vraiment pas explicite, le scénario risque d'être un peu compliqué pour les plus jeunes, surtout qu'il leur manque la culture Thanksgiving (et il y a beaucoup de moments de tensions). Un humour parfois un peu lourd, mais avec quelques bonnes petites trouvailles que les adultes pourront apprécier.

Thèmes. Innovation. Fête. Végétarien. Intégration. Haut potentiel. Femme performante. Oiseau. Amérique. Handicap. Écologie. Télévision. Animaux anthropomorphes. Historique.